Les vérandas bioclimatiques -> guide pour débutant

Le concept de bio climatisme ou architecture bioclimatique propose de penser et de concevoir la structure en fonction des caractéristiques de son environnement de transplantation. Le but de ce type de construction est de profiter des propriétés naturelles de l’environnement (lumière, chaleur, vent) tout en se protégeant contre diverses contraintes (pluie, gel, chaleur intense, intempéries, etc.).

1. Véranda climatique biologique saisonnièrement confortable

La véranda bioclimatique offre une opportunité confortable quelle que soit la saison. En hiver, il est protégé du froid et de l’humidité. N’hésitez pas à installer un thermostat qui régule la puissance du radiateur pour un contrôle optimal de la température. Aérez également quotidiennement par les fenêtres et les vasistas de lumière pendant environ 15 minutes. En été, vous pourrez profiter de la température confortable créée par l’isolation du double vitrage. Selon l’orientation de la véranda, vous pouvez ajuster la hauteur de vos protections en fonction de l’heure de la journée et garder les stores et les volets ouverts à l’aube pour garder la véranda fraîche et la garder au chaud pendant des heures.

Pour mieux comprendre ce concept inspiré de l’écologie, nous devons considérer quatre points clés.

Insertion dans l’environnement

Les habitations valorisent et s’adaptent pleinement à leur environnement. Cela nécessite une bonne compréhension de l’environnement d’installation (climat, biodiversité, caractéristiques régionales, relief, masque solaire, etc.) afin que la construction s’adapte le plus naturellement possible au climat environnant.

Matériaux

L’architecture bioclimatique, c’est aussi des matériaux et des chantiers responsables. Ainsi, dans les ouvrages bioclimatiques, les matériaux plus « naturels » (matériaux les moins déformés), qui ont une faible empreinte écologique et une bonne inertie thermique, sont généralement et logiquement privilégiés.

Économie d’énergie et facilité d’utilisation

Afin d’utiliser l’environnement et de le protéger de ses contraintes, la structure bioclimatique doit limiter les déperditions de chaleur et est donc bien isolée et ventilée. Le tout de la manière la plus naturelle possible, en profitant notamment de l’apport gratuit du soleil. C’est ce qu’on appelle une architecture passive.

Confort et santé

L’architecture bioclimatique vise également à assurer le confort et la santé des usagers. Promesse d’inclure des matériaux sains et naturels qui permettent une intégration intelligente de la structure dans l’environnement, de bonnes mises à jour de l’air, un confort thermique optimal (température, protection solaire et luminosité, taux d’humidité confortables pour toutes les saisons)… En bref, l’architecture bioclimatique est un ensemble de stratégies et de techniques de construction simples visant à chauffer, ventiler et refroidir l’intérieur d’un bâtiment de la manière la plus naturelle possible.

Appelée aussi véranda écologique, la véranda bioclimatique séduit de plus en plus de Français en raison de ses deux avantages essentiels et incontournables d’être économique et écologique. Mais comment ça marche, quelles sont ses caractéristiques, et quel modèle choisir ?

2. Comment fonctionne une véranda écologique ?

Il s’agit d’une véranda entièrement vitrée qui permet de capter et de stocker la chaleur du soleil et de la diffuser progressivement dans les autres pièces de votre maison tout au long de la journée. Quelle que soit la saison (printemps, été, automne, hiver), ce sont les rayons du soleil qui chauffent le balcon et les autres pièces de la maison, ce qui permet d’économiser beaucoup d’énergie.

3. Quelles sont les caractéristiques d’une véranda bioclimatique ?

Pour être vraiment rentables, les vérandas écologiques doivent inévitablement faire ce qui suit :

  • Rendre la surface du verre aussi grande que possible : pour capter le maximum de rayons solaires.
  • Adjacent aux murs résistants : emmagasine la chaleur et permet de la redistribuer progressivement.
  •  Équipé d’un bon système de ventilation : pour disperser correctement la chaleur acquise pendant la journée vers les autres pièces de la maison.

4. Différents modèles de véranda climatiques biologiques

Pour une efficacité optimale des vérandas, il est conseillé de choisir un modèle d’au moins 20 m2, de préférence orienté vers le sud. Ensuite, vous devez sélectionner le verre pour la fabrication. Ce choix est important car le verre constitue la majorité de la véranda. Tu peux choisir :

  • Double vitrage
  • Vitrage à isolation renforcée
  • Vitrage à contrôle solaire (révélé le plus efficace)

De plus, selon le mur sur lequel la véranda est montée, il peut être nécessaire d’ajouter d’autres matériaux à la structure. Dans ce cas, vous pouvez choisir l’une des options suivantes :

  • Fer forgé
  • Bois
  • Aluminium

 Enfin, il est conseillé d’équiper la véranda de rideaux et stores pour éviter la sensation d’étouffement estivale créée par l’espace vitré. Idéalement, il devrait s’ouvrir vers l’extérieur. En outre, il est gênant de fabriquer soi-même une telle véranda. Par conséquent, il est conseillé de consulter un expert.

8. Quels sont les avantages de la véranda bio climatique ?

Voici les principaux avantages des balcons dits bioclimatiques :

Isolation thermique optimale pour un confort de vie été comme hiver

Une véranda bioclimatique est une véranda intelligente et bien conçue (orientation, forme de la loggia, matériaux, etc.) qui exploite les avantages et les bienfaits du climat, tout en évitant ses limites et ses inconvénients : c’est donc un véritable gage de confort. La vie quotidienne au cœur des hivers les plus froids et des étés les plus chauds.

Économies d’énergie significatives à long terme

Grâce aux bonnes propriétés isolantes des balcons bioclimatiques, et aussi grâce à l’ensoleillement maîtrisé (l’orientation est stratégiquement considérée, le vitrage et sa position sur le balcon sont choisis en fonction du climat), vous réaliserez d’importantes économies de chauffage, d’électricité ou de climatisation.

Choix éthique

Le but de la construction bioclimatique est de réduire considérablement la consommation d’énergie traditionnelle afin d’économiser l’énergie et de minimiser la pollution de l’environnement. Ainsi, choisir une véranda climatique biologique est avant tout un état d’esprit, une question d’éthique, et une envie de consommer autrement.

Vidéos sur les vérandas bioclimatiques

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & réponses

C’est quoi une véranda bioclimatique ?

Les vérandas bioclimatiques de façon simple sont des pièces de vie, que ce soit un salon ou une cuisine, où l’on se sent bien toute l’année. En hiver, la température de la pièce est agréable, ce qui permet de garder une pièce saine et sans humidité pour un super confort.

Comment bien choisir sa véranda ?

Si c’est pour toute une année que vous souhaitez en profiter, le mieux est de choisir une véranda en bois ou en aluminium. Toutefois, si l’usage est saisonnier, une petite véranda en PVC n’est pas de refus. Le lieu où on va la placer : généralement, il est préférable de mettre la véranda du côté sud de la maison pour profiter au maximum des rayons solaires.

Comment faire une véranda sur une terrasse ?

Si votre terrasse dispose d’une superficie supérieure à 20m2, vous devez réaliser au préalable, une déclaration en mairie. Dans le cas où sa superficie serait inférieure à 20m2, un simple permis de construire suffira. Il faudra également vous assurer que la façade de votre logement pourra supporter la construction de la véranda en question.