L’installation d’une pompe à chaleur air-eau -> guide pour débutant

Installer une pompe à chaleur air-eau n’est pas une mince affaire. En effet, il ne s’agit d’un dispositif coûteux à l’acquisition simple à l’utilisation mais complexe à l’installation. Si vous voulez installer cette pompe il vous faudra avoir certains prérequis et compter sur l’expertise d’un artisan RGE car rater l’installation de sa pompe renvoie à avoir réalisé investissement inutile.

Pour installer une pompe à chaleur air-eau, le logement doit disposer d’un circuit de chauffage central. Ce dispositif qui exploite les calories de chaleur demande naturellement que des matériaux à installer soit à l’extérieur soit à l’intérieur. Le module extérieur souscrit à cet emplacement externe car nécessite de l’espace et de l’aération.

1. Prérequis indispensables à l’installation d’une pompe à chaleur air-eau

            Pour installer une pompe aérothermique air-eau il faut au préalable disposer d’un espace à l’extérieur à savoir un balcon, une véranda ou une terrasse. De plus, il faut doter l’habitation d’un système de chauffage hydroélectrique si cela n’est pas possible, des ventilo-convecteurs à eau peuvent très bien servir de substitut.

2. Emplacement requis pour installer sa PAC air-eau

            Comme susmentionné, la pompe aérothermique air-eau doit être reliée au circuit de chauffage du logement avec l’unité extérieure entreposée dans la cour le jardin ou le balcon. De l’emplacement choisi pour ce module dépend le coefficient de performance (COP) de votre pompe. Ainsi le module externe doit être placé à l’abri des courants d’air afin d’éviter que le moteur ne soit endommagé. De plus, il doit être installé à l’abri du voisinage qui peut être gêné par les nuisances sonores. À défaut d’avoir un emplacement suffisamment insonorisé, il est possible d’installer en même temps que le module extérieur un dispositif d’insonorisation ou un plot anti vibratile.

3. Eléments supplémentaires à installer

            Les éléments supplémentaires dépendent du type de pompe à chaleur air-eau auquel on a affaire. S’il s’agit d’une pompe à chaleur air-eau monobloc, l’unité extérieure sera seule à être installée et raccordée au système de chauffage central. Si par contre on a affaire à une pompe aérothermique de type bibloc, comme son nom l’indique ce n’est pas une mais deux unités qui seront requises l’unité interne qui prend généralement place dans un garage ou un local plus technique au sein de la maison ensuite l’unité externe se placera à l’extérieur de la maison les deux seront liés par un circuit de fluide frigorigène qui est ici le dernier élément à installer. Les émetteurs à choisir font partir des éléments à traiter lors de l’installation. En effet, la pompe à chaleur air eau est compatible avec plusieurs émetteurs de chaleur comme :

  • Les planchers chauffants ;
  • Les radiateurs basse température ;
  • Les radiateurs à eau classique.

Pendant l’installation il faut tenir compte du fait qu’il s’agisse d’une pompe basse température ou pas car ce critère conditionne fortement le choix des émetteurs à mettre en place et donc l’installation complète du dispositif.

4. Installation d’une PAC en complément d’une unité de chauffage d’appoint : la chaudière

      La pompe aérothermique air-eau est capable de fonctionner même si la température est très basse. Cependant il est clair que dans ces conditions, elle est moins performante son coefficient de performance se retrouve bien entamé. Il est donc possible d’obtenir un relai au travers d’une chaudière. Celle-ci se mettrait en marche pour apporter le complément de chaleur si cette dernière passe en dessous d’un certain seuil.

5. Est-ce qu’il est possible de bénéficier d’une subvention à l’installation de sa PAC air-eau ?

    Dans le cadre des travaux d’aménagement et de construction d’ordre énergétique, plusieurs aides et subventions visent à faciliter la transition énergétique en France. L’installation de PAC air-eau entre dans le champ d’action de ces subventions. En clair, il est tout à fait possible de bénéficier des primes prévues par l’agence nationale d’amélioration de l’habitat à savoir :

  • MaPrimeRénov’ ;
  • La prime Effy ;
  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique ;
  • L’éco-prêt à taux zéro.

6. Quels types d’installateur choisir et quels types de pompes à installer ?

            Si vous doutez du choix à faire concernant votre installateur, optez pour un installateur Qualipac il s’agit d’une des certifications attestant que le professionnel accomplit ses travaux dans le respect des dispositions RGE. Concernant le choix de la pompe, nous préconisons de choisir une pompe à chaleur Eurovent car ces pompes sont certifiées par un organisme de régulation à savoir le CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment). Les pompes eurovent sont notamment connues pour leur fonctionnement peu nuisible et leur COP élevé.

7. À combien s’élève le montant de l’installation d’une pompe à chaleur air-eau ?

            L’installation d’une pompe à chaleur vient en augmentation du coût global d’acquisition du dispositif. L’installation s’effectue par un professionnel la principale dépense ici étant celle de la main-d’œuvre, il faudra prendre en compte le type de PAC à installer, selon ce critère l’installation peut revenir à environ 4000 euros au maximum et 2000 euros au minimum si on y rajoute le prix de la pompe elle-même on peut être rendu à une dépense de 7000 euros. Cependant ces prix ne sont pas absolus alors n’hésitez pas à comparer les prix. L’examen d’au moins trois devis permet de faire le meilleur choix quant à la pompe à installer. Prenez bien en compte la réputation et la fiabilité du professionnel au moment du choix. Souscrire à une prime ou un prêt peut aussi grandement alléger le coût de l’installation de votre pompe.

8. Vidéos sur l’installation d’une pompe à chaleur air-eau

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & réponses

Où installer une pompe à chaleur air eau ?

Dans l’objectif de profiter de performance optimale, il est recommandé de positionner le module extérieur de votre pompe à chaleur air eau à l’abri des courants d’air afin de protéger le moteur du ventilateur de l’appareil. Également loin de vos voisins à cause des nuisances sonores produites par la pompe.

Quelles sont les conditions d’installation d’une pompe à chaleur air eau ?

Avoir tout d’abord hors de l’habitation un terrain avec assez d’espace de libre. Une étude du sol est nécessaire si votre choix se tourne vers un captage vertical car un forage de 80 à 100 mètres doit être réalisé.

Qui est assez apte pour effectuer la pose d’une pompe à chaleur ?

Pour faire l’installation d’une telle pompe il est nécessaire de faire appel à un frigoriste ou installateur thermique certifié. Cet artisan est formé à la manipulation de liquide frigorigène qui est nécessaire au bon fonctionnement des climatisations réversibles et des pompes à chaleur.