L’entretien d’une chaudière à gaz -> guide pour débutant

Bien que vous sachiez peut-être de base qu’une chaudière de façon classique à besoin d’un entretien méticuleux pour répondre à vos attentes et être au top côté rendement, la chaudière à gaz semble être particulière. En effet, la chaudière à gaz est dispositif de chauffage demandant le moins d’entretien que possible. Ceci dit, pour l’entretien d’une chaudière à gaz (avec les vérifications techniques), à la différence des autres chaudières, vous n’avez pas nécessairement besoin d’un professionnel qualifié, vous pouvez le faire vous-même, quoiqu’il soit toujours recommandé de faire appel à ce dernier pour plus de rigueur.

1. Comment faire soi-même l’entretien quotidien de la chaudière à gaz ?

L’entretien annuel doit être effectué par un chauffagiste professionnel. Néanmoins, vous pouvez entretenir vous-même une chaudière à gaz au quotidien. Un suivi régulier associé à de bonnes pratiques de contrôle permettra à votre chaudière à gaz de fonctionner plus longtemps ! Savoir effectuer vous-même l’entretien courant de votre chaudière à gaz vous évitera également d’avoir recours à un chauffagiste, ce qui entraînera diverses économies. De nombreuses opérations, comme la remise en pression ou la purge d’un radiateur, sont à portée de main !

Plus important encore, n’effectuez jamais une opération pendant que l’appareil est en cours d’exécution ou juste arrêté après un cycle d’exécution. Prenez toujours le temps d’éteindre votre chaudière à gaz et de la laisser refroidir.

2. Vérifiez le niveau de pression de la chaudière à gaz

La pression idéale de la chaudière, appelée « pression de travail« , est comprise entre 1 et 2 bars.

Entendez-vous votre radiateur gargouiller ? Il doit y avoir de l’air dans ton circuit. La présence d’air dans le circuit réduit les performances de chauffage et augmente la consommation d’énergie. Pour le voir, recherchez l’indicateur de pression (manomètre) de la chaudière à gaz. Selon que le niveau de pression est trop faible ou trop élevé, une ou plusieurs actions doivent être réalisées (purger la chaudière et/ou purger le radiateur).

Une chute de pression très régulière dans la chaudière doit vous alerter sur un éventuel composant défectueux, comme un vase d’expansion, ou une fuite.

3. Demandez à un chauffagiste quand il vient des conseils relatifs à l’entretien d’une chaudière à gaz

Traiter avec une chaudière à gaz peut être effrayant. Ne soyez pas anxieux car c’est normal. Mais l’idéal serait de mieux connaître votre chaudière et les manipulations d’entretien quotidien pour pouvoir vous y mettre vous-même. Donc n’ayez en aucun cas peur de poser des questions à votre chauffagiste lors de son passage pour l’installation ou l’entretien de votre chaudière à gaz, afin d’élargir votre champ de connaissance sur le sujet.

Après cela, il ne vous sera pas très compliqué de prendre en main l’entretien courant de votre chaudière à gaz.

4. Purifiez votre système de chauffage au gaz

Purger la chaudière consiste à remettre de l’eau dans le circuit pour chasser l’air et rétablir la pression au bon niveau. Pour rappel, les chaudières à gaz fonctionnent entre 1 et 2 bars. Les chaudières à gaz plus récentes ont maintenant un coureur qui est généralement situé sous le boîtier. Les anciennes chaudières sont équipées de vis de purge. Avant de procéder à tout traitement, éteignez la chaudière et prenez un petit récipient pour recueillir l’eau qui pourrait fuir.

Profitez-en pour vidanger tous les radiateurs. Commencez par le radiateur le plus éloigné et le plus haut de la chaudière. Vérifiez que la pression de la chaudière est toujours bonne après la purge.

5. Utiliser des produits de nettoyage pour éliminer les boues des circuits de chauffage

La présence de boues dans le système de chauffage peut provoquer des dysfonctionnements et des performances réduites. La note peut être salée en raison de votre dépense énergétique accrue. Par conséquent, l’élimination des boues peut vider les boues et réparer le pipeline. Éteignez d’abord la chaudière et laissez l’eau revenir à température ambiante. Vidanger la boucle de 10 litres par un point bas ou une vanne de vidange de la chaudière. Par la vanne de purge du radiateur le plus haut, versez du désembouant et revissez-le. Le radiateur doit être complètement fermé. Rétablissez la bonne pression en purgeant la chaudière et en la rallumant. Laisser agir les produits de nettoyage et effectuer une nouvelle vidange pour vidanger l’eau et la boue.

6. Vérifier le circuit d’évacuation extérieur

Vérifiez régulièrement les tuyaux d’échappement (ventouses, cheminées) pour les obstructions par des feuilles ou de la saleté soufflée par la pluie ou le vent. Vous vous rendez compte des fois que le chauffage de votre chaudière n’est plus du tout optimal, c’est très souvent dû aux résidus du combustible qu’utilise la chaudière qui sont stockés dans les tuyauteries.

7. Poussières sur hottes et chaudières à gaz

Certains couvercles de chaudière sont faciles à retirer. Dans ce cas, passez régulièrement l’aspirateur (attention à ne pas heurter les pièces !) pour ramasser la poussière. Vous pouvez également utiliser une brosse douce ou un chiffon antistatique. Enlever les poussières inaccessibles simplement : donner un coup rapide au sèche-cheveux ! Cette technique fonctionne également sur la traînée des vieux convecteurs, et sur les dos et les coins des radiateurs que les aspirateurs ne peuvent pas atteindre.

8. Vérifier vos émetteurs

Qu’il s’agisse d’un radiateur ou d’un plancher chauffant, l’entretien de votre émetteur est important. Il faut savoir que l’eau qui circule dans votre radiateur s’est appauvrie en oxygène et que sa circulation en boucle fermée transforme l’eau en boue. Des produits comme Sentinel ou Fernox peuvent atténuer ces phénomènes et protéger votre pipeline. Une installation saine offre un meilleur rendement et économise du carburant.

9. Les vidéos sur l’entretien d’une chaudière à gaz

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & Réponses

Qui doit entretenir la chaudière gaz ?

Selon la loi, l’entretien de la chaudière est à la charge du locataire et supporte les frais associés. Cependant, en cas de dommages importants à l’appareil, le propriétaire devra payer le remplacement.

Quand Doit-on faire l’entretien de sa chaudière à gaz ?

Il est conseillé de réparer la chaudière en été. L’été et le printemps sont deux périodes où il est souhaitable d’effectuer cette procédure obligatoire une fois par an.

Est-il obligatoire d’avoir un contrat d’entretien chaudière ?

En tant que locataire, vous devez disposer d’une chaudière fioul, gaz, bois, charbon ou multi-combustible d’une puissance annuelle de 4 à 400 kW. Cette obligation s’applique également aux pompes à chaleur ventilées et aux appareils de chauffage.

Qu’est-ce qu’un contrat d’entretien ?

Un contrat d’entretien est un contrat entre un particulier, un organisme, un entrepreneur en construction et un spécialiste responsable du bon fonctionnement d’un équipement (chauffage, climatisation, etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.