L’isolation extérieure -> guide pour débutant

L’isolation est une technique qui protège l’intérieur d’une maison des influences extérieures sur les niveaux sonores et thermiques. Voici ce que vous devez savoir. Elle est une méthode utilisée pour lutter contre le gaspillage d’énergie. Qu’il soit thermique ou acoustique, il représente une solution pour renforcer la capacité d’isolation des murs des bâtiments. De plus, cette technique optimise la ventilation, une expertise thermique est donc nécessaire en premier lieu pour définir la qualité d’isolation d’une habitation. Cela aide à savoir quelles solutions sont les meilleures pour améliorer les performances.

1. Savoir c’est quoi l’isolation par l’extérieure

L’isolation par l’extérieur est une technologie d’isolation dont le but est de créer une enveloppe thermique autour d’un bâtiment pour réduire les transferts de chaleur et ainsi réaliser des économies d’énergie. Pour l’isolation des murs extérieurs, les artisans recouvrent le matériau des murs verticaux d’une maison ou d’un bâtiment d’un manteau en matériau isolant. C’est un travail important et qui peut coûter cher.

2. Savoir les différents types d’isolations extérieures

Nous pouvons distinguer plusieurs formes d’isolation extérieure à savoir :

  • L’isolation extérieure sous enduit, c’est la technique la plus courante car relativement simple à mettre en œuvre. Des panneaux isolants rigides, généralement constitués de polystyrène expansé (EPS), sont placés à l’extérieur puis recouverts d’un enduit, de laine de bois ou de roche qui scelle les murs extérieurs. Il est ensuite recouvert d’un enduit minéral respirant. Sachez toutefois que la pose des isolants et des revêtements doit être réalisée dans un climat favorable, et qu’il est difficile de composer avec les points de construction uniques de la maison.
  • L’isolation extérieure sous bardage, la technique consiste à créer un cadre auxiliaire pour le bâtiment. Celui-ci est fixé aux murs existants de la façade et permet l’insertion d’isolant. Fixez ensuite le revêtement sur ce nouveau cadre. Le revêtement est constitué de bandes qui se chevauchent ou s’emboîtent verticalement, horizontalement ou en diagonale. Ils peuvent être fabriqués à partir de matériaux variés : bois, PVC, métal ou encore ardoise. Le revêtement est disponible dans une variété de couleurs et de textures, vous permettant de personnaliser l’apparence de vos murs extérieurs.
  • L’isolation extérieure avec vêtures et vêtages, le bardage et le revêtement sont constitués de placages et de panneaux isolants, qui sont fixés aux murs porteurs. Quelle est la différence ? La gaine est solidaire de l’isolant, tandis que la gaine est indépendante de ce dernier.
  • L’isolation extérieure à double mur, à noter qu’il existe une autre technique : l’isolation externe double couche. C’est beaucoup moins que les trois techniques précédentes, et il s’agit de construire un deuxième mur autour du bâtiment pour l’isoler.

3. Savoir les différents matériaux pour l’isolation extérieure

Pour mettre en œuvre l’isolation extérieure de votre maison, ces différents outils sont indispensables pour mener à bien des travaux.

  • La laine minérale, la laine minérale ressemble beaucoup aux rouleaux d’isolant qui démangent qui sont utilisés pour l’isolation des combles. Dans un système de mur extérieur, la laine minérale est beaucoup plus compressée pour en faire un panneau rigide
  • Le polystyrène, imaginez les petites boules de polystyrène dans un pouf, mais emballées ensemble pour faire une planche. Le PSE est de loin le matériau d’isolation des murs extérieurs le plus courant, car il est bon marché, léger et facile à travailler. Il est si léger car les bulles d’air emprisonnées empêchent la chaleur de se transférer d’un côté de la planche à l’autre.
  • Isolation naturelle ou fibre en bois, la fibre de bois est la voie à suivre si vos critères pour le meilleur type d’isolation des murs extérieurs sont la durabilité, ainsi que le confort thermique. Nous vous recommandons d’utiliser Pavatex, qui est fabriqué à partir de pin durable collecté à partir de copeaux, de copeaux et de sciure de bois. Il est incroyablement respirant, ce qui le rend parfait pour les propriétés à ossature de bois, où l’humidité peut être absorbée et libérée au fur et à mesure que la maison respire.
  • K5, est un autre type d’isolation. Il s’agit d’un panneau phénolique rose rigide et offre les meilleures performances thermiques de tous les isolants de cette liste. Il est également super léger et facile à utiliser pour les installateurs.

4. Quelles sont les avantages de l’isolation extérieure

  • Bonne performance thermique globale : tout comme l’isolation par l’intérieur, elle permet la réduction de votre consommation de chauffage en hiver.
  • Opportunité de modifier, de personnaliser, d’embellir l’aspect extérieur de votre façade.
  • L’intervention se faisant à l’extérieur et considérant l’épaisseur de l’isolant, cela n’affectera en rien la surface habitable qui est votre intérieur.
  • Vous pouvez rester dans votre logement pendant les travaux

5. Quel coût pour une isolation par l’extérieur ?

L’isolation par l’extérieur nécessite beaucoup de technologie et beaucoup d’applications pour la rendre durable dans le temps. Une attention particulière doit être portée aux tours de fenêtres, au bas et au haut des murs et à la mise en œuvre de la peinture. C’est pourquoi nous vous recommandons fortement d’embaucher un professionnel qualifié qui a déjà de l’expérience pour effectuer ce type de travaux. Bien que coûteuse, l’isolation par l’extérieur présente de nombreux avantages. Cela peut être très amusant lors d’un projet de rénovation, surtout si vous envisagez de rénover votre extérieur. Cette technique d’isolation est très répandue dans le nord de l’Europe, mais il manque peut-être encore de professionnels spécialisés en France. L’isolation des murs par l’extérieur est souvent envisagée après avoir perdu les combles ou le rampant, ce qui est aussi toujours très efficace et moins coûteux.

6. Vidéos sur l’isolation extérieure

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & réponses

Quelle est la meilleure isolation pour extérieure ?

La laine de roche est de loin le meilleur choix en termes d’isolation thermique pour extérieure. Ce composé a pour atout de ne pas craindre l’humidité et détient des caractéristiques thermiques très performantes.

Quels sont les meilleurs bardages extérieurs ?

Lorsque l’on parle des meilleurs bardages extérieurs on peut citer : le douglas, le cèdre et châtaignier. Ils sont les plus résistants avec une durée de vie allant entre 10 et 25 ans. Il est important d’entretenir son bardage bois régulièrement pour qu’il puisse atteindre une telle longévité maximale.

Quel bardage sans entretien ?

Ne nécessitant qu’un minimum d’entretien, les panneaux Rockpanel sont fabriqués à partir de fibre de laine de roche comprimée ce qui lui confort en tant que produit naturel la capacité d’être robuste et léger. Ces panneaux disposent d’un revêtement à base d’eau.

Quel est le prix d’une isolation thermique extérieure ?

En général le coût moyen d’une isolation thermique d’extérieure est de 50 à 90 euros le mètre carré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.