Laine de verre soufflée : guide pour débutant

On ne saurait parler des méthodes d’isolation sans faire mention du placement de panneaux isolants ou encore de l’application d’isolant en rouleau. Mais l’application d’un isolant par soufflement est aussi possible et  on parle donc d’isolation soufflée.

1. Le principe de l’isolation soufflée

Ce principe renvoie à faire le soufflage d’un isolant en vrac, au sein d’un espace à isoler.

L’isolant utilisé sera presque toujours une laine de roche, la laine de verre ou encore la ouate de cellulose. Pour le faire, vous pourriez utiliser une souffleuse, permettant de souffler l’isolant en quantité dense.

L’isolant en vrac va se condenser à l’intérieur de la zone à isoler, au point de former une épaisseur suffisante afin d’améliorer véritablement l’isolation thermique de la zone isolée.

L’avantage de cette technique est le fait pour la pièce à isoler de ne pas forcement être accessible.

Cette méthode est généralement utilisée pour l’isolation des combles perdus, surtout lorsque quand ces derniers ne sont pas accessibles.

2. L’isolation par injection

L’isolation par injection  a une forte ressemblance à l’isolation soufflée. L’isolation par injection consiste en effet à introduire l’isolant à l’intérieure d’une partie non accessible de votre logement

L’isolation soufflée projetant l’isolant à partir de l’air, l’isolation par injection insère ce dernier, en l’associant à un liant. L’isolant devient plus compact contrairement à une isolation soufflée.

De ce fait, vous pouviez faire usage d’un isolant facile à injecter, tels que les granulés d’argile expansée ou de perlite siliconée.

Du fait de l’isolation par injection, l’isolant pénétrera facilement dans le moindre recoin, et créera un blocus de l’isolation thermique.

Une isolation par injection est donc appropriée à des espaces tant difficiles d’accès que très étroits, au sein desquelles même une isolation soufflée est impossible.

A ce niveau, l’isolation par injection va servir à  isoler le mur creux par contre on fera un usage sur une sous-pente de toit.

3. Prix de l’isolation soufflée  ou par injection

Le coût d’une isolation soufflée diffère en fonction des spécificités du projet. En moyenne, il faut considérer que le prix d’une isolation par injection sera supérieur à celui d’une isolation soufflée, car celle-ci est une méthode plus sociétale et plus facile à œuvrer.

4. Prix d’une isolation par soufflage

L’isolation par soufflage renvoie à une technique démocratisée durant ces dernières années, notamment pour isoler des combles perdus. De ce fait, c’est la démarche ayant été utilisée pendant la fameuse isolation à 1 € mises en œuvre à partir de la prime éco-énergie. Ce n’est pas un phénomène ex-nihilo puisque l’isolation par soufflage est très simple à ouvrer par une société spécialisée et équipée.

En termes de valeur monétaire, le prix d’une isolation soufflée varie de 15 et 35 € par m². Ce qui lui confère d’être parmi les techniques d’isolation thermique les moins onéreuses.

L’isolant utilisé pour un ouvrage est le premier déterminant du coût d’une isolation par soufflage. Afin d’avoir une meilleure évaluation du projet, il vous faut faire plusieurs études du projet.

5. Coût d’une isolation par injection

L’isolation par injection est généralement plus couteux, en partie parce que moins d’entreprises la pratiquent. En effet, les isolants et les matériaux différents sont nécessaires pour faire une isolation par injection, ceci rend cette pratique moins vulgaire.

Relativement à la préparation de votre budget, la valeur d’une isolation par injection varie entre 30 et 40 € le m². Une fois encore, faire appel à des professionnels pour avoir la meilleure offre.

6. Période indiquée pour l’application de ces isolations

Si vous êtes attirés par la valeur monétaire de l’isolation soufflée ou de l’isolation par injection, il faut vous souvenir que ces techniques d’isolation sont très spécifiques.

En effet, isoler par injection ou isoler par soufflage ne seront autorisés que s’il vous faut effectuer l’isolation des parties inaccessibles de votre logement, comme celle de combles perdus ou encore de murs creux.

