La mousse acoustique -> guide pour débutant

Lors du choix de la mousse adaptée à vos besoins, la conception de la mousse est très importante. Lorsqu’on parle de mousse, la plupart des gens pensent au rembourrage des coussins de siège. Cependant, il existe d’autres applications pour ce matériau polyvalent. Par exemple, la mousse acoustique a pour but spécifique d’améliorer la qualité du son ou l’acoustique générale d’un espace. Avant d’opter pour cette solution, il y a quelques éléments à connaître sur les différents types de mousse acoustique disponibles, les avantages liés à son usage et ses tarifications.

1. Les différentes mousses acoustiques

Si vous ne le savez pas, les panneaux acoustiques sont des morceaux de mousse ou de tissu qui se fixent aux murs et au plafond pour absorber le son, éliminant ainsi efficacement l’écho et empêchant le son de s’échapper. Ainsi il existe plusieurs catégories de mousse acoustiques

  • Les mousses classiques ou polyuréthane et alvéolaires, avec une extrémité arrondie au lieu de la pointe acérée des coins ou des pyramides, la mousse en forme d’œuf est l’une des solutions les plus abordables pour vos besoins d’insonorisation. De nombreux professionnels choisissent d’associer cette mousse à d’autres solutions telles que le tissu acoustique pour un résultat encore meilleur. Cependant, cette solution fonctionne très bien seule pour un projet de bricolage ou pour un studio disposant d’un budget limité.
  • Les mousses hautement performantes, ces bulles s’adressent aux personnes qui ont besoin d’un maximum d’efficacité, et elles obtiennent des sons très défavorables. Dans ce cas, la mousse associe des polymères lourds à de la mousse polyuréthane pour filtrer les sons bas ou basses fréquences notamment dus à la propagation d’éléments solides. Dans cette catégorie, nous avons trouvé un couplage ultérieur aux mélanges élastomères proche de 5 kg / m². Ces mousses fonctionnent mieux que les mousses traditionnelles, mais elles coûteront plus cher. Vous pouvez également choisir une mousse syntactique d’une épaisseur de 50 mm et d’une densité de 7 à 8 kg / m². La mousse de polyéthylène réticulé est également recherchée pour son efficacité, sa rigidité, sa légèreté et son classement feu/fumée.
  • Les mousses protégées contre le feu, la résistance au feu est un critère important pour beaucoup d’entre nous. Dans ce domaine, la mousse de mélamine à cellules ouvertes est la plus attrayante. Ils sont faciles à couper, légers à 9 kg/m3 et très bien insonorisant. Ils sont classés au feu et conformes aux normes européennes en la matière. Certaines mousses de polyuréthane sont également classées au feu en raison d’une imprégnation spéciale en usine. Ils sont très souples et peuvent être posés sous des finitions décoratives telles que des tissus extensibles.
  • Les mousses à forte étanchéité, les mousses de polyuréthane ne sont pas recommandées pour une utilisation dans des environnements humides, car elles ont tendance à absorber l’eau, puis à être moins efficaces, ont une durée de vie plus courte et risquent de moisir. Dans ce cas, il faut choisir une mousse de caoutchouc étanche, c’est-à-dire qu’un côté de celle-ci est protégé par une membrane 100% étanche.
  • Les mousses de finitions sont destinés à ceux qui recherchent une présentation nette et d’excellentes performances acoustiques. Ils se présentent sous forme de mousse alvéolaire avec un film de polyuréthane noir ou sous forme de mousse pyramidale
  • Les mousses cadre de la rénovation, si les bâtiments modernes répondent à des normes très strictes tant en matière d’isolation phonique que thermique, les bâtiments anciens ne le sont pas. C’est pourquoi les fabricants créent des produits faciles à installer et accessibles à tous. Prenez par exemple les kits sonores muraux, que même les bricoleurs inexpérimentés peuvent facilement utiliser. Il existe une version qui peut être posée sous des tuiles ou des tuyaux isolés pour éviter le bruit de l’écoulement de l’eau.

2. Comment faire le choix de sa mousse

Ils peuvent tous ressembler à des blocs de mousse, mais tous les panneaux acoustiques ne sont pas égaux. Voici quelques éléments à prendre en compte lors de l’achat des meilleurs panneaux acoustiques.

  • Coefficient de réduction du bruit encore abrégé NRC, les matériaux d’insonorisation sont classés sur une échelle de 0 à 1, 0 représentant une absence d’absorption du son et 1 une absorption totale du son. Cette échelle est plus facile à comprendre en tant que pourcentage, plutôt qu’en tant que décimale ; par exemple, un NRC de 0,3 correspond à une absorption du bruit de 30 %, et ainsi de suite.
  • Taille, veillez à vérifier la taille des panneaux acoustiques et à mesurer l’espace auquel ils sont destinés. Les panneaux en mousse peuvent être coupés, mais vous ne voulez pas vous retrouver avec trop peu de panneaux après l’installation.
  • Placement, idéalement, les panneaux acoustiques couvrent chaque mur et le plafond, mais ce n’est ni réaliste ni totalement nécessaire pour la plupart des gens. Si vous essayez de trouver les meilleurs panneaux acoustiques pour les salles de cinéma à domicile, une installation minimale pourrait consister en un panneau en face de chaque enceinte (pour « capter » le son) et un autre à côté du caisson de basse. Pour les bureaux à domicile ou les installations de jeu, vous pouvez simplement recouvrir les murs qui sont partagés avec les chambres, par exemple.

3. Les tarifications de la mousse acoustique

Le prix de la mousse acoustique est généralement élevé, c’est un isolant haut de gamme, mais vous pouvez trouver de la mousse acoustique pour 10 à 50 euros le mètre carré. Cependant, dans certains cas, il peut atteindre 100 euros le mètre carré.

4. Vidéos sur la mousse acoustique

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & réponses

Comment fonctionne une mousse acoustique ?

Une mousse acoustique permet de faire réfléchir les sons sur la paroi isolée de la pièce les rendants ainsi imperceptibles de l’autre coté de la cloison. La mousse à pour objectif d’absorber le son et peu être employé seul ou encore posé sur la paroi qui lui sert de support.

Quel est le meilleur isolant acoustique ?

La ouate cellulose est considérée comme le meilleur isolant acoustique sur marché grâce à son épaisseur et sa densité égale. Cet isolant s’avère être plus performant que la laine de verre en termes d’isolation phonique.

Quelle est l’épaisseur idéale de mousse pour une isolation acoustique ?

Il est plus d’opter pour une cloison acoustique de 120 millimètres d’épaisseurs si votre souhait est d’isoler une pièce de votre domicile d’une autre ayant un fort niveau sonore. Elle est dotée d’une capacité d’affaiblissement sonore de 61 décibels.

Comment coller de la mousse acoustique ?

Pour ce faire vous avez besoin d’une colle spéciale étudiée et vendue par les fabricants de mousses acoustiques. Cette colle est soluble dans l’eau et s’achète sous forme de bombe aérosol.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.