Enseigne lumineuse : guide pour débutant

Une enseigne lumineuse peut être définit comme étant  une structure à la réalisation de laquelle s’engage une source lumineuse spécifiquement prévue à cet effet. Durant les 20 dernières années, la quantité de lumière produite la nuit a accru de 94%.

Malgré, la beauté des rayonnements nocturnes, ceux-ci entrainent la pollution lumineuse qui a un impact sur l’environnement. Depuis 2018, les Etats européens ont exigé  aux différentes entreprises de fermer leurs vitrines et d’assombrir leurs enseignes lumineuses durant les nuits notamment entre 1h et 6h.

Quels entretiens doit-on effectuer sur les enseignes lumineuses ? A quoi renvoie la pollution lumineuse et quelles conséquences engendrent les enseignes lumineuses? Quelles mesures peuvent être envisagées ?

1. Le choix d’une enseigne lumineuse

La conception d’une enseigne lumineuse débute toujours par le choix du système lumineux à mettre en place dans la mesure où ce système confère une visibilité à une entreprise pendant ses heures d’arrêt d’activité  permettant ainsi de marquer une distinction entre cette dernière et ses concurrents. C’est la raison pour laquelle, la place de l’enseigne lumineuse d’une entreprise est d’une importance capitale.  

2. L’entretien et la maintenance d’une enseigne parfaite

Chaque enseigne lumineuse  a pour devoir d’être entretenue pour fonctionner normalement  Ainsi, une défection de celle-ci peut compromettre la rentabilité d’une structure.

En cas de panne de son système lumineux, vous devez contacter les professionnels du milieu. Ces derniers vont devoir vérifier l’existence d’un problème de branchement ou encore vérifier si c’est le porte-drapeau qui ne s’allume tout simplement pas.

Si vous avez à faire au premier cas, vos techniciens vont dépanner votre enseigne et s’il s’agit d’un problème de porte-drapeau, il vous faudra acheter une autre pièce.

3. Le relamping des enseignes lumineuses

Lorsque vous remarquez que votre enseigne lumineuse s’assombrit, ce qui est néfaste pour votre porte-monnaie, en ce sens que c’est une consommation énergétique énorme et véritablement onéreuse à maintenir.

Il est donc important de faire un relamping de votre enseigne car il reste la meilleure solution à votre situation. Cette opération renvoie à moderniser votre enseigne en modifiant ses sources lumineuses existantes contre un système doté de technologie LED au regard de leur caractère économique et écologique.

4. La pollution lumineuse ou photopollution

La pollution renvoie à la dégradation de l’environnement par l’introduction d’un agent. L’agent  faisant l’objet de notre étude est l’éclairage artificiel. Il s’agit donc de la pollution lumineuse. Elle intervient dans une situation où plusieurs sources de lumière artificielles scintillent dans la nuit.

De ce fait, l’obscurité du ciel est  compromise et souillée par ces lumières parasites. Parmi ces lumières parasites, on retrouve les vitrines de magasins, les enseignes publicitaires, l’éclairage urbain ou bien les bureaux restés allumés la nuit.

La littérature n’est pas exhaustive sur la problématique, néanmoins les conséquences sont considérables.

Selon l’ADEME, en 2014, les frais d’éclairage public s’élevaient à 11 centimes/KWh tandis qu’en 2005, ils étaient à 7,7 centimes. Les économies devraient avoir une capacité de 20 à 40% si une prise de conscience venait à apparaître.

Les conséquences relatives à d’autres domaines sont les suivantes :

  • Astronomie : 90% des étoiles et la voie lactée sont de plus en plus invisibles par la population mondiale du fait de l’énergie lumineuse produite sur le globe terrestre, qui illumine les cieux en altitude.
  • Santé humaine : le rayonnement lumineux dans la nuit influence notre rythme naturel fondé sur le principe de l’alternance jour / nuit et peut engendrer un impact négatif sur notre sommeil, par conséquent sur notre activité cérébrale et/ou sur notre force musculaire
  • La faune et la flore : ce phénomène à l’origine de la disparition d’espèces d’insectes, le décès d’oiseaux désorientés et la croissance anormale de certaines plantes.

5. Les réglementations

  • La Grenelle de l’environnement a défini un cadre réglementaire au sujet de la production lumineuse donnant naissance de la loi Grenelle et par conséquent au décret publié le 13 juillet 2011 en rapport avec la prévention et à la restriction des nuisances lumineuses. Il désignait les installations concernées, l’accommodation en fonction des zones et les prescriptions techniques prioritaires pouvant être réglementées par arrêté.
  • Le 25 Janvier 2013, l’arrêté relatif à l’éclairage nocturne des édifices non résidentiels dans l’objectif de restreindre les consommations d’énergie et les nuisances lumineuses a été élaboré pour mettre en œuvre cette réglementation. Il concerne non seulement l’éclairage des façades mais aussi l’éclairage intérieur orienté vers l’extérieur des édifices non résidentiels à l’exemple des vitrines de commerces.

Néanmoins, cet arrêté affirme qu’à partir de 1h du matin, les lumières doivent être éteintes en ce qui concerne les commerçants, ainsi que 1h après la fermeture des locaux à usage pro.

  • La mesure du 1er juillet 2018 est plus poignante. Elle était à la base planifiée par le décret du 30 janvier 2012 en rapport avec la publicité extérieure, les enseignes et les préenseignes. Ce décret a été élaboré dans le but de mieux gérer les conditions de publicité au sein du service public. 
  • Selon l’article 8, entre 1h et 6h du matin, les affiches publicitaires lumineuses doivent être arrêtées dans les différentes unités urbaines dont la population est inférieure à  800 000 habitants.
  • L’article 12 s’applique à toutes les enseignes devant être éteintes dans l’intervalle de 1h à 6h du matin, peu importe la taille de la commune.

Cependant, l’entrée en vigueur de certains articles a été différée de 6 ans pour quelques enseignes et publicités.

  • L’article 67 relatif à l’adoucissement des règles juridiques et des démarches administratives consiste à restreindre l’influence de l’obligation en ajoutant 6 ans de délai pour les publicités mais aussi pour les enseignes établies avant la mise en exergue de l’article du 30/01/2012. Seules les récentes enseignes et publicités étaient concernées par ce changement .

6. Les vidéos sur l’enseigne lumineuse

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & Réponses

Pourquoi avoir une enseigne lumineuse ?

L’une des raisons d’avoir un logo brillant est le marketing continu qu’il fournit. Lorsque vous avez des néons, vous pouvez faire de la publicité pour votre entreprise tout au long de la journée. C’est l’une des méthodes de publicité les plus rentables par rapport aux autres méthodes.

Comment installer une enseigne lumineuse ?

Pour demander votre autorisation de signature, rendez-vous en mairie (si votre commune dispose d’un RLP) ou au bureau provincial (en cas d’absence de RLP), après avoir rempli le formulaire Cerfa numéro 14798*01. l’autorisation peut entraîner des amendes de 7 500 € ou plus.

Comment changer d’enseigne ?

Les modifications du logo commercial sont à la discrétion de l’organe directeur de l’entreprise. Cette dernière dépend de la forme juridique choisie pour exercer l’activité. La décision est consignée dans un document spécial appelé rapport (assemblée générale ou décision de l’associé unique).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.