Le variateur de lumière : guide pour débutant

Il fut un temps où on utilisait que la lumière pour l’éclairage des espaces sombres, mais aujourd’hui on arrive déjà à donner un tout autre sens à son usage. Sur le marché actuellement, on aperçoit ce qu’on appelle des variateurs de lumière et les nouvelles solutions d’éclairage, qui apportent une approche différente sur l’ajustement de l’éclairage. Ceci dit, cette nouvelle approche apporte une atmosphère relaxante et confortable, ce qui est une véritable aubaine pour les maisons modernes.

Bien que ce ne soit aujourd’hui pas sorcier de rendre vos lumières variables c’est-à-dire dimmable, il y a toute de même des interrogations que certains d’entre vous se poseront pour mieux comprendre ce nouveau système. Dans cet article, nous allons mettre en lumière tout ce qu’il y a à savoir sur le variateur de lumière.

1. C’est quoi exactement un variateur de lumière ?

Très pratique, le variateur trouve sa place dans le salon ou la chambre. Le salon, en particulier, a été attaqué par ce type d’équipement électrique, créant une atmosphère presque exigeante. C’est facile à utiliser, mais les principes sont originaux et les avantages sont nombreux. Un aperçu de ce qu’est un gradateur.

2. Le point sur les différents types de variateurs de lumière

On peut retrouver différents variateurs de lumière sur le marché et généralement on les regroupe en 3 catégories, notamment sans fil, Universel et à infrarouge. Chacun à sa propre particularité. Donc le choix du type de variateur de lumière vous reviendra, vous seul savez ce qui vous convient le mieux. Voici donc le comparatif des catégories de variateur d’éclairage :

  • Sans fil : Il se compose d’un interrupteur émetteur (n’importe quelle pièce) et d’un interrupteur récepteur (éclairage de la pièce). L’avantage est que vous pouvez atténuer les lumières à distance sans avoir à câbler les câbles.
  • Universel : Il remplace l’interrupteur traditionnel. En plus du bouton pour allumer et éteindre la lampe, il comprend un bouton pour changer l’intensité de l’éclairage.
  • A infrarouge : Il est posé sur le mur de la pièce, éclairé (comme un interrupteur existant) et relié à une télécommande existante (comme une télécommande TV). Appuyez et maintenez enfoncé le bouton sélectionné pour activer le gradateur.

Le variateur peut être relié à la domotique (gestion et programmation via un boîtier dédié ou un objet connecté) ou à un détecteur de présence.

On dit que certains modèles ont une double fonctionnalité. En d’autres termes, vous pouvez obtenir l’allumage et le changement d’intensité avec un seul bouton. Aussi connu sous le nom de gradation tactile. D’autres produits sont livrés avec une minuterie. 

Si vous souhaitez régler l’intensité d’éclairage d’une lampe commandée par plusieurs boutons poussoirs, vous devez sélectionner l’interrupteur de gradation de la télécommande. Cela remplace l’interrupteur à distance dans le panneau de commande. Ainsi, l’éclairage de cette lampe peut être modifié à partir de n’importe quel bouton poussoir de l’installation.

3. Quelles sont les vérifications à prendre en compte avant d’acheter un variateur de lumière ?

Vérifiez si l’ampoule supporte le changement d’intensité. Le meilleur modèle est une lampe halogène 230V, mais elle consomme plus. Nous recommandons des ampoules LED à intensité variable. Cependant, dans ce cas, vous avez besoin d’un interrupteur de gradation avec commutation de début ou de fin de phase (entrée / sortie). Cela va de même pour les lampes halogènes 12V. Les ampoules basse consommation (ou fluocompactes) ne sont pas compatibles avec les interrupteurs à gradation ou variateur de lumière.

L’utilisation d’une ampoule qui limite constamment son intensité et ne fonctionne donc pas à pleine puissance raccourcira sa durée de vie. Si vous pensez que c’est trop lumineux, passez à une ampoule avec une puissance inférieure.

4. Peut-on réaliser des économies d’énergies avec le variateur de lumière ?

Bien que ce système soit un bijou des avancées technologiques, il n’économise pas d’énergie car il affecte l’intensité de la lumière, pas la tension ou la puissance. De plus, lorsqu’il est allumé, il consomme en moyenne 5W.

Choisir des ampoules LED est le moyen le plus efficace d’affecter votre éclairage et d’économiser sur votre facture d’électricité. Pour la même quantité de lumière (lumens ou lux), la puissance en watts est réduite.

Vous pouvez également sélectionner un interrupteur automatique dans le couloir ou la zone de transit pour éviter qu’il reste allumé inutilement. Aussi, au lieu de mettre les appareils en veille, nous avons adopté des gestes simples comme couper le courant, éteindre les lumières dans les pièces inutilisées, et placer de nombreuses plantes devant les fenêtres pour empêcher au maximum la lumière naturelle d’entrer. Besoin de le faire. De même, en choisissant le rideau le plus fin, le plus transparent et le plus simple.

5. Comment réaliser le montage de vos variateurs de lumière ?

Il est conseillé de faire appel à un électricien professionnel pour installer votre variateur de lumière. Les travaux d’électricité nécessitent notamment la connaissance des schémas de raccordement de la motorisation électrique. Certains interrupteurs de gradation sont plus compliqués à connecter. C’est le cas par exemple d’un interrupteur variateur, d’un interrupteur variateur bidirectionnel ou d’un interrupteur variateur relié à plusieurs luminaires.

Il est conseillé aux experts d’obtenir un devis de travaux pour installer le variateur de lumière au meilleur prix. Vous pouvez facilement trouver un électricien qualifié en comparant le coût de vos petits travaux électriques.

6. Atout d’un interrupteur variateur de lumière

Le premier avantage du variateur est de pouvoir jouer avec la lumière de la lampe. Grâce à cet équipement électrique, vous pouvez personnaliser l’éclairage de votre intérieur pour créer des ambiances lumineuses variées selon vos envies.

En plus de la conception d’ambiance basée sur les besoins, les variateurs présentent d’autres avantages importants. En effet, placer l’ampoule en position basse permet d’économiser de l’énergie en consommant moins d’ampoule. Il est également très facile à utiliser et est conçu pour se fondre dans l’intérieur.

7. Les vidéos sur le variateur de lumière

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & Réponses

Comment fonctionne un variateur de lumière ?

Le fonctionnement du variateur est très simple : il agit directement sur le courant et modifie la tension du courant reçu par l’ampoule. Le gradateur est généralement installé sur un interrupteur. Au lieu de l’interrupteur habituel, vous pouvez installer un gradateur.

Quel type d’ampoule avec un variateur ?

L’ampoule LED dimmable est avant tout une ampoule LED classique et conserve ainsi tous les avantages de la technologie LED. Certaines ampoules LED sont désignées comme dimmables, cela signifie qu’elles sont compatibles avec les gradateurs LED également appelés gradateurs LED.

Comment savoir si une ampoule est compatible avec un variateur ?

Le terme dimmable, qui s’applique aux ampoules, signifie simplement qu’elles ont une sortie variable. La luminosité ne peut pas être modifiée avec une source lumineuse qui ne peut pas être atténuée. Par conséquent, les sources lumineuses à LED dimmables sont dimmables. C’est-à-dire que l’intensité est variable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.