Radiateur électrique à inertie : guide pour débutant

Le radiateur électrique à inertie est le dernier né des radiateurs électriques. Il s’agit d’un appareil de chauffage à faible coût distribuant une chaleur optimale et dotée de caractéristiques plus aboutie que les appareils de chauffage conventionnels. Cet appareil loin d’être énergivore permet de réaliser d’importantes économies d’énergie ce qui le rend encore plus intéressant pour les ménages. Découvrons cet outil, son fonctionnement ainsi que ses caractéristiques.

1. Présentation et fonctionnement du radiateur électrique à inertie

            Le radiateur à inertie est le modèle le plus abouti des radiateurs électriques. Son principe de fonctionnement permet de disposer d’une énergie graduelle et d’un confort thermique adapté aux différents moments de la journée. Le fonctionnement de cet appareil est le même que celui d’un chauffage électrique de ce fait il s’agit d’un chauffage par joule. De plus, une résistance est insérée dans le radiateur soit au travers d’un fluide dit caloporteur à base soit d’eau soit d’huile.  Il est aussi possible de rallier la résistance directement au matériau qui peut être en fonte, en verre de lave ou en céramique. De toutes les composantes disponibles, la céramique est de loin le matériau le plus recommandé. La résistance est chargée de transformer l’énergie électrique provenant du circuit en chaleur. Cette chaleur sera ensuite diffusée soit par chauffage de l’air soit par rayonnement infrarouge ou encore par proximité entre l’objet et l’occupant.

  • Diffusion par convection : Est le deuxième mode de transmission de la chaleur par un radiateur. Elle se fait par transformation de la masse d’air froid en air chaud au contact du radiateur. Cela est possible en raison de la légèreté de l’air chaud par rapport à l’air froid.
  • La diffusion par rayonnement : Les radiateurs à inertie dispensent généralement la chaleur par rayonnement à l’aide du fluide ou du matériau. Les rayons infrarouges chauffent directement les habitants du logement ou les objets présents dans une pièce.

2. Intérêts du radiateur à inertie

            Le radiateur électrique à inertie est un dispositif qui vous assure un confort thermique optimal au sein de votre habitation. Il fonctionne de façon totalement autonome de façon à obtenir une grande liberté d’installation. Ladite installation se fait sans travaux cela s’explique par sa totale indépendance avec le système existant. De plus, cet appareil permet une meilleure gestion du budget et une économie d’énergie supplémentaire.

            Le chauffage à inertie s’adapte à toutes les applications. Que ce soit pour des besoins de rénovations d’extension ou bien de construction. Il est adapté à toutes les situations et limite au maximum les contraintes.

3. Types de radiateur à inertie

            L’efficacité d’un radiateur à inertie dépend grandement de son élément de chauffage central à savoir son cœur de chauffe à cet effet on distingue deux types de radiateur à inertie à savoir :

  • Le radiateur à inertie sèche : Le matériau de base pour ce type de radiateur peut être soit en acier, à base d’aluminium, en céramique ou bien en pierre de lave. Il est connu pour maintenir l’hygrométrie à un taux idéal et diffuser un air chaud de qualité. Avec cet appareil, il n’y a pas de pollution. Ce matériel confortable et adaptable est d’une utilité indéniable.
  • Le radiateur à énergie fluide : Il engrange les calories bien que son pouvoir d’accumulation soit relativement faible avec des performances tout aussi minimes. Le principal risque est celui de fuite du liquide caloporteur pouvant altérer son bon fonctionnement. Il s’agit en conclusion d’un modèle assez limité incomparable avec celui à inertie sèche. 
  • Le radiateur à inertie céramique : Il s’agit du radiateur le plus performant la céramique constitutive du matériau de ce modèle permet de diffuser la chaleur doucement et avec homogénéité de façon continue. Le cœur de chauffe permet l’accumulation des calories de chaleur

4. Critères de choix d’un radiateur à inertie

        Plusieurs critères sous-tendent le choix d’un radiateur électrique à inertie :

  • Le choix de la pièce à chauffer : Selon qu’on soit dans une chambre, une douche ou au salon, la consommation en chaleur est variée. Elle peut passer de 1500 watts à 2500 watts.
  • De quel budget disposez-vous : L’acquisition d’un radiateur à inertie n’est pas réellement compliquée des frais annexes sont à envisager à savoir l’installation du dispositif, son achat, ainsi que sa livraison. Aucune maintenance n’est nécessaire cependant il faut se munir de garanties afin d’assurer le dispositif en cas d’altération.
  • Quel est l’espace disponible : L’espace à mettre à profit est très important à cet effet il est possible d’installer le radiateur proche d’un mur ou d’une fenêtre.

Coût de revient d’un radiateur à inertie

        Le coût de revient d’un radiateur à inertie est subordonné à plusieurs facteurs. Il peut donc varier selon les marques, les puissances ainsi que les fonctionnalités. La principale dépense lorsqu’on veut installer ce type de radiateur est l’achat du radiateur lui-même qui varie entre 400 et 1200 euros. L’installation quant à elle n’est pas réellement chère. Il est cependant primordial d’assurer la préservation du combustible en l’isolant autant que possible. Ne pas isoler suffisamment ce composé l’expose à des dégradations pouvant entraîner son renouvellement et alourdir le coût de revient.

5. Comment entretenir un radiateur à inertie ?

        L’entretien de cet instrument de chauffage n’est pas difficile il ne nécessite pas une maintenance particulière. Cependant des vérifications ponctuelles sont nécessaires afin de s’assurer que le fluide caloporteur ne fuit pas. En plus de cette vérification, il convient aussi d’épousseter les émetteurs de chaleur et les nettoyer.

6. Vidéos sur les radiateurs électriques à inertie

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & réponses

Que peut-on dire sur la consommation électrique des radiateurs à inertie ?

Sa diffusion de chaleur par rayonnement ainsi que son excellente inertie fait de lui un des équipements avec la plus faible consommation électrique. Le tout en garantissant un confort optimal.

Comment fonctionne un radiateur électrique à inertie ?

Ce radiateur diffuse sa chaleur par rayonnement ou par des fluides ou encore des matériaux. Les occupants sont chauffés par les objets qui reçoivent les infrarouges diffusés dans la pièce.

Comment régler un radiateur à inertie ?

Il est simple, régler votre thermostat à une température de confort en journée si vous êtes dans la pièce et le réduire lors de vos sortis du logement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.