La pompe à chaleur : guide pour débutant

En période d’hiver et de printemps, vos activités quotidiennes sont appelées à subir des changements. Il est nécessaire de disposer d’un système de chauffage qui siée avec vos besoins. Vous pouvez ainsi faire installer une pompe à chaleur qui répondra à vos attentes en fonction de vos ressources. Alors, vous êtes au bon endroit, cet article vous permettra de faire le meilleur choix possible.

1. Définition d’une pompe à chaleur

Une pompe à chaleur (PAC) se définit comme étant un système de chauffage écologique permettant de chauffer une maison et, dans une moindre mesure, l’eau sanitaire de cette maison.

2. Fonctionnement d’une pompe à chaleur

La pompe à chaleur à un mode de fonctionnement très simple mais très ingénieux. Elle extirpe l’énergie à l’extérieur de votre domicile puis le rejette à l’intérieur à travers un plancher chauffant, un radiateur, ou un ventilo-convecteur (cela dépend du type d’installation choisi).

En effet, elle absorbe les calories de chaleur se trouvant dans le sol, l’air, ou des points d’eau à proximité de votre maison. Par la suite, elle reconduit ces calories dans chaque pièce de votre maison sous forme de chaleur. La pompe à chaleur puise donc toute son énergie dans la nature. Elle crée donc plus d’énergie qu’elle n’en consomme. De ce fait, vous pouvez réduire vos économies en chauffage d’environ 60% !

Par ailleurs, la pompe à chaleur peut aussi servir à chauffer une piscine. Cependant, seul un les chauffagistes certifiés sont les seuls à pouvoir effectuer ce type de raccordement car c’est un travail de plomberie d’expert.

3. Les différents types de pompe à chaleur

Il en existe plusieurs qui sont fonction de la ressource énergétique utilisée.

  • La pompe à chaleur aérothermique

Elle absorbe la chaleur de l’air à l’extérieur de votre maison et la retourne à l’intérieur. On distingue deux types de pompe à chaleur aérothermique :

  • La pompe à chaleur air/air qui permet essentiellement de chauffer votre maison. Elle canalise l’air ambiant de depuis l’extérieur de votre maison pour l’intérieur grâce à des ventilo-conducteurs.

En saison sèche, cette pompe fonctionne plutôt en inverse c’est-à-dire fournit plutôt une climatisation. On parle alors de pompe à chaleur réversible.

Néanmoins, ce modèle de pompe est moins performant en hiver car l’air ambiant est plus frais. Ainsi, nous vous recommandons d’installer un chauffage d’appoint pour prendre le relais en cas de nécessité.

  • La pompe à chaleur air/eau permet non seulement de chauffer votre maison mais aussi d’avoir de l’eau chaude sanitaire. En fait, elle extrait les calories de l’air se trouvant à l’extérieur de votre logement et les oriente dans votre eau du système de chauffage.

Généralement, cette pompe est rattachée à un système de chauffage déjà existant. Cependant, vous pouvez également le relier à des radiateurs à eau de température élevée mais malheureusement, le rendement ne sera pas optimisé.

Dans le but de maximiser le potentiel de votre pompe, vous devez la relier à un plancher chauffant de faible température. Il est a noté que lorsque la température ambiante est de 0°C, cette pompe est moins efficace en ce sens qu’elle puise toute son énergie de l’air. Pire encore, lorsque la température est de -7°C environ, elle ne fonctionne plus. Il est donc conseillé d’utiliser une chaudière comme relais

  • La pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur géothermique tire son énergie du sol de votre jardin. Grâce au réseau de capteurs enterrés, la chaleur est extirpée puis orientée par le chauffage central, vers le ballon d’eau chaude ou à travers les ventilo-convecteurs. On distingue deux manières d’installer cette pompe :

  • Le captage horizontal : Il s’agit de faire installer votre réseau de captage à une profondeur allant de 60cm à 1,20m si la superficie de votre jardin est plus du double de celle de votre maison.
  • Le captage vertical : le réseau de captage est plongé à une distance de 100m de profondeur si votre terrain est de petite dimension. Ceci permet de rendre les capteurs moins sensibles aux variations de température.

La pompe à chaleur géothermique est avantageuse dans la mesure où elle fonctionne à tout moment peu importe la saison et n’a pas besoin de chauffage supplémentaire ou d’appoint. Par contre, son installation nécessite un coût élevé et conduit à un forage de votre terrain.

  • La pompe à chaleur hydrothermique

Vous pouvez opter pour ce modèle de pompe lorsqu’il y’a près de votre logement un point d’eau car cette pompe tire la chaleur contenue dans de l’eau et s’en sert pour chauffer votre logement et votre eau sanitaire.

En saison sèche, joue un rôle inverse et rafraîchir plutôt votre logement. Les démarches administratives sont nécessaires pour son installation afin de modifier les sous-sols. Un double forage garantit son bon fonctionnement en ce sens que vous ne pouvez courir des risques de tarissement. Votre pompe à chaleur hydrothermique va réduire par cinq vos dépenses en  chauffage et en eau chaude sanitaire.

4. Comment entretenir votre pompe à chaleur ?

Les pompes à chaleur doivent être entretenues dans un intervalle de 02 ans pour celles ayant une puissance comprise entre 4 et 70 kW, et dans un intervalle de 05 ans pour celles ayant une puissance supérieure à 70 kW.

5. Quel est le prix d’une pompe à chaleur ?

Les prix des pompes varient en fonction de leur typologie. Les pompes à chaleur géothermique coûtent par exemple plus chères que les pompes à chaleur air/eau. Nous pouvons vous présenter une grille de prix des pompes.

Type de pompesPrix minimalPrix maximal
Pompe à chaleur air/air5 000 €11 000 €
Pompe à chaleur air/eau sans de l’eau chaude sanitaire10 000 €15 000 €
Pompe à chaleur air/eau avec de l’eau chaude sanitaire10 000 €16 000 €
Pompe à chaleur géothermique10 000 €20 000 €
Pompe à chaleur hydrothermique14 000 €18 000 €

6. Pouvez-vous bénéficier des aides financières ?

L’installation des pompes à chaleur faisant parti des rénovations énergétiques, elles sont valorisées par les Etats et soumises par conséquent aux aides financières. Il existe plusieurs aides financières à savoir :

  • La Prime Effy ;
  • L’aide MaPrimeRénov’ ;
  • L’éco-prêt à taux zéro ;
  • La TVA réduite à 5,5%.

7. Vidéos sur la pompe à chaleur

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & réponses

Quelles sont les contraintes de la pompe à chaleur ?

Elle est sujette à d’énorme nuisance sonore qui est un énorme frein à son installation dans les logements. Si vous habitez dans un appartement son installation à votre terrasse vous occasionnerez des soucis avec le voisinage.

Quel est le prix moyen d’une pompe à chaleur ?

4000 € sont le prix moyen d’acquisition et posent pour une pompe à chaleur. Il est toutefois possible d’en faire acquisition à des prix plus bas pour des installations plus simples.

Est-ce que la pompe à chaleur est économique ?

Il est vrai qu’elle permet de réaliser le triple des économies d’un radiateur à inertie mais son coût d’installation représente un gros investissement. Il est donc difficile de dire qu’on réalise de vraie économie avec ces différentes contraintes.