Persienne PVC -> guide pour débutant

Le choix des fermetures pour les projets de rénovations et de constructions peut s’avérer fastidieux si on n’est pas assez instruit à ce sujet et peut être une mauvaise expérience si le choix n’est pas porté sur un matériel de qualité et qui tient compte des paramètres de l’environnement dans lequel on vit. Il existe plusieurs types de fermeture de fenêtre, les besoins du marché étant variés, le volet persienne est disponible dans de nombreuses finitions.

 Les différences se situent notamment au niveau du matériau, mais aussi de la forme des battants. On peut donc prendre en exemple la persienne faite à partir de matériau composite offrant de bonnes qualités physiques et esthétiques (PVC).

1. Le choix du PCV pour son volet persienne

A l’origine utilisé pour la décoration extérieure, les persiennes investissent aujourd’hui l’intérieur. Elles sont devenues de véritables atouts de décoration car permettant de jouer avec l’intensité lumineuse .Le choix de poser des persiennes en PVC en lieu et place d’autres volets peut être motivé par de nombreuses raisons.

Idéal en termes de durabilité, la persienne en PVC est adaptée pour les régions chaudes ou il assure essentiellement une protection contre les ardeurs du soleil et il ne s’altèrera pas avec le temps. Elles résistent très bien à l’humidité et aux variations de température et sont imbattables en matière de coût. C’est une des raisons pour laquelle on dit souvent d’elles que ce sont les volets persiennes qui offrent le meilleur rapport qualité-prix.

On distingue trois types de volet persienne :

  • Coulissant plat et en accordéon
  • Repliable

On peut citer par exemple :

o       Persienne repliable PVC 8 vantaux projection

o       Persienne repliable PVC 6 vantaux

  • Persienne repliable PVC 4 vantaux
  • A deux battants

2. Quels sont les avantages des persiennes repliables en PVC ?

Les qualités du PCV ajoutées à celle du volet rendent la persienne en PVC très singulier. Les persiennes en PVC accordent une très bonne isolation et sont fréquemment utilisées en rénovation. Légères et pratiques, elles dévoilent une longue durée de vie et ne nécessitent pas un entretien régulier comme celles en bois ou comme d’autre matériel. C’est ainsi qu’on peut énumérer quelques qualités de la persienne :

–          Facile à entretenir, le lavage à l’eau suffit pour lui donner son éclat

–          L’installation est la chose la plus facile qui soit, il ne nécessite pas de travaux importants.

–          Que ce soit pour les rénovations ou les constructions elle s’adapte à toutes les dimensions

–          Coût d’achat plus économique

–          Il s’adapte discrètement et facilement à tout type de façade.

3. Inconvénient du volet persienne en PVC

Les volets persiennes en PVC n’a pas que des qualités ; elle a également quelques inconvénients. La protection réduite du volet persienne en PVC est l’un des points négatifs. Le PCV étant une matière pas rigide la persienne l’est également par conséquent l’isolation contre le froid n’est pas toujours bien assurée surtout lorsque les lames sont espacées.

Sécurité

Pour choisir une persienne, il faut tenir compte de l’emplacement dans lequel on veut l’installer. C’est pour cela que pour assurer la sécurité il convient de l’utiliser sur les fenêtres situées à l’étage. Lorsque la fenêtre est au rez-de-chaussée il est mieux de choisir des volets plus rigides comme les volets en fer ou en bois qui peuvent vous garantir une meilleure sécurité.

Installation

L’installation des persiennes est la chose la plus facile qui soit surtout pour une personne qui est habituée au bricolage. Se munir d’un kit de fixation est conseillé pour éviter de trop lourds travaux de maçonnerie.

Pour l’installation des persiennes il est faut suivre une série d’étape :

–          S’assurer que le mur sur lequel on veut installer n’a pas de fixure ou de trou et est suffisamment solide pour supporter le poids. Vous devez effectuer les réparations avant d’installer les persiennes si votre mur présente des imperfections

–          Marquez  l’emplacement des gonds

–          Le percement des murs pour poser les gonds

–          La fixation de la partie mâle du gond dans le mur avec un kit de fixation spécial ou de manière traditionnelle

–          Le percement du mur pour les arrêts de persiennes

–          La fixation des arrêts de persiennes par les scellements chimiques ou de manière traditionnelle

–          Les finitions. Après séchage des scellements, les persiennes seront refermées et leur bonne fermeture vérifiée en faisant jouer l’espagnolette ainsi on pourra juger que la persienne a été bien installée.

4. Attention aux réglementations d’urbanisme !

Si vous vivez dans une zone classée historique un élément très important est à noter si vous optez pour les volets persiennes en PVC. Au fur et à mesure que le temps passe, plus de villes souhaitent conserver leurs valeurs et leurs originalités en recommandant des volets avec une certaine couleur ou un matériau spécial.

Il est donc par conséquent très important  de se renseigner sur la législation locale avant de faire le moindre achat. Une fois qu’on a la bonne information on peut donc réaliser l’achat et faire les travaux en toute sérénité.

5. Les vidéos sur la persienne PVC

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & Réponses

Où les trouver ?

Plusieurs marques spécialisées dans la fabrication des persiennes proposent leurs produits sur les sites de vente en ligne. On peut également trouver cela dans les magasins de bricolage et de construction.

Quels sont les prix des persienne PVC ?

Acheter des persiennes PVC, c’est à la fois opter pour les avantages de la persienne et ceux du PVC. Il ne fait aucun doute que les persiennes en terme de prix est très abordable pour une moyenne de prix d’environ 250 euros pour les modèles d’entrée de gamme et 300 euro pour les modèles haut de gamme .

Comment prendre les mesures pour des persiennes ?

Vous devez effectuer des mesures mur à mur. Vérifiez ensuite la position et le diamètre de la charnière depuis le haut de la façade, la profondeur entre l’axe de la charnière et le mur, et la largeur entre l’axe de la charnière et l’angle du mur. Enfin, mesurez la hauteur du gousset.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.