La pompe à chaleur air-air -> guide pour débutant

Cheminées et poêles à bois, ces appareils ont pendant longtemps été considérés comme des incontournables en matière de chauffage intérieur. Aujourd’hui malheureusement ces outils subissent une violente concurrence due à la montée en puissance de nouveaux dispositifs. La pompe à chaleur air-air est l’un de ces nombreux concurrents. En effet se dispositif modèle est si complet qu’il se propose même de rivaliser avec les climatiseurs bien que dispenser de l’air frais ne soit pas son but premier.

1. La pompe à chaleur air-air qu’est-ce que c’est au juste ?

       Encore appelée pompe aérothermique air-air Il s’agit d’un appareil qui capte des particules dans l’air extérieur plus précisément des calories de chaleur pour assurer le chauffage de la maison. Elle est constituée des éléments suivants :

  • Une unité extérieure : Elle est installée à l’extérieur de la maison c’est elle qui est exposée à l’air ambiant et est chargée de capter les calories de chaleur qui seront acheminés à l’unité intérieure après être passés par le liquide frigorigène.
  • Un circuit d’acheminement :  Son utilité est de s’assurer que le fluide frigorigène qui passe par la bouche de reprise circule efficacement entre les différentes unités.
  • Une unité intérieure : Elle a pour rôle de distribuer la chaleur au sein du logement à l’aide de ventilo-convecteurs.
  • Le compresseur : Il se charge de compresser la température de la vapeur issue du contact entre les calories de chaleur et le liquide frigorigène.

2. Comment s’installe une pompe à chaleur ?

       La pompe aérothermique air-air est un équipement assez délicat à l’installation, il serait fastidieux pour un particulier n’ayant pas de connaissances en la matière de procéder à son installation. A cet effet il est indispensable de faire appel à un professionnel pour procéder à la mise en place du dispositif.  

            Après avoir fait appel à un technicien il convient de s’assurer que quelques prérequis soient respectés avant de commencer l’installation proprement dit ces prérequis sont :

  • Primo, il faut disposer d’un courant électrique stable ;
  • Ensuite, il faut s’assurer qu’on dispose de suffisamment d’espace tant à l’extérieur qu’à l’intérieur afin d’y installer les unités extérieure et intérieure ;
  • Se munir d’un dispositif d’insonorisation afin de couvris les innombrables bruits que pourraient faire l’unité extérieure.

La pompe à chaleur air-air fonctionne de façon optimale lorsque le climat est doux et que le taux de brassage de l’air est correctement calculé pour éviter une dispensation inégale des températures dans les pièces. De plus, le gabarit de la pompe à chaleur air-air doit être calibré afin d’éviter les surconsommations énergétiques et donc des coûts supplémentaires. Il est conseillé de disposer l’unité extérieure dans un endroit générant le moins de nuisance possible si on ne dispose pas d’une isolation acoustique ou de plots anti vibratiles. Cette isolation a pour objectif d’épargner le voisinage d’éventuels nuisances éviter les coins et recoins pouvant générer des échos est donc aussi un choix très judicieux pour vos voisins et vous.

3. Entretien d’une pompe à chaleur air-air

L’entretien de la pompe doit s’effectuer en collaboration avec le professionnel RGE. En effet certaines mesures doivent être prises par le technicien ce sont des vérifications ponctuelles qui ne sont pas nécessaires plus de trois fois par an sauf cas d’une panne majeure. L’opérateur de maintenance sera chargé de vérifier l’état du dispositif c’est-à-dire l’état des branchements, l’encrassement des composants internes, les paramètres de régulation et pour finir l’étanchéité réseau d’irrigation du liquide frigorifère afin de détecter les fuites et les colmater les brèches détectées.

Après l’intervention du technicien il faut veiller à dégager :

  • Epousseter et nettoyer régulièrement les filtres et conduits des différentes unités ;
  • S’assurer que l’unité extérieure dispose d’un espace suffisamment aéré ;

Cet entretien peut paraitre sans intéret mais peut propulser la durée de vie de votre dispositif à 20ans.

4. Avantages et inconvénients de la pompe aérothermique air-air

            Les atouts de la pompe à chaleur air-air sont les suivants :

  • Une réduction significative du montant de la facture de chauffage ;
  • Elle utilise une énergie renouvelable et peut donc fonctionner à plein régime pendant longtemps ;
  • Cette pompe s’installe facilement et rapidement ;
  • Elle dispose d’un système réversible permettant de produire de l’air frais ;
  • Elle peut être installée dans n’importe quelle pièce de la maison.

Inconvénients liés à la pompe à chaleur air-air

  • Son fonctionnement entraîne des nuisances sonores ;
  • La pompe air-air contrairement à la pompe air-eau ne peut pas bénéficier du crédit d’impôts ou encore de la TVA à taux zéro ;
  • La pompe utilise un liquide frigorigène très polluant pour l’environnement ;
  • Inadaptée pour les hivers trop froid la pompe à chaleur air-air ne s’adapte pas facilement aux saisons hivernales trop rudes une température de -9 degrés seulement peut entraîner l’inactivité de la pompe à ce moment, le recours à un moyen de chauffage d’appoint est toujours requis.

5. A combien est-ce qu’une pompe à chaleur air-air revient en termes de coût ?

    Le coût total d’une pompe à chaleur air-air comprend à la fois le prix d’achat de l’équipement et le coût d’installation. D’autres charges supplémentaires peuvent être rattachées à l’entretien du dispositif. En clair, le prix de la pompe à chaleur peut être au minimum de 5000 euros tandis que son prix maximal peut aller au de-là des 10000 euros installation comprise. De ce qui précède nous pouvons nous rendre compte qu’installer une PAC air-air n’est pas une mince affaire elle est rentable sur le long terme mais nécessite d’importants moyens au début. Plusieurs aides et subventions sont intéressantes lorsqu’il s’agit de la pompe à chaleur air-air nous avons :

  • La prime Effy ;
  • L’aide MaPrimeRénov’.

6. Les vidéos sur la pompe à chaleur air-air

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & Réponses

Est-ce qu’une pompe à chaleur Air-air consomme beaucoup ?

Selon l’ADEME, les pompes à chaleur aérothermiques consomment en moyenne 51 kWh/m²/an contre les 35 kWh/m²/an des pompes à chaleur géothermiques enterrées.

Est-ce que la pompe à chaleur est économique ?

Certes, les pompes à chaleur Air-air permettent d’économiser en moyenne 901 euros contre 301 euros pour les radiateurs inertiels, mais les pompes à chaleur représentent un investissement bien plus important que l’installation d’un radiateur inertiel dans votre logement.

Quelle est la durée de vie d’une pompe à chaleur Air-air ?

La durée de vie moyenne d’un système pneumatique de bonne qualité est d’environ 20 ans. Cela nécessite un entretien régulier et une attention particulière au compresseur, qui est la partie la plus délicate de la pompe à chaleur air-air.

Quelle est la meilleure marque de pompe à chaleur Air-air ?

La marque Daikin est considérée comme l’un des leaders du marché et sert de référence pour les pompes à chaleur, plus précisément les pompes à chaleur air/air et air/eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.