L’isolation des combles aménageables : guide pour débutant

Lorsque l’on veut réaliser des travaux de rénovation énergétique, l’isolation des combles aménageables revêt une importance capitale. Il permet non seulement de réduire les dépenses énergétiques mais est aussi très rentable. Il présente de nombreux avantages. Néanmoins, malgré ceux-ci, il est important de se poser les bonnes questions avant de se lancer dans de tels travaux de rénovation.

1. C’est quoi des combles aménageables et comment les isoler ? 

La spécificité des combles aménageables réside dans le fait qu’ils ne soient pas encore aménagés. Autrement dit, ils ne sont pas chauffés. Il y est donc possible d’y insérer un cadre de vie agréable. Se différenciant des combles perdus par leur hauteur, ils présentent un toit à caractère pointu. Néanmoins, un minimum de 1m80 de hauteur est nécessaire afin de créer un espace viable sous le toit. Sachez que, des combles vides ne font pas toujours référence à des combles perdus. Ceux-ci peuvent aussi faire référence à des combles aménageables mais uniquement lorsque toutes les conditions sont assemblées. Il est donc primordial, de mûrir votre réflexion concernant l’utilité de vos combles avant d’entamer des travaux d’isolation. Si vous pensez à une isolation au sol, il ne vous sera pas possible d’aménager vos combles. Ce type d’isolation est exclu car la surface du sol doit être libérée. L’isolation des combles aménageables, ne doit par conséquent pas se faire identiquement à celle des combles perdus. Notamment par soufflage, au niveau du plancher. Il serait judicieux, de faire une isolation sous rampants ou une isolation de la toiture par l’extérieur.

            L’isolation sous rampants se veut, être l’alternative la plus simple. Elle n’engage pas de travaux extérieurs. Cela a pour corollaire, d’éviter une déclaration de travaux auprès de la mairie. En zone classée, elle pourrait constituer la seule solution possible concernant l’isolation de combles aménagés ou aménageables.

L’isolation des combles par l’extérieur, trouve son utilité dans la mesure où la toiture présente des défauts d’étanchéité.  Refaire la toiture tout en l’isolant est donc recommandé dans ce cas de figure.

2. Quel isolant thermique choisir pour ses combles aménageables ?

L’isolation de cette partie, passe par le choix d’un isolant de combles aménageables. Il existe à cet effet, plusieurs types d’isolant de combles aménageables. La différence de prix au m², est notoire entre ceux-ci. La laine de verre, offre un rapport qualité/prix satisfaisant. Il est fréquemment utilisé pour l’isolation sous rampants. La laine de roche et les isolants synthétiques, quant à eux sont utilisés pour isoler les toitures. Parmi ceux-ci, le polyuréthane sera coûteux comparativement aux autres. Cette différence de prix, s’explique par ses caractéristiques thermiques et mécaniques. En addition, à tous ces isolants, nous avons aussi le Polystyrène. C’est un bon isolant thermique. De plus il est à bas prix. La Fibre de bois, faisant référence aux déchets de bois, et est disponible sous tous les formats. Cependant il est coûteux. La Ouate de cellulose quant à elle, est issue du recyclage de papier et dispose d’un bon rapport qualité/prix. Le Liège est Disponible sous plusieurs formes (rouleaux, panneaux, en vrac). Ses propriétés lui octroient une bonne résistance à la compression. Néanmoins, il est coûteux.

3. Quels sont les facteurs influençant le prix d’une isolation des combles aménageables ?

De façon générale, l’isolation des combles aménageables et l’aménagement des combles sont des évènements se réalisant au même moment. Les déterminants du prix concernant une isolation des combles, s’assimilent à des facteurs tels que la surface à isoler et le type d’isolation. Des facteurs additionnels peuvent survenir à l’instar de la mise en place d’un escalier, des travaux réalisés sur la charpente ou sur la dalle.  Le prix est donc variable. A cet effet, une isolation intérieure sous rampants sera moins coûteuse qu’une isolation de la toiture par l’extérieur. La variation du prix, peut ainsi se faire du simple au double, entre une isolation intérieure et une isolation extérieure. La difficulté du chantier, apparaît aussi comme un facteur d’influence sur le prix d’une isolation des combles aménageables. Une isolation extérieure par exemple, peut solliciter la pose d’un échafaudage et une mise en sécurité du chantier affable, lorsqu’elle est effectuée sur une maison comportant plusieurs étages. Notez que, le prix variera aussi suivant votre région et le professionnel que vous aurez contacté.

4. Pensez à des aides financières pour réduire vos frais

Le montant des travaux d’isolation des combles aménageable, est conséquent. Il existe néanmoins mécanismes visant à vous aider financièrement. Ils permettent ainsi de prendre en charge une bonne partie des prix de vos travaux de rénovation. Nous avons par conséquent les aides suivantes :

  • La première aide, va jusqu’à 12 € / m² avec la prime énergie. Il s’agit d’une subvention versée sous forme de chèque, de virement ou encore de bon cadeau suivant l’entreprise à laquelle vous recourez pour demander cette aide.
  • La seconde aide, s’étend jusqu’à 25 € / m². Elle concerne MaPrimeRenov. Cette aide est distribuée par l’Anah. Elle est faite sous forme de virement. Pour en bénéficier, il faudra juste faire une demande sur le site consacré.
  • La troisième va jusqu’à 60%, avec le programme Habiter Mieux Sérénité de l’Anah(L’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat). Il a pour caractéristique de n’être dédié qu’aux ménages ayant des revenus modestes. 
  • La dernière aide, offre jusqu’à 30 000 € d’emprunt sans intérêts et sans frais de dossier. Elle est initiée par l’éco-prêt à taux zéro. Le délai de remboursement est de 15 ans.

De plus, plusieurs de ces aides sont cumulables. Élargissant ainsi, votre éventail financier.

5. Vidéos sur l’isolation des combles aménageables

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & réponses

Par quel moyen bien isoler les combles aménageables ?

L’utilisation de panneaux semi-rigide ou des rouleaux isolants à poser sur les parois des combles en deux couches est très efficace. La première couche se pose entre les chevrons et la seconde est munie d’un pare-vapeur.

Quel est le meilleur isolant pour des combles ?

La laine de verre est le,meilleur isolant pour des combles sur le marché et la plus utilisé. Toutefois, les autres types de laine ne sont pas de mauvais isolants et s’adaptent aussi très bien aux combles.

Comment se passe l’isolation des combles ?

Un matériau isolant est posé sur le plancher ou sur les rampants de votre toiture avec pour but de diminuer votre consommation en énergie et faire automatiquement des économies sur votre facture de chauffage. Le choix du matériel isolant est très important pour éviter des déperditions de chaleur.