La sonde extérieure de température : guide pour débutant

Au cours de l’année avec le différent passage des saisons, le besoin en chauffage de la maison varie énormément. Il n’est pas facile de s’adapter promptement aux changements météorologiques et surtout aux températures. C’est à cet instant qu’intervient un système plutôt innovant qui est la sonde extérieure de température. Ce système couplé à une chaudière offre une meilleure gestion du régime en fonction de la météo. Il augmentera le rythme de chauffage dans le cas où la température extérieure ne soit trop basse et réduire la vitesse pour des températures plus élevées. Son système peut donc peu s’avérer être un énorme atout, mais il reste la question de son fonctionnement ainsi que ses différents avantages et inconvénients.

1. Qu’est-ce qu’une sonde extérieure de température ?

La sonde extérieure de température est un équipement qui s’installe en extérieur du logement avec pour objectif de capter les variations thermiques. Ces variations thermiques sont par la suite transmises au système de chauffage qui adapte sa puissance en fonction de ses données.

Pour plus de précision, cette sonde de température est fixée sur un mur extérieur de l’habitat et orientée vers le nord ou au nord-est pour éviter aux rayonnements solaires de compromettre les relevés. Disposé à environ deux mètres du sol, à un endroit non abrité ainsi qu’éloigné de toute source de froid ou de chaleur. Pour être sûr d’obtenir des relevés de valeurs fiables. Les variations thermiques relevées par la sonde seront transmises à un régulateur qui enclenchera, modulera et arrêtera la chaudière (ou la pompe à chaleur) pour un excellent confort.

Il est recommandé de faire appel à un professionnel pour assurer le paramétrage initial du dispositif afin que son mode de fonctionnement s’adapte à la maison, à la chaudière ainsi qu’aux besoins des utilisateurs.

Le plus agréable dans la recherche d’un confort thermique parfait associé à des économies substantielles d’énergie est d’associer à l’installation de chauffage un thermostat d’ambiance. Disposé à l’intérieur, il va se charger de prendre en compte les variations thermiques dans le logement. Car lorsque l’on cuisine, la température de la pièce peut augmenter facilement de 3 ou 4 degrés.

3. Quels sont les différents modèles de sonde ?

Pour effectuer des relevés de températures, la sonde extérieure est équipée d’un capteur électronique. Actuellement deux technologies sont les plus employées à savoir :

  • Les sondes sans fil qui utilisent les ondes radio pour commander le chauffage
  • Les sondes filaires qui peuvent directement être montées sur la chaudière

Cette sonde extérieure peut être utilisée sur tout type de chaudière :

  • Les chaudières à bois ou à pellets
  • Les pompes à chaleur
  • Les chaudières à gaz ou au fioul, qu’elles soient à double combustion ou encore classique

4. Avantages et inconvénients d’une sonde extérieure de température

La sonde extérieure de température dispose de plusieurs avantages notables :

  • Assure un maintien optimal de la température en intérieure sans aucuns à-coups de chauffe qu’importe la température en extérieur.
  • Est d’une grande aide pour l’optimisation de la consommation énergétique de l’appareil de chauffage et baissé de la sorte son coût d’utilisation.
  • Fin des problèmes d’inertie (dans l’éventualité où les murs sont épais et prennent du temps pour emmagasiner de la chaleur)
  • Elle assure une plus grande longévité de la chaudière en la ménageant ; celle-ci ne tournant pas à plein régime à chaque fois qu’elle est en marche. On en maîtrise ainsi son usage et sa détérioration pour en garantir la performance sur le long terme.
  • Elle vous garantit un meilleur confort si vous êtes des occupants d’un bâtiment, parce qu’ils ne subissent pas les variations de températures en fonction des caprices de la météo.
  • Une faible déperdition de chaleurs dans les conduits
  • Son acquisition offre aux contribuables de bénéficier d’une TVA réduite à 5,5% et d’accéder aux dispositifs du CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique). Il offre également l’opportunité de demander des primes énergies ainsi que de souscrire à un prêt éco à taux zéro (ou éco-PTZ). Il offre également l’aide de l’agence National de l’Habitat (ANAH)
  • Son achat vous offre également l’aide du comité de Liaison Energie Renouvelable (CLER), d’aide recensé par les agences pour l’information et le logement (ANIL et ADIL), ainsi que des primes proposées par certaines enseignes privées (grande distribution notamment)
  • Avec ce dispositif terminer les risques de surdimensionner l’installation de chauffage
  • S’utilise avec diverses installations de chauffage : chaudière, pompes à chaleur air / eau, air/ air, eau/ eau…

Comme tout dispositif, la sonde de température extérieure comporte des points forts ainsi que des points faibles. Toutefois il est fort de constater que les inconvénients de ce dispositif sont très peu nombreux.

Le premier est son obligation de se faire installer en extérieur ce qui engendre forcément un coût.

Deuxièmement, le dispositif de sonde extérieure de température ne peut être utilisé tout seul. Il a besoin d’être associé à un appareil de chauffage pour atteindre sa pleine performance. Son fonctionnement nécessite des réglages minutieux qui ne peuvent qu’être exécutés de la main d’un professionnel aguerri.

En somme, l’installation d’une sonde extérieure de température est un dispositif idéal pour assurer une excellente gestion de la température ambiante dans votre logement. Il comprend de nombreux avantages sur le plan économique, énergétique ainsi que sur le confort. Il semble coûteux mais si son installation est faite par des professionnels vous disposerez de nombreux financements de la part de divers organismes. Il est donc possible de dire qu’il n’y a plus aucune raison de s’en priver.

5. Vidéos sur la sonde extérieure de température

Les sources pour rédaction de cet article

Questions & réponses

Comment fonctionne une sonde extérieure ?

Le rôle de ce dispositif est de régler la température de l’eau au départ de la chaudière à partir de la température extérieure. L’objectif est de réguler les besoins de chauffe du logement en se basant sur la température ambiante à l’extérieur du logement.

Comment tester une sonde de température extérieure ?

Pour ne pas trop se compliquer la tâche, il suffit d’effectuer des relevés de température à l’aide d’un thermomètre en plusieurs endroits dans et à l’extérieur de l’habitacle. Si l’écart de température affiché sur le boîtier du capteur est trop grand alors changé le.

Pourquoi mettre une sonde de température extérieure ?

L’installation de cette sonde est en vue d’anticiper les variations de climat et adapter une température ambiante du logement en fonction des besoins pour un meilleur confort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.