L’isolant combles aménageables : guide pour débutant

L’isolation des combles aménageables est l’un des principaux travaux à effectuer pour réduire les couts en consommation énergétique et améliorer le confort dans votre logement. Elle permet de réduire les pertes de chaleur d’environ 30%.

Pour la réaliser, vous devez vous servir des isolants pour combles dont vous pouvez vous en servir en l’instar du polystyrène, des laines végétales et animales… Il en existe une multitude dont chacun ayant ses caractéristiques et sa performance.

Ainsi, votre préoccupation serait sans doute de savoir comment choisir un isolant parmi une large gamme et pourquoi. Dès lors, le présent article apportera des solutions à votre interrogation.  

1. Les isolants minéraux

  • La laine de verre

La laine de verre est l’isolant pour combles que l’on retrouve partout dans le monde. Il est composé de silice qui lui confère les propriétés suivantes :

  • Une grande légèreté
  • Une résistance au feu et non inflammable tant qu’un pare-vapeur ait été installé
  • Une résistance face aux rongeurs
  • Elle est imputrescible c’est-à-dire qu’elle ne peut pas pourrir
  • Elle a une excellente performance thermique et acoustique
  • Elle est peu onéreuse

Elle s’adapte non seulement aux toitures inclinées mais aussi aux combles perdus et aménageables. Elle se présente sous plusieurs formes à savoir : les rouleaux, flocons ou panneaux semi-rigides.

Cependant, en cas d’humidité, la laine de verre perd ses qualités isolantes. Ainsi, elle doit être placée dans un logement sain afin qu’il n’y ait pas d’accumulation de condensation.

  • La laine de roche

La laine de roche provient d’une roche volcanique, et est approprié aux différents combles à cause de ses différents conditionnements (rouleaux, panneaux ou flocons). Les avantages de cet isolant sont :

  • Il résiste face au feu et la chaleur
  • Il a une longue durée de vie
  • Résistance à la compression
  • Perméabilité à la vapeur d’eau
  • Bonnes performances thermiques et phoniques.

Comparativement à la laine de verre, la laine de roche est plus résistante à l’humidité. Néanmoins, elle doit également être placée dans un logement sain. Lorsque cet isolant est en contact avec de l’eau, il faut le sécher afin qu’il ne perde pas ses qualités d’isolation.

2. Les isolants végétaux

  • La laine de chanvre

C’est un isolant pour combles naturels ayant de bonnes performances acoustiques. Il est commercialisé en matelas, rouleaux, panneaux ou en vrac.  Les avantages de cet isolant sont :

  • Bonne durabilité
  • Caractère imputrescible
  • Antifongique
  • Antibactérien
  • Résistance face aux insectes et aux rongeurs
  • Écologique.

Toutefois, cet isolant est inflammable et doit être combiné à des produits ignifuges.

  • La laine de lin

La laine de lin est disponible sous les formes de panneaux,  feutres, rouleaux, ou en vrac. Cet isolant est approprié non seulement aux combles perdus mais aussi à l’isolation des combles aménageables. Les avantages de la laine de lin sont les suivants :

  • Bonnes performances thermiques et acoustiques
  • Caractère hygrorégulateur
  • Très bonne longévité
  • Résistance face aux insectes, aux moisissures et aussi au feu
  • Imputrescible
  • Sans danger pour l’environnement.

Toutes fois, elle est moins efficace avec le temps.

  • Le liège

Issu du chêne-liège, le liège a de bonnes performances thermiques et phoniques. En granulés, il permet l’isolation des combles perdus non habitables. Ses avantages sont les suivants :

  • Liège pour isolation des combles
  • Insensibilité à l’eau
  • Résistance aux tassements
  • Stabilité en cas de variation d’humidité et de températures
  • Imputrescible
  • S’éteint tout seul en présence du feu
  • Résistance face aux rongeurs et aux insectes.

