La peinture écologique : guide pour débutant

La peinture écologique, aussi appelée biologique ou naturelle, contient 98,5% d’ingrédients naturels. Ainsi, si elle est peu transformée au cours du processus de fabrication, elle contient peu ou pas d’éléments pétrochimiques. Elle est généralement plus chère que les peintures glycéro (peintures à l’huile), mais elle est généralement appréciée car elle n’émet pas de particules nocives pour l’écosystème et est de bonne qualité. Enfin, elle peut être utilisée pour couvrir toutes les surfaces telles que les murs en plâtre et en béton, les bords des fenêtres en PVC, le bois et plus encore.

C’est quoi exactement une peinture écologique ?

La peinture écologique est un produit dont la composition repose essentiellement sur une mixture d’éléments naturels, ce qui est une aubaine pour l’environnement. En d’autres termes, elle est exempte de métaux lourds, de conservateurs nocifs, de plastifiants, de co-solvants et n’émet pas de composés organiques volatils (COV).

Comme les couleurs classiques, il existe différentes nuances et couleurs. Vous pouvez utiliser les mêmes options de décoration que ces produits pour harmoniser le look de votre intérieur ou de votre façade.

2. Quel est la différence entre la peinture écologique et la peinture classique ?

Les peintures traditionnelles peuvent contenir jusqu’à 30 grammes de composés organiques volatils par litre de peinture. Ces composés organiques volatils sont des particules ou des éléments gazeux particulièrement toxiques qui restent dans l’air pendant des semaines ou des mois avant de pénétrer les tapis et les tissus.

Les pigments utilisés dans ces produits sont également dérivés de métaux lourds et sont une source majeure de pollution.

Les peintures écologiques, quant à elles, ont une très faible proportion de composés organiques volatils car leur composition ne contient pas de solvants. L’utilisation de l’eau, des arômes ou des extraits botaniques, se fait de plus en plus par les professionnels. Bien sûr, certains dérivés du pétrole entrent encore dans la composition de ces peintures, elles ne peuvent donc pas bénéficier de produits 100% naturels, mais leur densité est bien inférieure aux produits traditionnels.

En conséquence, les puanteurs et les maux de tête après l’application d’une couche de peinture sur le mur sont réduits. Les mauvaises odeurs et les polluants présents dans l’air peuvent être des facteurs gênants, sauf qu’on peut palier à ce problème avec une simple installation d’un VMC

3. Les avantages et inconvénients d’une peinture écologique

Une peinture écologique présente de nombreux avantages, que nous vous avons préparer :

  • Comme elle est microporeux, il n’est pas hydrofuge, mais elle peut évaporer de manière optimale l’eau des murs et du bois.
  • Elle a également une longue durée de vie et résiste aux UV. Les bons produits ne se décolorent pas et ne se fissurent pas au soleil. Cependant, il est indispensable d’enlever complètement la surface déjà recouverte de peinture glycéro avant d’appliquer la peinture écologique.
  • Très élastique et très opaque. Parce qu’il est naturel, il réduit ou élimine les gaz toxiques et puants.
  • La méthode d’application est la même que la peinture conventionnelle. Vous pouvez utiliser des rouleaux, des brosses et des éponges.
  • Elle est plus confortable à manipuler car il n’est souvent pas nécessaire de porter un masque lors de son utilisation. Nettoyer les outils utilisés avec de l’eau après application.
  • Le choix de couleurs naturelles, de laque ou de glacis, pour une application interne ou externe devient très vaste. 
  • Les nuanciers fournis par le fabricant présentent des dizaines de couleurs et de nuances avec des finitions très différentes, comme le brillant, le mat, le satiné, et les différentes faces (flottantes, pochons, etc.).

Bien que cette dernière présente des avantages incroyables, elle présente aussi des inconvénients comme toute chose, et dans ce contexte, il ne serait pas prudent de ne pas les prendre en compte :

  • Le temps de séchage entre les couches prend environ 6 à 8 heures, ce qui est plus lent. Il faut une semaine pour sécher complètement, mais vous pouvez accélérer le processus en dégonflant la pièce avec un ventilateur.
  • Les peintures écologiques peuvent coûter plus cher que les peintures traditionnelles avec la même opacité. Pour couvrir une surface de 1 mètre carré, il faut prévoir un budget de 15 à 30 euros. C’est environ 20% plus cher que les peintures traditionnelles.
  • Vous êtes obligé de l’utiliser dès que vous ouvrez la boîte.

4. Comment pouvez-vous faire des économies avec de la peinture écologique ?

Dans les quincailleries aujourd’hui vous pouvez facilement trouver des peintures isolantes. Cette solution est intéressante en ce qu’elle n’est pas très épaisse. En effet, contrairement aux travaux d’isolation par l’intérieur, aucun espace n’est perdu dans la maison et l’application d’une couche de peinture revient moins cher qu’une isolation par l’extérieur.

Les peintures isolantes du marché ne sont pas des peintures écologiques, mais elles sont un bon compromis entre les peintures écologiques et les peintures à l’huile, aussi appelées peintures à base de solvants. Vous pouvez avoir jusqu’à 20 grammes de COV par litre de peintures acryliques ou « phases aqueuses« , ce qui représente, contrairement aux produits à base de solvant, une quantité peu inquiétante pour l’intégrité de l’environnement. Ce type de produit se caractérise par son pouvoir isolant qui réfléchit la chaleur sans l’absorber. Les peintures isolantes peuvent réduire la consommation d’énergie d’un pourcentage similaire, car les murs d’une maison représentent 20 à 25 % des pertes de chaleur.

On peut aussi citer la peinture solaire, qui finalement produit de l’énergie gratuite si elle n’est pas encore largement utilisée.

5. Les vidéos sur la peinture écologique

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & Réponses

Quelle est la peinture la plus écologique ?

Peinture biosourcée Colibri naturelle et saine : sa composition est à base d’ingrédients naturels (résine d’origine végétale), sans solvants, sans métaux lourds, sans COV (0.01g/l). C’est donc non toxique : de plus cela protège notre santé et l’environnement.

Qu’est-ce qu’une peinture naturelle ?

Peinture naturelle non toxique; C’est beaucoup plus respectueux envers l’homme et la nature. Il est composé de : pigments naturels ou minéraux : ocre, curcuma, argile…

Comment choisir une peinture naturelle sans odeur ?

On l’appelle peinture naturelle, peinture biologique ou peinture écologique. Cette peinture inodore est garantie exempte de solvants chimiques mais également de la plupart des autres ingrédients contaminants.

Qu’est-ce que le COV dans la peinture ?

Les composés organiques volatils sont toutes les molécules qui contiennent des atomes de carbone. Ces molécules sont très volatiles et peuvent facilement passer du liquide au gaz et vice versa. Les COV se trouvent dans l’air, l’eau et le sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.