Bois compressé : guide pour débutant

L’un des principaux objectifs recherchés dans une maison, est le confort. Il existe notamment plusieurs types de confort, néanmoins nous allons nous appesantir de confort thermique. Le confort thermique est atteint par le biais de nombreux ustensiles. Parmi ceux-ci nous avons le bois compressé. Il s’agit en fait d’un bois de chauffage. Il dispose ne nombreuses propriétés et dispose d’une composition particulière. Cet élément, fera ainsi l’objet de cet article. Ainsi, nous vous dirons tout ce qu’il y’a à savoir sur le bois compressé.

1. Pourquoi faire le choix d’un bois compressé ?

Parlant du bois compressé, il faut savoir qu’il s’agit d’une bûche composée d’un mélange de résidus de bois. Il se compose par exemple de sciure ou encore de copeaux. En tant que bois de chauffage, il s’agit en effet d’un très bon combustible. Elle a la particularité d’être de bonne qualité. Il s’agit en effet, d’un produit 100 % naturel, ne comportant ni substances chimiques, ni colle, ni liant. Le bois compressé est par conséquent écologique et renouvelable. Il procure un confort thermique optimal à la maison. De plus, il vous permet de profiter de la chaleur pendant un long moment et ce, grâce à sa méthode de fabrication. En outre, sa méthode de fabrication consiste à effectuer le recyclage des déchets de bois issus de la production industrielle. De plus, comparativement à l’électricité, son prix est relativement bas.

Le bois compressé est par conséquent très économique. Il dispose en effet, d’un pouvoir calorique 3 ou 4 fois plus grand qu’une buche de bois ordinaire. En temps de chauffe, un bois compressé vaut facilement 3 bûches de bois classique. En effet, le bois compressé est très sec. C’est cette sècheresse qui lui permet d’être plus efficace. Outre ces avantages, le bois compressé dispose comme autre atout, d’une forme et d’un conditionnement facilitant à la fois son stockage et son utilisation. Il est à noter que le calibrage et la régularité dont fait preuve les bûches compressées permettent au consommateur de pouvoir en profiter de façon optimale.  De plus le bois compressé n’encourage la prolifération d’aucune moisissure et d’aucun insecte nuisible. De plus il produit peu de cendres et est esthétique. Néanmoins, il présente quelques petites lacunes. Les bois compressés sont en effet très peu nombreux. De trop fortes entrées d’air pourraient nuire à sa combustion. Elles perdent un peu en efficacité en cas de pluie ou d’humidité.

2. Comment bien choisir son bois compressé ?

Il est important de noter qu’il existe de façon générale deux (02) types bois compressés. Les bois compressés de nuit et les bois compressés de jour. La différence entre les deux (02) est que les bois de jour vous seront utiles pour créer de belles flammes uniquement en journée. Ceux de nuit peuvent durer toute la nuit.

  • La forme

Il existe des bûches rectangulaires et des bûches cylindriques. Celles cylindriques sont recommandées. Elles offrent des températures assez intensifiées et sont divisibles.

  • L’essence du bois utilisé

Il existe des bois compressés composés à 100 % de feuillus. Il en existe d’autres composées de résineux et d’autres d’un alliage entre de résineux et de feuillus. Les bois compressés disposant de 100 % de feuillus sont plus compacts et s’enflamment lentement. Les autres types ont un allumage plus rapide.

  • Le taux d’humidité

Il est important que votre bois compressé ait un taux d’humidité inférieur ou égal à 12 %. En effet, cela garantira la production de moins de dioxyde de carbone et de fumée lors de la combustion.

  • La masse volumique du bois compressé

Elle doit être élevée afin d’éviter l’effritement de votre bois compressé. Elle doit par conséquent être de 1000 kg/m3 minimum.

  • Le poids des bûches et le taux de cendre de votre bois

Le poids optimal pour un bois compressé est compris entre 1,5 kg et 2 kg. Cela vous offre environ 1 heure et demie ou 2 heures de chauffe. Quant au taux de cendre il doit être inférieur à 1,5 %.

  • Le pouvoir calorifique de votre bois

Il serait idéal pour votre bois compressé d’avoir un pouvoir calorifique situé entre 4,5 kWh/kg et 5,5 kWh/kg.

3. Quelques conseils pour votre bois compressé

  • Pensez à stocker correctement votre bois compressé : Il doit être stocké dans un environnement le mettant à l’abri de la pluie ou encore de l’humidité au cas contraire, il sera inutilisable ;
  • Coupez votre bois compressé en plusieurs morceaux : Cela facilitera l’allumage de celui-ci ;
  • Veuillez utiliser un appareil de chauffage performant : En effet, l’optimisation de votre bois compressé, dépendra de l’appareil de chauffe utilisé.  

Les vidéos sur le bois compressé

Bon à savoir

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & Réponses

Qu’est-ce qui différencie les bûches de bois compressé et les granulés de bois ?

Le bois compressé a une combustion plus lente que les granulés de bois. Il est en effet, le bois le plus rigide comparativement aux autres bois de chauffage.

Quels sont les appareils de chauffage à privilégier pour le bois compressé ?

Le bois compressé est adapté à tous les types d’appareils de chauffage. Notamment les chaudières à bûches ou à pellets, les poêles à bois, ou encore les foyers fermés ou à insert.

Quels sont les différents avantages du bois compressé ?

Les bois compressés sont 100% naturels et fabriqués uniquement à partir du recyclage de certains composés. Ils ont un usage simple et une grande efficacité.

Quelle est la durée d’allumage d’un bois compressé ?

Ils s’allument rapidement, environ 15 secondes pour un temps de chauffe estimé à 1h30.

1 réflexion sur “Bois compressé : guide pour débutant”

  1. Ping : Menuiserie Bois : guide pour débutant - HelioTherma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.