Entretien chaudière : guide pour débutant

L’usage d’une chaudière fait partie intégrante de notre vie. En effet, une chaudière s’emploie pour faciliter la distribution de chaleur dans les différents endroits d’une pièce ou d’une maison. Il se veut par conséquent d’être un facteur déterminant en ce qui concerne notre confort ou encore notre bien-être. Néanmoins, comme tout appareil, il faut l’entretenir pour assurer sa longévité. Cet article, sera par conséquent entièrement dédié au processus d’entretien d’une chaudière.

1. Pourquoi entretenir une chaudière ?

L’entretien d’une chaudière est un processus, s’effectuant de façon annuelle. En effet le moment propice à l’entretien d’une chaudière correspond aux saisons chaudes, notamment le printemps et l’été. L’automne quant à elle, représente la saison propice au redémarrage de votre chauffage.

En effet, il existe une obligation d’entretien annuel s’appliquant à l’égard des chaudières. Sont néanmoins concernées les chaudières disposant d’une puissance nominale comprise entre 4 kilos Watts et 400 kilos Watts. Et dont l’augmentation, peut se faire via l’usage du charbon l’usage du bois, du gaz, du fioul ou encore de plusieurs combustibles.

L’un des objectifs recherchés avec l’entretien d’une chaudière, est la diminution de la quantité d’accidents domestiques. En effet, la plupart des accidents domestiques sont engendrés par une intoxication au « monoxyde carbone ». Ceci est principalement causé par la présence d’appareils de chauffage, en piteux état.  Outre cet objectif, il est aussi recherché à travers l’entretien d’une chaudière, une possible amélioration des performances écologiques. En effet, quand la chaudière est réglée à point, la combustion se veut être plus efficace. Par conséquent l’émission de gaz nocifs pour la santé, se voit réduite.  L’entretien d’une chaudière permet aussi, de diminuer de façon considérable les différentes dépenses énergétiques. Ce qui a pour corollaire d’optimiser le processus de fonctionnement de votre chaudière et par conséquent pour permettre de réaliser des économies d’énergie. De plus, via cet entretien, votre chaudière voit sa durée de vie se prolonger. En effet, un équipement bien entretenu présente des risques graves de dysfonctionnement moindres. De plus, cela permet de réduire les coûts de fonctionnement. Cela va vous permettre de faire des économies en termes de frais de dépannage. Il n’y aura plus possibilité de détecter les petites pannes.

2. Quelles sont les obligations réglementaires prévues en matière d’entretien annuel ?

L’obligation liée à l’entretien annuel des chaudières a été établie par le « Règlement Sanitaire Départemental Type (RSDT) ». Cette obligation, est détaillée au travers d’un décret. Il présente à cet effet, toutes les conditions nécessaires à cette opération suivant la source d’énergie utilisée par la chaudière (elle peut être solide, liquide ou encore gazeuse). Il a été arrêté à cet effet, par le « Code de l’Environnement » que, la puissance minimale doit être 4 kW tandis que la puissance maximale dite être de 400 kW. Il est à noter que, concernant l’installation ou le possible remplacement d’une chaudière, cela doit se faire suivant l’année civile en tenant compte qu’avant le début des travaux, doit avoir été effectué le premier entretien obligatoire. En effet, un défaut d’entretien n’est passible d’aucune sanction pénale et n’engendre de ce fait aucune amende. Néanmoins, les répercussions peuvent se révéler être d’ordre financières :

  • Il est à noter que dans la mesure où il y’aurait survenance d’un accident dû à une chaudière non ou mal entretenue, le résident pourrait être soumis à un refus d’indemnisation en provenance de son assureur ;
  • De plus, arrivé à la fin du bail de location, le propriétaire de l’appartement a le droit de diminuer sur le montant de la caution ; le coût de l’entretien non effectué par le locataire de la maison ;

Outre ces répercussions d’origine financière, il est possible d’être exposés à :

  • Des risques sanitaires : Il est par conséquent possible d’être confronté à une importante émission de monoxyde de carbone (CO), qui est à la fois inodore et invisible. Il peut en effet, provoquer des céphalées, des vertiges, des nausées et peut parfois entraîner jusqu’à la mort des résidents ;
  • Une chaudière moins performante : De nombreux problèmes techniques peuvent par conséquent voir le jour (il s’agit de l’encrassement, de la diminution du rendement par exemple)

3. Les modalités pratiques concernant l’entretien de la chaudière

L’entretien d’une chaudière, revient de façon générale à :

  • Au propriétaire occupant la maison ou l’appartement ;
  • Au locataire de la maison, dans le cadre d’une location, sauf si le contrat de bail atteste de la responsabilité du propriétaire ;
  • S’il s’agit d’un appareil à usage collectif, l’entretien est de la responsabilité du bailleur ou alors du syndicat de copropriétaires ;

Vous pouvez à cet effet, contacter un professionnel pour l’entretien de votre chaudière, ou établir un contrat d’entretien. En effet, un contrat d’entretien comprend plusieurs prestations :

  • La réalisation d’une visite annuelle de contrôle ;
  • La vérification et le nettoyage des éléments principaux constituants votre chaudière ;
  • Le changement des pièces défectueuses (si nécessaire) ;
  • La fourniture d’une attestation d’entretien conforme de la chaudière ; 

D’autres prestations peuvent être notifiées dans ce contrat. Il s’agit de :

  • L’extension de garantie des pièces de votre machine ;
  • D’un service de dépannage ;

 Il est à noter que le ramonage doit être effectué en supplément de l’entretien de votre chaudière.

Il doit se faire peu de temps avant le processus d’entretien. Elle doit être effectuée :

  • 2 fois par an en ce qui concerne le fioul ou encore le bois ;
  • 1 fois par an pour le gaz. La seule condition est que le conduit ne doit jamais avoir servi avant au processus combustion solide ou bien liquide ;

4. Les vidéos sur l’entretien de chaudière

Bon à savoir

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & réponses

Comment se passe l’entretien d’une chaudière?

L’entretien d’une chaudière se déroule en quelques étapes. Tout d’abord un contrôle général de la chaudière ainsi que des paramètres obligatoires de sécurité pour son bon fonctionnement. Un nettoyage en profondeur de l’équipement suivi d’un passage en revue de chaque point lors de la remise en place des différentes pièces. Et enfin un réglage de l’équipement et une vérification d’ensemble clôturé par la remise de l’attestation.

Quand faire la révision de la chaudière ?

La meilleure période pour effectuer un entretien de sa chaudière est en été. Cette intervention est plus adaptée lors de la saison estivale et de printemps et reste obligatoire une fois l’année.

Qui est assez apte à entretenir une chaudière gaz?

Ce travail doit être confié à un chauffagiste professionnel. Toutefois il n’est pas exclu que vous assuriez son entretien quotidien par vous-même. Ce qui lui garantira une plus longue durabilité.

2 réflexions sur “Entretien chaudière : guide pour débutant”

  1. Ping : L’entretien d’une chaudière à gaz -> guide pour débutant - HelioTherma

  2. Ping : La chaudière à condensation -> guide pour débutant - HelioTherma

Les commentaires sont fermés.