7. Le choix entre isoler par injection ou par soufflage

Ce choix dépend de vos attentes :

  • L’isolation par soufflage : elle est recommandée pour isoler les combles perdus, accessibles ou non. Vous pouvez également l’utiliser pour l’isolation des faux plafonds ou des cloisons à l’intérieur lorsque les espaces sont très larges.
  • L’isolation par injection : elle est prescrite pour l’isolation des espaces étroits, tels que le plancher du grenier ou bien un mur creux. Si les conditions sont favorables, privilégiez l’isolation par soufflage, car elle est plus économique. A côté de cela, les isolants introduits sont souvent peu écologiques.

Ces deux manières d’isoler serviront juste à isoler à partir d’un d’isolant en vrac. Il est donc impératif que les endroits isolés soient inaccessibles et soient suffisamment étanches, sinon l’isolant se répandrait dans l’habitat.

8. Les avantages de l’isolation par soufflage ou par injection

En général, les techniques d’isolation en vrac sont faites lorsqu’aucune autre technique n’est possible.

Il est donc évident qu’une projection d’isolant en vrac soit par soufflage soit par injection entraine donc des avantages certains :

  • Une isolation idéale : si vous remplissez un creux d’isolant, ces deux techniques d’isolation vont favoriser une isolation très efficace, laquelle sera remarquable. Par ailleurs, lorsque votre maison est parcourue de murs ou parsemée  de planchers creux, vous n’allez pas regretter l’application d’une de ces solutions d’isolation.
  • Une isolation facile : lorsque le matériel est déjà installé, que ce soit l’isolation par soufflage ou par injection, elle sera rapide et facile, dans ma mesure où aucune de ces techniques ne nécessite de finition.
  • Possibilité de percevoir des aides : les solutions d’isolation décrites dans notre article vous permettent de bénéficier des aides, néanmoins vous devez respecter certaines conditions liées aux ressources, et lorsque vous appelez un artisan particulier notamment « RGE » pour réaliser vos travaux.
  • Une isolation des lieux hors d’atteinte : ce type d’isolation est le seul moyen d’isoler dans votre maison une partie inaccessible toutefois sans détruire des murs ou cloisons. La souffleuse et l’injecteur d’isolant ont juste besoin d’un petit trou, qui sera facilement dissimulé à la fin les travaux d’isolation.

9. Les inconvénients d’isoler par injection ou par soufflage

Naturellement, aucune technique d’isolation n’est universelle ! Avant de chercher à effectuer une isolation par injection ou par soufflage, il faut savoir que ces procédés d’isolation comportent certaines limites :

  • Les limites de l’isolation par injection : l’utilisation d’un isolant introduit n’est importante que dans des situations bien spécifiques (isoler un mur creux, ou encore sur un espace limité).
  • Les limites de l’isolation par soufflage : L’utilité de la souffleuse à isolant est perceptible uniquement pour les espaces non habités et pour les milieux suffisamment vastes.

Les entreprises d’isolation sont les plus aguerries pour vous conseiller sur l’adoption de l’une ou l’autre technique d’isolation en fonction des spécificités de votre habitat.

Les vidéos sur la laine de verre soufflée

Bon à savoir

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & Réponses

Quel est la meilleure isolation des murs ?

Si la laine de verre semble être le meilleur isolant pour le mur, la fibre de bois peut également être utilisée pour isoler le mur par l’intérieur.

Quel est la meilleur laine de verre ?

Ces informations sont liées aux performances d’isolation des produits avec lambda 0,032, 0,035 ou 0,040 W/m.K. Plus le lambda est faible, meilleure est l’isolation. Ainsi, pour une même épaisseur, la laine de verre de calibre 32 est plus efficace que la laine de verre de calibre 35, et la laine de verre de calibre 35 est meilleure que la laine de verre de calibre 40.

Pourquoi choisir la laine de verre pour son isolation ?

La structure élastique de la fibre de verre absorbe les bruits extérieurs. C’est donc non seulement un excellent matériau isolant pour un excellent confort thermique, mais aussi une réduction des nuisances sonores telles que les bruits aériens.