La rénovation énergétique : guide pour débutant

La rénovation énergétique peut être définie comme étant l’ensemble des travaux dont la réalisation permet l’amélioration de la performance énergétique de votre maison. Cette amélioration de la performance thermique permettra la réduction de votre consommation d’énergie et donc de votre coût de chauffage, de ventilation et d’éclairage.

Selon l’Agence de la transition écologique, en moyenne 60% des coûts énergétiques sont liés à la consommation en chauffage. Outre cela, un tel projet de rénovation permet de réduire votre empreinte carbone. Ainsi, nous constatons que la rénovation thermique est un  avantage tant économique qu’écologique. Cependant, les travaux de rénovation thermique consistent réellement en quoi?

1. Les différents travaux de rénovation énergétique

Il existe quatre types de travaux de rénovation thermique à savoir :

  • Le chauffage
  • La régulation du chauffage
  • La ventilation
  • L’isolation

2. Equipements de chauffage

Pour réduire vos coûts énergétiques, vous pouvez faire appel à des nouveaux équipements modernes de chauffage en ce sens qu’ils seront plus performants et moins polluants. Ces équipements modernes sont également plus avantageux en ce qu’ils consomment moins l’énergie.

On note à titre d’illustration la substitution des chauffages au gaz et des chaudières classiques par l’usage des chaudières à condensation encore appelé « chaudières à très haute performance énergétique ». Ces dernières permettent de réduire la consommation d’énergie de 20% en moyennes par rapport aux chaudières classiques.

La règlementation environnementale stipule qu’à partir de 2022, il est interdit d’installer des chauffages au gaz dans les nouveaux logements.

Par ailleurs, les énergies renouvelables sont également un moyen de solution pour réduire le coût d’énergie. L’utilisation de la pompe à chaleur est l’illustration de l’usage des énergies renouvelables dans la mesure où cette pompe fonctionne grâce à l’eau ou l’air ou la géothermie pour produire la chaleur dans les maisons.

Bien plus, l’utilisation de la chaudière biomasse encore appelé poêle à bois favorise un chauffage performant et économique.

En fait, le bois est une ressource à prix relativement bas, ce qui confère à cette pratique d’être la solution de chauffage la plus économique. Le seul inconvénient de cette méthode est de prévoir un espace considérable pour stocker le bois. En outre, le chauffe-eau thermodynamique qui permet de chauffer l’eau en divisant au moins de moitié vos dépenses en eau chaude car il utilise les calories que l’on retrouve dans l’air.

Quant au chauffe-eau solaire individuel, il permet de chauffer l’eau de la cuve grâce à l’énergie fournit par les panneaux solaires thermiques. Cette pratique est observée de plus en plus et peut couvrir en moyenne 75% des besoins en eau chaude d’un logement. Cela permet donc d’effectuer des économies d’énergie. Ces investissements sont onéreux à court terme mais rentables à long terme. Ces différentes rénovations énergétiques peuvent faire l’objet d’une aide financière de l’état ou des organismes internationaux.

3. La régulation du chauffage

Afin de contrôler votre consommation d’énergie, vous pouvez utiliser les équipements de régulation de chauffage qui permettent de réduire de votre consommation énergétique allant de 5% à 15%. Ainsi, il existe différents procédés à adopter :

  • La régulation par programmation de l’intermittence : il s’agit d’éviter les déperditions d’énergie en ajustant la consommation du chauffage en fonction de l’emploi de temps du consommateur. Pour cela, l’on utilise le thermostat programmable ou connecté.
  • L’utilisation des robinets thermostatiques : ces robinets sont installés sur vos différents radiateurs et permettent de contrôler et d’ajuster le degré de fraicheur ou de chaleur de l’enceinte où ils se trouvent.
  • L’utilisation des sondes extérieures de température : elles sont généralement combinées à des thermostats et permettent l’anticipation et la régulation du chauffage en tenant compte des variations de température externe.
  • L’utilisation des équipements de chauffage connectés : il s’agit des équipements qui sont pilotés à distance via l’utilisation d’internet à l’instar du radiateur, chauffe-eau, chaudière etc.

4. La ventilation

Dans le but d’assurer la bonne ventilation de votre logement, il faut que vos travaux de rénovation soit en parfait accord avec ceux de ventilation. Alors, lorsque ce dernier est bien isolé et rénové, l’air externe au logement pénètre difficilement.

