Le prix d’acquisition d’une pompe à chaleur air-eau

Le chauffage écologique est de plus en plus populaire au sein des ménages aujourd’hui en effet, plusieurs habitations disposent d’engins afin de se chauffer convenablement au rang de ces appareils la pompe à chaleur occupe une place de choix. Il s’agit d’un investissement avantageux à bien des titres. Bien que coûteuse au moment de son acquisition et du fait de son entretien, les économies qu’elle génère ainsi que les subventions pour lesquelles elle est éligible en font une bonne affaire.

1. Bref retour sur la PAC air-eau

La pompe à chaleur air-eau est un appareil permettant d’avoir à sa disposition à la fois de l’eau chaude mais aussi de la chaleur domestique pour l’hiver et les périodes fraîches. Il s’agit d’un outil dont le prix d’acquisition est assez composite. Il tient compte de divers éléments à savoir l’achat de la pompe à chaleur, son installation et dans une moindre mesure son entretien. Avant d’acquérir ce dispositif il convient d’évaluer au préalable ses économies de chauffage. Le but étant de réaliser la plus grande économie possible, cette évaluation servira à savoir quel est le type de pompe à acquérir et la subvention la plus appropriée.

2. Quel est l’investissement de base pour une pompe à chaleur ?

            Le prix d’achat seul d’une pompe à chaleur est plus élevé que la plupart des moyens classiques de chauffage comme les chaudières à gaz. Les organes gouvernementaux comme l’ANAH ou l’ADEME se sont proposé d’estimer des valeurs approchées pour l’achat de cet appareil. Ainsi le prix d’achat d’une pompe à chaleur peut aller à 15000 euros. Il est effectivement très onéreux une fois les charges annexes ajoutées d’acquérir une PAC air-eau.

3. Estimation des économies générées

            Afin d’acquérir une PAC air-eau en minimisant au maximum le risque sur investissement il est primordial de bien calculer ses économies futures en vue de calibrer la dépense et la rendre réaliste étant donné le besoin technique du logement. Opter pour des subventions est un très bon choix car il est tout à fait possible de cumuler les aides financières. Par conséquent d’énormes économies sont possibles elles peuvent être de l’ordre de 6000 euros voire plus.

4. Le crédit d’impôts, une remise non négligeable dans l’achat d’une PAC air-eau

            Le prix d’achat de la pompe peut être réduit de 30% grâce au crédit d’impôt sur le matériel. L’un des critères est de disposer d’un revenu dit modeste en fonction de la réglementation de l’ANAH.  À côté de ce dernier, il est requis que votre maison soit le domicile principal sinon le contrat est non avenu.

            Une fois la déclaration de revenus faite, le crédit est versé par chèque. Le montant des économies liés à ce crédit peut dépasser les 1000 euros.

5. Accroissement de la rentabilité de l’acquisition

          Obtenir un crédit et des subventions est une véritable aubaine pour un investisseur. En effet, lorsque l’investissement initial est plus réduit, la rentabilité est accrue si nous prenons l’exemple d’un acquisiteur achetant son matériel à 10000 euros et payant environ 3000 frais annexes liés à l’installation et la livraison du matériel. Les 30% du crédit d’impôts lui permettront d’économiser 2700 euros, la prime de conversion chaudière viendra réduire ses charges de 4000 euros juste à partir de ces deux subventions, l’acquisiteur réalise une économie de 6700 euros et l’investissement réel chute à 6300 euros.

6. Présentation des différentes primes et subventions pouvant réduire le prix d’achat d’une PAC air-eau

            Les primes et subventions sont compatibles entre elles. A cet effet il est possible de cumuler les aides pour réduire le coût de revient de la PAC air-eau

7. Tout savoir sur MaPrimeRénov’

            Né le 1er janvier 2020 grâce à la fusion du (Crédit d’impôt pour la transition énergétique) et de l’aide Habiter mieux agilité de l’agence nationale de l’amélioration de l’habitat. MaPrimeRénov est une aide à la rénovation énergétique accordée aux particuliers qui la sollicitent. Elle a pour but comme les autres primes énergétiques de sensibiliser les français sur la question environnementale, de permettre une économie sur les factures d’énergie et enfin de favoriser la transition énergétique en France.

            Le champ de subvention de cette prime est vaste et s’étend même à l’installation d’un système de chauffage écologique.  La pompe à chaleur air-eau qui utilise une énergie renouvelable peut donc bénéficier de cette subvention qui viendra grandement amenuiser son coût de départ ainsi que son installation par un professionnel. De quoi dépasser l’estimation maximale d’économie pour ce type d’instrument de chauffage ainsi que son assurance quant à la qualification du professionnel employé.

8. L’éco-prêt à taux zéro, subvention non négligeable pour une PAC air-eau

            En abrégé éco-PTZ, c’est un crédit bancaire alloué pour des travaux d’économies d’énergies. Ce prêt est très intéressant car les intérêts générés par lui ne sont pas supportés par le particulier mais plutôt par l’état. Quoi de mieux lorsqu’on veut installer sa pompe à chaleur air-eau au plus vite de plus, pas besoin de contacter un artisan RGE au préalable pour être éligible à l’octroi de cette aide. Ce prêt est intéressant parce qu’il est cumulable avec diverses primes comme MaPrimeRénov.

La T.V.A à taux réduit : facile et rapide

            Avec un taux de 5,5% elle s’applique à la facture d’installation. Elle est indiquée pour des travaux d’aménagement de rénovation ou d’équipement de votre logement. Elle ne s’applique pas seulement aux travaux d’ordres écologiques mais ceux-ci sont largement inscrits dans son domaine d’action.

Nota : La dernière subvention possible pour une PAC air eau est celle de la conversion chaudière.

9. Vidéos sur les pompes à chaleur air eau

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & réponses

Quelles sont les contraintes d’une pompe à chaleur air-eau ?

Ce dispose est sujet à d’énorme nuisance sonore s’il est installé très près de votre logement comme sur votre terrasse par exemple.

Quelle est la consommation électrique d’une pompe à chaleur air-eau ?

Ceci n’est pas évident, en fonction de la pompe en votre possession, il faudra faire un simple calcul pour déterminer la consommation de votre pompe à chaleur air-eau. il s’agit de faire une multiplication de la mesure de l’espace de chauffe par 51.

Quelle est la longévité d’une pompe à chaleur air-eau ?

Ce dispositif a une durée de vie d’au moins 20 ans mais pour cela il doit suivre un entretien constant et surtout de son compresseur.

1 réflexion sur “Le prix d’acquisition d’une pompe à chaleur air-eau”

  1. Ping : Le VMC simple flux hygroréglable : guide pour débutant - HelioTherma

Les commentaires sont fermés.