Entretenir sa pompe à chaleur air-eau -> guide pour débutant

Acquérir une pompe aérothermique qu’elle soit air-air ou air-eau est un noble projet qui plus est respectueux de l’environnement. Cependant disposer d’un tel système demande un usage responsable et un entretien efficace. Il convient donc de s’assurer régulièrement de l’intégrité du module extérieur qui est le plus susceptible de subir des pannes en vue de son exposition. L’entretien de la pompe à chaleur air-eau se fait de concert avec un professionnel chargé des révisions techniques ponctuelles associé à vos vérifications.

1. L’intervention du professionnel : une révision ponctuelle

            L’entretien d’une PAC air-eau doit se faire en collaboration avec un professionnel compétent. L’intervention de ce dernier est peu fréquente elle peut avoir lieu 2 fois par an si aucune panne n’est à déplorer. Néanmoins, la loi de 2010 préconise qu’au moins un contrôle d’étanchéité est requis par an pour tous les équipements utilisant les fluides frigorigènes. Les révisions du spécialiste concernent les pièces techniques du dispositif. Il s’assure notamment que les branchements sont bien connectés, que le compresseur fonctionne bien et que le moteur marche efficacement. De plus il s’assure de l’étanchéité du circuit d’acheminement du liquide frigorigène. Il se charge également de l’inspection du liquide frigorigène qu’il convient de remplacer au plutard après 5 ans d’utilisation. En cas de panne d’une pièce du système le professionnel RGE se charge d’évaluer le degré de dégradation du matériel en vue de réparer la pièce ou la remplacer.

            Le contrat d’entretien peut être passé directement avec l’installateur. Les prix varient entre 100 et 300 euros selon la nature du travail sollicité celui-ci se révèle très bénéfique car permet d’économiser sur le coût de la prestation. Il faut souligner que la loi de 2010 n’est pas obligatoire dans le cas où le poids du liquide frigorigène ne dépasse pas 2 kilogrammes.

2. Les gestes d’usage pour entretenir soi-même sa pompe aérothermique

            Quelques gestes d’usage doivent impérativement être posés de façon courante pour appuyer les révisions du professionnel RGE il faut entre autres :

  • Vérifier les bouches d’insufflation en effet, le module extérieur est très exposé aux corps étrangers comme les cailloux, feuilles mortes et brindilles. Ces derniers peuvent s’infiltrer dans les bouches et entraver la circulation de l’air ;
  • Contrôler le niveau de pression du dispositif en alimentant suffisamment la machine en eau. Si le circuit de chauffage central manque d’eau, le module hydraulique peut cesser de fonctionner et activer le mode sécurité ;
  • Dépoussiérez les modules internes et externes ;
  • Couvrir la pompe à chaleur lorsque celle-ci est à l’arrêt.

La pompe à chaleur air-eau peut être recouverte de givre. Si cela arrive ce n’est pas dramatique, car le fonctionnement de la pompe entraîne du givre sur la partie arrière. Le dégivrage dans ce cas s’enclenche de façon automatique. Par contre si le givre persiste, c’est mauvais signe cela signifie que le système antigivre intégré est endommagé et donc hors service cela peut être dû à :

  • Un dysfonctionnement du thermostat qui déclenche le système antigivre ;
  • De la position du module extérieur car les vents dominants refroidissent en permanence l’unité cela empêche le refroidissement d’être complet.
  • Un mauvais contact.

3. Que faire d’une pompe à chaleur vétuste ?

            Lorsqu’on est face à une pompe à chaleur en fin de vie, il convient de la faire démonter par le professionnel RGE, recueillir le liquide frigorigène car ce dernier est très nocif pour l’environnement. En principe plus une pompe à chaleur est ancienne plus son fluide frigorigène est dangereux pour l’environnement, il faut donc s’assurer qu’il soit manipulé par une entreprise spécialisée dans la manipulation des fluides afin d’être traité ou détruit.

4. Coût d’entretien d’une pompe à chaleur air-eau

            La révision annuelle d’une pompe à chaleur étant une obligation depuis 2020, celle-ci n’est pas pour autant exempte de coût en effet, les frais d’entretien de ce style d’équipement sont incorporés dans le coût d’achat global de l’équipement au même titre que le prix d’achat et le prix d’installation. En clair, faire entretenir une PAC air-air peut par convention coûter entre 100 euros et 300 euros.  Dans ce prix se trouve beaucoup de paramètres le choix du professionnel doit se faire selon un prix raisonnable car plus le professionnel est chevronné plus sa prestation peut être variable. C’est pour cela qu’il est préférable de réaliser plusieurs devis. La note d’honoraire peut être constituée de la manière suivante :

  • La rémunération d’un artisan chauffagiste par heure varie entre 50 euros et 70 euros ;
  • Le transport s’élève en moyenne à 60 euros pour 40 km ;
  • Les travaux de réparation sur un tuyau de chauffage coûtent entre 50 et 100 euros ;
  • Le remplacement du filtre de la PAC oscille entre 50 euros et 200 euros ;
  • Le remplacement du thermostat peut aller dans les 500 euros.

Nota :  Des charges supplémentaires peuvent intervenir en plus de celles susmentionnées car nous nous sommes évertués à présenter les dépenses basiques d’entretien ainsi le prix peut souvent dépasser la fourchette conventionnelle et aller dans les 700 euros.

            La PAC air-eau est très avantageuse sur le long terme cependant l’entretien qui intervient de façon ponctuelle mais à cadence régulière a vocation à réduire cet avantage financier. Pour conserver cette préférentielle il est préférable pour vous de souscrire aux aides et subventions proposées par l’Anah comme :

  • La prime d’énergie par Effy ;
  • La MaPrimeRénov’ ;
  • L’éco prêt à taux zéro.

5. Vidéos sur comment entretenir sa pompe à chaleur air-eau

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & réponses

Quels sont les inconvénients d’une pompe à chaleur

La pompe à chaleur produit énormément de nuisance sonore ce qui peut être un énorme frein pour son installation sans compter qu’elle nécessite beaucoup d’espace pour fonctionner de manière optimale et pleinement en profiter.

Comment se passe l’entretien d’une pompe à chaleur ?

L’entretien d’une telle pompe consiste à entretenir les deux unités pour assure une bonne qualité et garantir le confort des utilisateurs. Le nettoyage du filtre à air doit être régulier approximativement tous les 15 jours en période de fonctionnement constant.

Quelle est la durée de vie d’une pompe à chaleur ?

La durée de vie d’une pompe à chaleur est estimée à environ 20 ans. Pour être sur d’atteindre ces 20 ans il faut bien prendre soin de l’appareil en lui faisant un entretien régulier et prenant particulièrement soin de son compresseur qui est la pièce la plus fragile de la pompe à chaleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.