Le bilan énergétique : guide pour débutant

Le bilan énergétique peut être considéré comme étant le résultat d’un diagnostic effectué par des thermiciens professionnels afin de faire une conclusion sur les capacités thermiques et énergétiques d’un bâtiment. La réalisation de ce bilan énergétique permet non seulement d’identifier les failles d’isolation d’un logement mais aussi de démontrer si les systèmes de chauffage et d’électricité présents sont adéquats.

Cependant, pour qu’un bilan énergétique soit valable, il doit être fait par un professionnel du métier. Ainsi plusieurs facteurs liés à l’isolation et au système de chauffage ou d’électricité du bien en question doivent être pris en compte par ce dernier à savoir : qualité des vitrages, équipements de chauffage et de production d’eau chaude, localisation du bâtiment ou encore factures d’électricité ou de gaz.

1. Les avantages du diagnostic de performance énergétiques (DPE)

De ce qui précède, un bilan précis peut être proposé permettant dedistinguer deux sortes d’étiquettes notamment : l’étiquette Énergie qui estime la consommationénergétique du logement à l’année, sur une échelle de A à G ; et l’étiquette Climat qui dévoile l’impact annuel de cette consommation sur les émissions de gaz à effet de serre, sur une échelle deA à G.

Par ailleurs, ce diagnostic énergétique est fortement recommandé en matière de vente immobilière depuis pratiquement 2011. Il permet dans un certains cas de vendre ou de louer son bien plus rapidement.

De plus, les bailleurs des biens immobiliers sont contraints de faire des diagnostics de leurs installations électriques et de gaz, quelle que soit la date de construction du logement ; cela constitue entre autre une certaine garantie pour le locataire.

En outre, il permet de faire plus d’économie dans le sens où son estimation varie entre 80 et 200 euros.

Bien plus pour inciter les français à le faire ce bilan énergétique, le gouvernement met en place des stratégies d’accompagnement à travers une série de mesures, de financements ou de crédits d’impôts dédiés.

C’est le cas en 2018 avec notamment droit à un crédit d’impôt, sous condition d’un seul DPE par logement, pour une période de 5ans. Aussi, il se s’agit de la seule aide disponible De nombreuses autres aides sont disponibles pour tous les travaux participant à l’amélioration de la qualité de notre environnement.

2. Comment consommer moins d’énergie et maintenir le même niveau de confort ?

Le diagnostic de performance énergétique indique la performance énergétique de votre logement. Il renvoie à l’évaluation sa consommation en énergie, et, par conséquent, son impact au sein de l’environnement en estimant la quantité de gaz à effet de serre que vous émettez.

Selon le cadre politique européen, il faut limiter les pollutions engendrées par l’énergie dégagée par les bâtis. Les caractéristiques de votre maison sont décrites par le DPE, entre autres sa surface, la quantité de ses fenêtres et de ses murs, sa position par rapport au soleil, les différents matériaux utilisés, et aussi les équipements installés produisant le chauffage et la ventilation.

3. Des solutions pour faire des économies

Le Diagnostic de Performance Energétique renvoie non seulement à l’évaluation de la consommation énergétique d’une maison mais aussi à son impact CO2 au sein de l’environnement par un diagnostiqueur certifié. Rappelons que sa performance énergétique se mesure sur une échelle allant  de A à G. Avec un A qui correspond à très économe en énergie et G correspondant à énergivore.

Selon l’Anah, environ la moitié des maisons françaises ont une surconsommation énergétique.

Une fois cela établi, il faut recommander des types de travaux tels que : l’isolation, le chauffage, la ventilation, le solaire… Hors obligation (vente ou location d’un bien), le DPE Le crédit d’impôt du DPE est estimé à un taux de 32% sans obligation relative à la vente ou la location d’un bien.

4. Simulateur du bilan énergétique !

Quelle solution de contrôle de consommation d’énergie vous propose une analyse en ligne. C’est rapide et sans engagement. Il suffit juste de décrire la situation de votre maison et ses équipements en fonction des critères suivants : chauffage, isolation, production d’eau chaude.

On vous attribue ainsi une étiquette énergétique adjoint à des recommandations de travaux permettant que vous évaluiez vos économies potentielles. Si vous avez établi votre projet de rénovation et que celui-ci est callé alors, passez-le à un simulateur de chauffage ou isolation.

5. Qui réalise les DPE ?

Les DPE sont faits par des professionnels en matière de bâtiment et ils ont des compétences certifiées par l’organisme d’accréditation COFRAC.

Il faut savoir que les différents tarifs des DPE attribués à titre personnel en fonction du professionnel en la matière qui négocie avec vous. Vous devez donc faire appel à plusieurs professionnels, donc à faire plusieurs devis pour avoir une valeur du cout moyen de vos travaux. En moyenne, le cout d’un diagnostic complet varie entre 100 et 250 euros, et à voir plus clair, ce n’est pas excessif en ce sens que des économies d’argent peuvent être réalisées en baissant votre consommation.

6. Les DPE et le crédit d’impôt

Les dépenses engagées pour votre DPE permettront d’obtenir un crédit d’impôt prêt de 32%. Néanmoins, ce crédit s’applique i et seulement si vous faites un DPE délibéré et si votre maison est achevée de plus de deux ans. Il faudrait également que la facture soit délivrée par un professionnel.

Si vous voulez baisser votre consommation énergétique et obtenir un bilan complet sur la valeur des installations et des matériaux constituant votre maison, il faudra penser à faire un bilan énergétique !

7. Les vidéos sur le bilan énergétique

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & Réponses

Comment se déroule un diagnostic de performance énergétique ?

L’ECD prend la forme d’une visite de l’ensemble immobilier. Lors de l’arrivée du diagnostiqueur, le propriétaire doit fournir dans la mesure du possible les différentes valeurs de consommation énergétique de son logement.

Comment calculer le bilan énergétique d’une personne ?

La plus simple est l’équation qui consiste à multiplier votre poids par 24 puis votre facteur d’activité (1,4 quasi-inactif, 1,5 exercice, 3 fois par semaine, 1,6 sportif régulier, 1,7 sportif). Les résultats montrent la quantité approximative de calories offertes.

Quel est le bilan énergétique ?

Le bilan énergétique est un diagnostic qui permet d’identifier d’éventuelles déperditions de chaleur dans un logement. Cette évaluation et cet emplacement des pertes de chaleur comprennent également une description des travaux de rénovation liés à l’énergie recommandés.

Qui est habilité à faire un DPE ?

Le DPE obligatoire doit être réalisé par un diagnostiqueur immobilier certifié selon la norme NF EN ISO/CEI 17024. Un diagnostiqueur immobilier peut délivrer en toute autonomie un diagnostic de performance énergétique reconnu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.