isolation porte d’entrée : guide pour débutant

Les économies d’énergie, sont de plus en plus au centre de nos préoccupations concernant notre habitat. En effet, la perte de chaleur sur un ou plusieurs endroits d’une maison peut s’avérer être problématique. Il faut donc réagir très rapidement afin d’identifier cette défaillance. Pour pallier ces problèmes, le procédé utilisés est l’isolation. Il existe plusieurs formes d’isolations. Néanmoins, nous nous focaliserons sur l’isolation thermique. Ainsi, tout au long de cet article il sera question de présenter ce concept. Une attention particulière sera portée sur l’isolation thermique des portes d’entrée.

1. La nécessité d’isoler une porte d’entrée

Une porte d’entrée, donne facilement accès à un domicile. Elle est par conséquent, constamment exposée à l’impact de nombreux éléments extérieurs comme des courants d’air. Remarquez que, dans une maison, les déperditions d’énergies, proviennent généralement des ouvertures. Il est donc recommandé d’isoler les portes, afin d’optimiser au mieux la performance énergétique de celles-ci. Cela permet par conséquent de réaliser des économies d’énergie. Vous verrez ainsi, une grande diminution concernant les pertes de chaleur et de d’humidité. De plus, une bonne isolation thermique de votre porte favorise une réelle augmentation du confort des habitants de la maison. Afin de le faire, il faut calfeutrer votre porte. Le calfeutrage permet en effet, de sceller l’espace qui prévaut soit entre le cadre de ladite porte d’entrée et le mur, soit entre la porte d’entrée et le plancher. En outre l’isolation thermique représente une obligation légale. Et ce, lors de la rénovation d’anciens bâtiments. 

2. Savoir le meilleur moment pour isoler une porte d’entrée 

Il n’existe pas de période temporelle déjà prédéfinie, indiquant le moment propice pour isoler vos portes d’entrée. Néanmoins, il existe quelques signes avant-coureurs. En effet, si vous ressentez la présence de courants d’air à proximité de votre porte, ou alors si vous notez la présence de traces d’humidité sur votre porte (porte d’entrée en bois), sachez qu’il est temps de calfeutrer à nouveau votre porte. Et par conséquent de l’isoler.

3. Les différentes méthodes à utiliser pour pouvoir isoler votre porte d’entrée

L’isolation de la porte d’entrée est une opération, qui s’effectue de diverses façons :

  • L’isolation en passant par le bas de la porte d’entrée

Souvent négligée, le bas de la porte représente un véritable problème, lorsqu’il s’agit de la déperdition de chaleur. En effet, l’espace qui prévaut, favorise la pénétration de l’air courant. L’isolation du bas de votre porte d’entrée peut par conséquent être réalisée par l’installation d’un boudin de porte ou alors par la pose d’un bas de porte isolant tout simplement.

  • L’isolation de la porte d’entrée par les côtés

Il s’agit là d’un procédé très simple. On pose juste des joints de calfeutrage sur l’interstice entre la porte d’entrée et le mur. Il existe à cet effet, plusieurs types de joints de calfeutrage à savoir :

  • La mousse isolante gainée en PVC ;
  • Le joint adhésif isolant en polyuréthane ;
  • Le joint adhésif en V ;

Néanmoins, tous ces joints ont le même principe d’installation. Il convint donc de préparer la porte et le cadre au préalable avant d’apposer le joint.

  • L’isolation d’une porte d’entrée par le biais d’un rideau isolant

Un rideau isolant ou rideau thermique sert à protéger contre l’infiltration d’air et de chaleur. Pour le faire, il est modélisé avec une sorte de doublure, jouant un rôle de rempart contre ces phénomènes extérieurs.

  • L’isolation par l’intermédiaire d’un isolant sur porte.

Il est possible d’installer directement un isolant sur la porte d’entrée. Il convient juste de choisir l’isolant et de l’appliquer à votre porte. Vous pouvez à cet effet, utiliser un panneau de liège ou des plaques de polystyrène

  • Changez votre porte d’entrée

Il s’agit là d’une méthode assez radicale. En effet, si les problèmes d’isolation thermique persistent, pensez à changer votre porte pour une,disposant d’une isolation thermique intégrée. Il s’agit néanmoins, d’une pratique assez couteuse. Vous devrez par conséquent choisir entre plusieurs modèles, notamment des portes d’entrée pleines ou alors des portes semi-vitrées.

  • Isolez vos serrures

Les serrures sont souvent négligées à tort, car elles font parties de votre porte. Il est possible de subir des déperditions thermiques par le biais de cet objet. Il apparait par conséquent important d’y placer un cache-serrure.

4. Les vidéos sur l’isolation porte d’entrée

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & Réponses

Comment mesurer l’isolation thermique de votre porte d’entrée ?

L’isolation thermique d’une porte d’entrée, est mesurée par le biais d’un coefficient. Il s’agit du coefficient Ud. La lettre « U » caractérisant le coefficient d’isolation et la lettre « d » signifiant « door ». Door signifiant porte en français.

Quelle est la meilleure isolation thermique possible ?

Concernant l’isolation thermique, le bois est le matériau à recommander pour vos portes d’entrées. C’est un matériau dense. La porte en composite, est aussi une bonne solution. Néanmoins, le bois a un prix un peu moins élevé que le composite.

Quels sont les différents travaux d’isolation pouvant être réalisés sur une porte ?

Il existe de multiples travaux d’isolation pouvant être appliqués sur une porte d’entrée. Outre l’isolation thermique, nous avons : l’isolation phonique, l’isolation contre l’eau et l’air, (elle porte aussi le nom de travaux d’étanchéité), et pour finir l’isolation contre le feu.

Comment bénéficier d’une bonne isolation thermique pour sa porte d’entrée à bas prix ?

Il est conseillé de travailler des professionnels ayant des certificats RGE. En effet, ils vous permettront de bénéficier d’aides relatives à la rénovation énergétique de votre maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.