Le plafond suspendu : guide pour débutant

Chaque partie de votre maison a besoin d’être rafraîchie de temps en temps, et votre plafond ne fait pas exception. Vous avez des conduits d’air inesthétiques, des plafonds pleins d’écho ou des filigranes bizarres au-dessus de votre tête ? Un faux plafond, bien qu’il se trouve principalement dans les bâtiments commerciaux et les magasins, peut être la solution à votre problème. Voyons à quoi ressemblent les plafonds suspendus et comment ce type de plafond fonctionne.

1. Qu’est-ce qu’un plafond suspendu ?

Plafond à barres en T, faux plafond et plafond suspendu sont tous des synonymes de plafond suspendu. Bien qu’il ait plusieurs noms, un faux plafond est un plafond secondaire installé sous le plafond principal pour couvrir les services publics, pour des raisons esthétiques ou pour améliorer l’acoustique et la ventilation.  Il est important de noter que les faux-plafonds diffèrent des autres types de plafonds, tels que les plafonds Brandraster et les plafonds à caissons, qui sont des systèmes à ossature apparente.

2. Les avantages d’un plafond suspendu

Les plafonds suspendus, souvent appelés « plafonds suspendus » ou « faux plafonds« , sont couramment utilisés dans de nombreux types de bâtiments depuis des années. Les bâtiments typiques qui utilisent des plafonds suspendus sont les suivants :

  • Bureaux
  • Hôpitaux
  • Écoles
  • Unités de vente au détail
  • Unités industrielles

Les plafonds suspendus sont même populaires dans les habitations, notamment dans les cuisines et les vérandas.  Le principal avantage d’un plafond suspendu est de fournir une finition propre et lisse au plafond intérieur d’une pièce, tout en cachant les fils électriques, les canalisations et autres services. Le plafond suspendu reste la solution la plus rentable à ce problème et le restera dans un avenir prévisible.

3. Les autres avantages clés sont les suivants

  • Acoustique

Le plafond peut servir de barrière acoustique efficace entre les étages ou, grâce à l’utilisation de dalles absorbant le son, peut améliorer très efficacement l’acoustique générale d’une pièce.

  • Isolation 

La simple installation d’un plafond suspendu, qui réduit la hauteur du plafond dans une pièce, constitue un moyen efficace de « piéger » l’air chaud dans la pièce et de réduire les pertes par le haut du plafond. Cela présente l’avantage supplémentaire de rendre l’espace plus économe en énergie et de réduire les factures d’énergie.

  • Éclairage

La qualité de la lumière dans une pièce contribue grandement à son aspect et à son atmosphère. Un mauvais éclairage dans une pièce peut entraîner une fatigue oculaire et des maux de tête, ce qui réduit la productivité et le confort. Les dalles de plafond ont un score de réflexion de la lumière publié par le fabricant sous forme de pourcentage. Les plafonds à haute réflexion de la lumière peuvent renvoyer jusqu’à 90% de la lumière dans l’espace, contre environ 75 % pour les plafonds standard.

  • Accès

 Un plafond suspendu avec des dalles de plafond amovibles vous permet d’accéder facilement au vide si nécessaire.

4. Les types de plafonds suspendus

Maintenant que nous comprenons l’objectif des plafonds suspendus, passons en revue les deux variantes de styles.

  • Plafonds à grille

Si vous entrez dans un immeuble de bureaux et que vous levez les yeux, vous verrez probablement ce type de plafond suspendu. Les plafonds à grille comportent de longues bandes de métal suspendues au plafond primaire et disposées en une grille de carrés. L’installateur ajoute ensuite des dalles de plafond de taille égale tout au long de la grille. Dans le cas d’un plafond à ossature cachée, les dalles s’emboîtent, cachant ainsi l’ossature elle-même. Dans le cas d’un plafond à ossature apparente, le métal est visible et présente un motif de courtepointe à l’oreille.

  • Plafonds en cloison sèche

Ce type de plafond suspendu diffère des exemples précédents car il ne nécessite pas de cadre. Au lieu de cela, des plaques de cloison sèche sont suspendues par un fil au plafond primaire. Les plafonds en cloison sèche sont une option abordable dans le monde des plafonds suspendus, coûtant de 2 à 3 € le mètre carré, tandis que d’autres, comme les plafonds à grille, coûtent 12 € le mètre carré, selon le type de matériau des carreaux.

5. Où utilise-t-on les plafonds suspendus ?

Vous pouvez trouver des plafonds suspendus dans de nombreux endroits, mais vous les reconnaissez probablement dans les bâtiments commerciaux et les magasins. Vous pouvez les repérer dans certaines maisons, mais ils sont plus courants dans les espaces commerciaux, médicaux ou d’affaires où ils cachent les éléments essentiels disgracieux comme les tuyaux, les conduits d’air ou le câblage.

Les faux-plafonds permettent également de cacher les plafonds mal tendus et d’améliorer l’acoustique, notamment grâce à l’utilisation de carreaux acoustiques spéciaux dans le plafond. C’est pourquoi les salles de répétition et de spectacle sont souvent équipées de faux-plafonds. Dans certains cas, comme un entrepôt transformé en bureau, les plafonds suspendus peuvent rendre un espace industriel plus convivial.

6. La hauteur d’un plafond suspendu

L’un des facteurs à prendre en compte lors de l’installation d’un faux plafond est que vous perdrez une partie de la hauteur de la pièce puisque vous ajoutez un second plafond. Cependant, la plupart des plafonds suspendus modernes ont un espace de 3 pouces entre l’ossature et les chevrons, tandis que les systèmes plus anciens peuvent nécessiter une plus grande marge de manœuvre.

Comment cela affecte-t-il la hauteur totale de votre plafond ? Gardez à l’esprit que vous devez respecter les codes et directives de construction locaux lorsque vous envisagez d’installer des plafonds suspendus. La plupart des codes de construction municipaux stipulent qu’un plafond doit mesurer au moins 2,5 mètres de haut, les installateurs recommandant une hauteur minimale de 2,5 mètres.

8. Les vidéos sur le plafond suspendu

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & Réponses

Combien coûtent les plafonds suspendus ?

Le propriétaire moyen dépensera 1 658 € pour installer un plafond suspendu. La fourchette moyenne se situe entre 941 € et 2676€. Cette fourchette comprend des variables telles que la taille de la pièce et le coût des matériaux et de la main-d’œuvre pour un installateur professionnel de plafonds suspendus.


Pourquoi faire un plafond suspendu ?

Les plafonds temporaires ou plafonds temporaires présentent de nombreux avantages tant au niveau de l’isolation thermique, de l’insonorisation que de l’esthétique. Très utilisé pour la restauration de bâtisses anciennes, vous pourrez également jouer du Trompe-l’Ouille.

Comment reconnaître un faux plafond ?

Vous pouvez généralement le savoir en appuyant sur le plafond. Si cela sonne creux, vous êtes peut-être près du mauvais plafond. Certaines personnes tiennent leurs mains et les soulèvent un peu. Autre astuce pour trouver le rail : déplacez l’aimant le long du plafond.