Ainsi, vous pouvez percevoir l’amélioration de la qualité de l’air atmosphérique de votre logement. Limiter la pollution interne permet également d’économiser l’énergie en ce sens qu’un air impur favorise son humidification qui augmente besoin de chauffage.

En outre, l’utilisation de la ventilation mécanique contrôlée simple flux d’extirper l’air pollué de votre logement et introduire de l’air pur par l’intermédiaire d’entrées d’air.

Par ailleurs, on peut utiliser la ventilation mécanique contrôlée double flux qui joue le même rôle que celle à simple flux en plus de préchauffer l’air externe avant qu’il ne soit orienter dans votre logement. Cette pratique est recommandée de deux bonnes raisons.

Premièrement, elle permet non seulement d’effectuer de grosses économies lorsque votre logement est bien isolé.

Secondairement, elle lutte contre les moisissures et champignons qui entrainent non seulement la dégradation de votre logement mais aussi des gènes respiratoires pour des personnes asthmatiques.

5. L’isolation

Les travaux d’isolation permettent d’effectuer des économies dans la mesure où ils renforcent l’enveloppe thermique de votre habitation et limitent les pertes de chaleur. L’isolation est le moyen le plus rentable en matière de rénovation énergétique. Il est possible d’effectuer l’isolation sur chacune des zones de votre logement à savoir :

  • L’isolation des combles : elle est considérée comme étant la plus importante. En ce qui concerne la rénovation thermique, il faut accorder plus de priorité à l’isolation de votre toiture ou de vos combles perdus.

Selon l’Agence de la Transition Ecologique, 25% à 30% des fuites d’énergie passent par la toiture pour des logements mal isolés. Rénover votre toiture vous permet de faire des gains d’énergie considérables.

  • L’isolation des murs : elle est la seconde opération à effectuer. Selon l’Agence de la Transition Ecologique, elle permet d’obtenir un gain d’énergie de prêt de 25%. Elle peut se faire de deux manières.

D’abord, on effectue l’isolation des murs étant de l’intérieur. Il s’agit donc de placer un isolant contre les parois ou bien procéder par insufflation.

Après, on effectue l’isolation des murs étant de l’extérieur. Elle est plus couteuse et plus efficace. Elle est faite pendant un ravalement de façade et consiste à placer un isolant sur les murs externe.

  • L’isolation des ouvrants (fenêtres) : selon l’Agence de la Transition Ecologique, lorsque les parois vitrées sont isolées, elle permet de réduire 10% à 15% des fuites thermiques. Afin de limiter les pénétrations d’air, il est conseillé de remplacer vos fenêtres ou porte-fenêtre par des nouveaux plus performants.
  • L’isolation du sol : selon l’Agence de la Transition Ecologique, l’isolation du sol permet de réduire 7% à 10% des pertes d’énergie. Elle renvoie à l’installation des panneaux isolants au niveau du plafond. On peut également placer un isolant sous votre carrelage.

6. Les vidéos sur la rénovation énergétique

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & Réponses

Pourquoi faire des travaux de rénovation énergétique ?

La plupart des travaux de valorisation énergétique permettent également de réduire la consommation énergétique de l’habitat. En d’autres termes, ils garantissent des économies d’énergie à long terme. Par exemple, grâce à l’isolation du grenier et de la toiture, des économies d’énergie de 25 à 30 % peuvent être réalisées.

La rénovation énergétique assure t-elle un confort inestimable ?

Rénover signifie améliorer et améliorer l’efficacité énergétique de la maison. Vous pouvez dire adieu à la perte de chaleur, à la ventilation et au refroidissement que vous ressentez dès que vous touchez le sol ou le mur. L’efficacité du chauffage est améliorée. Cela nous protège du froid de l’hiver et protège notre maison de la chaleur de l’été. Bref, le confort thermique est garanti toute l’année.

La rénovation énergétique a t-elle un avantage financier remarquable ?

Plus votre maison est économe en énergie, moins vous pouvez utiliser la climatisation. En économisant de l’énergie, vous pouvez réduire votre facture. En d’autres termes, c’est un réel avantage même pour les ménages les plus humbles. Vous pouvez économiser quelques euros par an.