L’audit énergétique : guide pour débutant

Comme leur nom l’indique, les audits énergétiques permettent d’auditer les bâtiments pour mesurer leur état énergétique. Il s’agit de la première étape dans la réalisation des travaux de transformation énergétique. En effet, les audits énergétiques permettent d’analyser un bâtiment et d’avoir une connaissance précise de son fonctionnement. Elle permet donc une hiérarchisation du travail. Mais à quel moment un audit énergétique est-il nécessaire ?

1. Généralité sur l’audit énergétique

L’audit énergétique est une décision du Grenelle de l’environnement dont l’objectif est de réduire la consommation d’énergie du parc immobilier français. L’audit concernait principalement des appartements.

La mise en place d’un audit, également appelé étude ou analyse énergétique, vise à comprendre l’état énergétique du bien audité. Objectif : leur fournir les emplois les plus adaptés pour réduire leur consommation d’énergie.

Il est important de savoir que c’est un bureau spécialisé et recommandé par une agence indépendante, qui va étudier et réaliser les audits énergétiques. Les auditeurs énergétiques peuvent être des chauffagistes, des ingénieurs en climatisation ou des architectes ayant une formation spécifique.

2. Quel est l’importance de réaliser un audit énergétique ?

Il n’est pas rare de voir revenir cette question sur la toile, ce qui est tout à fait légitime et important. 

Les audits énergétiques permettent d’évaluer précisément la consommation énergétique d’un bâtiment grâce à des tests poussés par des bureaux d’études agréés. Il fournit des réponses précises sur ce qui fonctionne pour améliorer l’efficacité énergétique de votre maison. Ceci peut aider le propriétaire de la maison à savoir si c’est le bon moment ou non de faire une rénovation.

3. Qui appeler pour un audit énergétique ?

D’entrée de jeu, vous devez garder à l’esprit que seul un professionnel certifié est capable d’une telle performance. Les auditeurs énergétiques doivent être qualifiés selon le décret du 31 mai 2018 et répondre aux exigences suivantes :

  • Les auditeurs doivent être des chauffagistes, des ingénieurs en climatisation ou des architectes agréés et avoir suivi une formation spécifique d’au moins quatre jours ;
  • Les auditeurs doivent être en mesure de justifier d’une vaste expérience dans le domaine de l’audit énergétique ;
  • Les auditeurs doivent disposer d’un équipement de mesure adéquat pour évaluer avec précision les performances thermiques du bâtiment.

Nous vous conseillons de consulter un professionnel qualifié RGE Etudes.

4. Effectuer la réalisation d’un audit énergétique

Voici les différentes étapes d’un audit énergétique :

  • Visites ou inventaires de logements : étude de la configuration des logements, consommation énergétique des occupants, utilisation des équipements (chauffage, isolation, systèmes de ventilation, ouvertures…) ;
  • Comparer les relevés de consommation réels avec les estimations de la prévision de consommation annuelle du bâtiment calculées en fonction des caractéristiques et des équipements du bâtiment ;
  • Conseil : L’audit fournit des conseils sur la meilleure utilisation des équipements installés ;
  • Constatations de l’évaluation : Les constatations de l’audit fournissent des recommandations pertinentes, spécifiques et quantitatives pour les efforts d’amélioration énergétique à entreprendre. En particulier, il mentionne l’ordre dans lequel le travail est effectué, afin qu’il puisse être priorisé.

5. Peut-on considérer l’audit énergétique comme une obligation ?

Comme vous le savez déjà, la planification d’un programme de travaux de rénovation énergétique passe par un audit énergétique. C’est justement grâce à un certain nombre de données recueillies lors de cet audit énergétique, que l’orientation des travaux sera réalisée. De ce fait, l’audit énergétique devient une obligation selon certains cas spécifique, notamment :

  • Obligation pour les copropriétaires    

Dans les appartements de plus de 50 lots construits avant 2001, si ce dernier est équipé d’un système collectif de chauffage ou de climatisation, des audits énergétiques des parties communes et privatives sont obligatoires. L’audit est ensuite accompagné d’un Diagnostic de Performance Energétique (DPE) qui note les bâtiments en fonction de leur performance énergétique et de leur production de gaz à effet de serre.

  • Obligation dans le cadre d’une rénovation globale

La première étape obligatoire d’une rénovation complète est un audit énergétique. Cela vous permet de lister les opérations à effectuer et l’ordre dans lequel les effectuer.

Les rénovations globales peuvent améliorer immédiatement et significativement la performance énergétique d’une maison. Grâce à Global Retrofit, toutes les rénovations énergétiques se produisent en même temps, plutôt qu’au coup par coup au fil des ans. En particulier, la maison peut abandonner son statut d’écran thermique en raison d’une rénovation complète.

Bon à savoir : il n’est pas exclu que très prochainement, l’audit sera bientôt obligatoire en cas de vente. Cela signifie que, si vous êtes propriétaire d’un logement dont le DPE indique une classe énergétique D, E, F ou G et que vous décidez à un moment donné de vendre, vous devrez soumettre votre logement à un audit énergétique.

6. Combien coûte un audit énergétique ?

La variété de prix pour un audit énergétique d’une habitation individuelle est de 500 à 1 000 euros. Il est important que vous gardiez à l’esprit à ce moment précis de votre lecture que ceci n’est qu’une estimation : car la plupart du temps les tarifs peuvent varier en fonction du prestataire sélectionné. Nous vous recommandons de comparer plusieurs devis avant de les soumettre. Dans le cas d’un audit énergétique de l’appartement, le prix peut aller jusqu’à 10 000 euros.

  • L’aide de MaPrime Rénov pourrait financer une partie de l’audit

L’Anah (L’Agence nationale de l’habitat) vous propose MaPrime Rénov’. Tous les propriétaires qui souhaitent se soumettre à un audit énergétique (excepté ceux dits « hauts revenus ») peuvent faire une demande de MaPrime Rénov’. Le montant dépend de votre catégorie de revenus :

  • 500 euros pour les familles à très faibles revenus ;
  • 400 euros pour les familles à faibles revenus ;
  • 300 euros pour les familles aux revenus standards.

7. Les vidéos sur l’audit énergétique

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & Réponses

Qui doit faire un audit énergétique ?

Les entreprises qui remplissent l’une des conditions suivantes au cours des deux derniers exercices sont tenues de réaliser un audit énergétique : le nombre d’employés dépasse 250 ; le chiffre d’affaires déclaré dépasse 50 millions d’euros et le bilan dépasse 43 millions d’euros.

Quel est le rôle de l’audit énergétique ?

Un audit énergétique permet d’identifier les rénovations à réaliser dans un logement grâce à un diagnostic complet de la performance énergétique d’un logement.

Pourquoi faire un audit énergétique ?

Grâce à des tests approfondis effectués par un bureau d’études agréé, les audits énergétiques permettent d’évaluer avec précision la consommation énergétique d’un bâtiment. Il apporte une réponse précise quant aux travaux à envisager pour améliorer l’efficacité énergétique de l’habitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.