3. Les laines animales

  • La laine de mouton

La laine de mouton est brute mais elle peut être mélangée à des fibres synthétiques. Cet isolant pour combles perdus est visible à travers diverses formes de panneaux ou de rouleaux. Ses avantages sont les suivants être :

  • Isolant laine de mouton
  • Matériau écologique : biodégradable, recyclable et réutilisable ;
  • Résistance aux insectes, aux rongeurs et au feu
  • Bonnes performances thermiques et acoustiques
  • Matériau léger

Les inconvénients de cet isolant sont :

  • Une faible inertie, car la conservation de la fraicheur en été est impossible
  • Un risque d’inefficacité en pose verticale
  • Une fragilité face aux mites lorsqu’il y’a absence de traitement spécifique
  • Un matériau inapproprié aux espaces humides en raison d’une forte capacité d’absorption de l’humidité.
  • La laine de bois

La laine de bois est disponible en panneaux rigides ou en semi-rigides. Cet isolant pour combles est efficace aussi bien sur l’aspect thermique qu’acoustique. Pour les travaux d’isolation des combles, elle est utilisée principalement pour l’isolation des toitures par l’extérieur. Les avantages qu’elle engendre sont :

  • Peu inflammable
  • Régulateur d’hygrométrie
  • Longue durée de vie grâce à au traitement contre les insectes xylophages
  • Performante aux intempéries à cause de son déphasage thermique

4. Les isolants synthétiques

  • Le polystyrène expansé ou PSE

Issu du pétrole brut, le polystyrène expansé est formé de nombreuses billes liées par compression. Il est léger et doté d’une résistance mécanique. De plus, il est d’une bonne performance thermique. Néanmoins, il présente quelques manquements :

  • Mauvaises performances phoniques
  • Inflammable par conséquent, il est généralement combiné à des matériaux non inflammables à l’instar du plâtre
  • Instable dans le temps
  • Sensible aux attaques des rongeurs.
  • Le polyuréthane

Cet isolant a la forme de mousse ou de panneaux. Ilprésente plusieurs avantages tels que:

  • Excellentes performances thermiques et acoustiques du fait de son système de microbulles d’air
  • Étanchéité à l’air même au niveau des moindres fissures
  • Matériau respectueux de l’environnement
  • Durabilité : résistance aux tassements
  • Mise en œuvre rapide.

5. Les isolants minces

Les isolants minces sont utilisés en complément d’autre matériau afin d’isoler les combles. Ils sont composés de deux films permettant de refléter le rayonnement thermique et d’un réflecteur qui va empêcher le passage de l’air. Ils présentent les avantages suivants :

  • Grande légèreté et faible épaisseur
  • Mise en œuvre facile
  • Résistance à l’humidité du fait de son étanchéité à la vapeur d’eau
  • Résistance également aux rongeurs.

6. La ouate de cellulose

La ouate de cellulose est fabriquée à partir de matière papiers et de journaux recyclés. Cet isolant est essentiellement écologique. Il a plusieurs avantages :

  • Ouate de cellulose isolante
  • Excellent rapport qualité/prix
  • Fortes qualités de déphasage thermique c’est-à-dire un confort thermique durant l’été comme durant l’hiver
  • Résistance au feu
  • Résistance aux insectes
  • Résistance aux moisissures
  • Résistance aux rongeurs.

7. Les vidéos sur l’isolant combles aménageables

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & Réponses

Quel est le meilleur isolant pour des combles ?

La laine de verre est la plus utilisée et isole environ 75% des combles en France. Mais ce n’est pas la seule chose sur le marché. On y trouve également des copeaux de bois, de la laine de roche, du lin, du rembourrage cellulosique, du polystyrène, de la laine, du polyuréthane et même de la fibre recyclée.

Quelle Epaisseur isolation combles aménageables ?

Pour l’isolation sous-toiture (grenier aménageable/amovible), l’épaisseur minimale est de 140-160 mm. Dans la RT 2012, l’épaisseur de l’isolant type laine de verre en rouleau est d’au moins 280 mm.

Comment se passe l’isolation des combles ?

Elle consiste à placer de l’isolant sous le plancher ou le plafond en pente pour réduire la consommation d’énergie et économiser les frais de chauffage. Choisir la bonne isolation est important pour limiter les déperditions de chaleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.