Prime rénovation : guide pour débutant

La rénovation, de façon simple consiste à améliorer les conditions de l’objet souhaité en vue de bénéficier d’un grand confort. Concernant la rénovation énergétique celle-ci fait référence à un ensemble de travaux réalisés dans l’optique de diminuer le niveau de consommation énergétique d’un bâtiment ou encore des habitants ou utilisateurs qui y résident. En effet, les travaux de rénovation énergétique disposent d’un cout assez élevé. A cause de cela, un ensemble d’aides financières ont été mises en place afin de vous aider dans la réalisation de ces travaux. Il s’agit des primes de rénovation. Ainsi, tout au long de cet article, il sera alors question de parler de ce concept.

1. Pourquoi devez-vous effectuer des travaux de rénovation énergétique ?

Réaliser des travaux de rénovation énergétique vous donne la possibilité de bénéficier d’une multitude d’avantages. Les travaux de rénovation énergétiques sont des travaux conférant une bonne rentabilité. On peut énumérer les atouts suivants :

  • La capacité de gagner davantage de confort

En effet, ces travaux concourent tant à l’amélioration qu’au renforcement de l’efficacité énergétique de votre domicile. Ainsi, ces travaux vous aideront à radier les pertes thermiques, les courants d’air ou encore une possible sensation de froid (ressentie au simple toucher du sol ou bien du mur). Cela permet une augmentation de l’efficacité des chauffages. Un confort thermique est par conséquent acquis. Néanmoins, il est tout aussi possible de bénéficier d’un confort acoustique. Tout dépend du travail de rénovation orchestré.

  • Un gain considérable d’énergie

La baisse de consommation d’énergie de votre habitat, est la principale raison des travaux de rénovation énergétique.  Autrement dit, effectuer de tels travaux vous permet de faire des économies d’énergie. Ces économies d’énergies sont estimées dans un intervalle compris entre 25 % et 30 %.

  • Un avantage financier non négligeable

Une grande performance énergétique, concoure à la réduction du niveau d’usage du chauffage et de la climatisation. Les économies d’énergie permettent de réaliser des économies financières.  

  • Une hausse de la valeur de l’immobilier

A la suite des travaux de rénovation énergétique, il est possible pour votre maison de voir sa valeur à la hausse.  Celle-ci pourra en effet se prévaloir d’une étiquette énergétique. Ces étiquettes peuvent porter les indications A ou B. Cela pourra ainsi figurer dans le DPE ou Diagnostic de Performance Energétique. C’est un livrable revêtant de plus en plus d’importance lors de la revente d’un bien immobilier.

  • Un moyen de préservation de l’environnement

Notez que, la protection de l’environnement l’objectif recherché dans toute action. Ainsi, il devient impossible d’effectuer des travaux de rénovation énergétique sans parler de la protection de l’environnement. En effet, cela permet aux maisons de consommer moins d’énergie que d’habitude. Cela permet à cet effet de réduire les émissions de carbone.

2. Quelles sont les aides financières auxquelles vous pourrez souscrire pour vos travaux de rénovation énergétique ?

Il est important de noter qu’un ensemble d’aide est mis à votre disposition pour le financement de vos travaux de rénovation. Il existe une différence notoire entre les aides :

  • Les aides publiques et privées : Les aides publiques sont soumises si vous disposez de ressources suffisantes. Mes aides privées quant à elles, sont très accessibles ;
  • Les aides et incitations :  Les « aides » vous fournissent de l’argent. Il s’agit des aides comme MaPrimeRénov’ ou le CEE. Les « incitations » concoure à la favorisation de votre investissement. On parle des prêts et de la TVA réduite ;
  • Les aides selon les revenus : pour connaître son revenu fiscal, il suffit de se rendre sur son dernier avis d’imposition.

Une fois la différence établie, nous allons contribuer à la présentation de quelques aides :

  • MaPrimeRénov’ 

Il existe une multitude de prime de ce genre, notamment :

  • Ma Prime Renov Bleu : destinée aux foyers très modestes ;
  • Ma Prime Renov Jaune : destinée aux foyers modestes 
  • Ma Prime Renov Violet : destinée aux foyers intermédiaires ;
  • Ma Prime Renov Rose : destinée aux foyers aisés ; 
  • L’éco-PTZ 

L’eco-PTZ est un prêt sans intérêt pouvant s’étendre jusqu’à 50 000 € ; Il est segmenté comme suit :

  • 0-15 000 € pour une une action menée ;
  • 15000-25 000 € maximum pour 2 travaux ;
  • 25000-50 000 € maximum pour 3 travaux ou plus ;
  • Le prêt Avance Rénovation 

Il s’agit d’une alternative à l’éco-PTZ. En effet, cette aide fonctionne suivant un principe bien spécifique. Il s’agit du principe du prêt viager hypothécaire. Ceci implique que le remboursement du capital emprunté, ainsi que celui des intérêts, s’opère durant la phase de transmission ou bien de vente du bien concerné.

  • Les Primes CEE

Il s’agit de primes offertes par les entreprises du secteur privé. Comme entreprise, on peut avoir :

  • Les fournisseurs d’énergie ;
  • Les grandes surfaces alimentaires ;
  • Les magasins de bricolage ; 

3. Quelles sont les conditions requises pour pouvoir bénéficier d’une prime rénovation énergétique ?

Pour pouvoir bénéficier d’une prime rénovation énergétique, il faut au préalable faire une demande. Cette demande devra être effectuée auprès de l’ASP. Il faudra par conséquent fournir un ensemble de pièces. Parmi celles-ci, on peut compter : les différents justificatifs d’imposition, les justificatifs de domicile et vos pièces d’identité. Par la suite vous devrez remplir un formulaire. Il s’agit du formulaire « prime rénovation énergétique – formulaire de demande ». Ce formulaire doit en l’occurrence décrire les différents travaux à réaliser. De plus, il doit faire l’objet de signatures. Ces signatures devront être apposées par des professionnels du RGE.

Les vidéos sur la prime rénovation

Bon à savoir

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & Réponses

Comment fonctionne la prime de rénovation ?

Les primes sont calculées en fonction du niveau de revenu du ménage (sur la base du revenu fiscal de référence et du nombre de parts du ménage) et des bénéfices énergétiques procurés par les travaux de rénovation (barème de A à G).

Qui à droit à la prime de rénovation ?

Le système a accès à tous les propriétaires et à toutes les copropriétés construites depuis au moins 15 ans, selon le décret du 30 décembre. Jusqu’à présent, MaPrime Rénov’ s’adresse aux propriétaires qui ont achevé leur projet il y a plus de deux ans.

Quels sont les travaux éligibles à la prime de rénovation ?

Audit énergétique
Bonus Bâtiment Basse Consommation (BBC)
Bonus sortie de passoire
Chaudières à bûches
Chaudières à gaz très haute performance
Chaudières à granulés
Chauffage solaire
Chauffe-eau solaire
Chauffe-eau thermodynamique
Dépose d’une cuve à fioul
Équipements solaires hybrides
Foyers fermés, inserts
Installation d’un thermostat avec régulation performante
Isolation des combles perdus
etc..

A quel moment percevoir le versement de ma prime de rénovation ?

Une prime unique est payée par l’Anah. Des charges prépayées peuvent être données pour aider le ménage qui en fait la demande à verser un acompte pour les travaux. Le gouvernement vise à traiter les documents de demande jusqu’à 15 jours.

1 réflexion sur “Prime rénovation : guide pour débutant”

  1. Ping : La rénovation toiture -> guide pour débutant - HelioTherma

Les commentaires sont fermés.