Le ballon d’eau chaude : guide pour débutant

Peu importe comment vous l’appelez, ballon d’eau chaude, cumulus ou encore chauffe-eau, ce dispositif devient de plus en plus indispensable dans de multiples foyers. Bien que l’installation d’un tel équipement pour la production de l’eau chaude sanitaire soit indispensable, il reste tout de même un mystère pour certains d’entre nous. Il existe des questions qui nous taraudent toujours l’esprit concernant ce dispositif notamment comment fonctionne-il ? Quel est le meilleur choix etc.

 1. Les différents éléments du ballon d’eau chaude

Le ballon d’eau chaude est un dispositif assez simple d’installation et autonome, en plus il est constitué de 4 pièces maîtresses notamment :

  • Une résistance électrique qui est indispensable au chauffage de l’eau dans les foyers grâce à l’électricité.
  • La cuve qui va servir à stocker efficacement l’eau déjà chauffée
  • Un matériau isolant qui va garder l’intérieur de la cuve bien tapi et aussi d’empêcher dans la foulée toute déperdition de chaleur. Ce mécanisme garde la même intensité, même lorsque l’eau chaude contenue dans la cuve n’est pas utilisée durant plusieurs heures.
  • Un thermostat qui va servir à réguler selon vos désirs la température de l’eau qui va s’écouler.

2. Le fonctionnement d’un ballon d’eau chaude

Le principe est plutôt simple. Le fonctionnement du ballon d’eau chaude repose majoritairement sur l’eau de la cuve chauffée par une résistance électrique ou par le brûleur de gaz.

D’entrée de jeu, l’eau va être versée dans le ballon d’eau chaude qui arrive toujours par le bas de la cuve jusqu’à ce que ce dernier soit totalement rempli. L’eau introduite va arriver de façon graduelle, au fur et à mesure que l’eau chaude est extraite, ce qui va provoquer l’assèchement progressivement du chauffe-eau. Par la suite, le chauffe-eau peut être programmé afin de procéder au réchauffement de l’eau à certaines heures creuses. Il est clair que de nos jours, les avancées technologiques ont atteint un tel niveau que grâce à ces prouesses, nous pouvons profiter de divers accommodements pouvant jumeler confort et bien-être de l’utilisateur. 

La stratification est un phénomène qui met en évidence le fait que l’eau chaude va de manière conventionnelle toujours se déplacer vers le haut de la cuve. De plus, des couches ou strates différentes vont se former à cause du non mélange des eaux à différentes températures.

La canne est un dispositif qui va permettre l’extraction de l’eau chaude dans le haut de la cuve.

Pour pouvoir réguler la température que vous souhaitez pour votre eau chaude, vous devrez utiliser le thermostat du ballon d’eau chaude. Si un temps soit peu, le thermostat se rend compte que la température entrée n’est pas ou plus atteinte, il fait appel à la résistance électrique. Cette dernière va pouvoir donc refaucher l’eau de façon plus rapide.

Le cumulus est une réserve d’eau chaude. En effet, lorsque vous faites un branchement dans la prise, vous pouvez visionner de façon régulière la quantité d’eau chaude disponible et les besoins d’eau chaude sanitaire dans votre habitation seront respectés. 

3. Les limites du ballon d’eau chaude

Bien que le cumulus permette l’alimentation en eau chaude à la grande satisfaction de l’ensemble d’un logement, il est important de retenir que l’eau est sa principale ennemie. Si par exemple l’eau est trop douce, cela va entraîner une corrosion rapide de la cuve tandis que si l’eau est dure alors elle entraîne un endommagement de la résistance. Cependant, il peut y avoir un certain nombre de problèmes au niveau du ballon d’eau chaude :

  • Votre compteur électrique peut être victime d’une disjonction émanant du ballon d’eau chaude. Ce cas est récurrent et crée des dommages la plupart du temps dans de nombreux foyers.
  • Le thermostat, qui est un élément indispensable pour un ballon d’eau chaude, peut également disjoncter lorsqu’il y a surchauffe. On peut facilement observer ce cas lorsque la résistance est entartrée.
  • La résistance blindée peut elle aussi être un problème lors des échanges de températures dans le ballon d’eau chaude, pour cause son contact direct avec l’eau qui entraîne généralement le dépôt rapide de la couche de tartre.
  • La cuve est généralement corrodée, car l’accumulation de sédiments dans cette dernière rend l’eau émanant du ballon d’eau chaude malodorant ou encore sale.

4. Comment choisir son ballon d’eau chaude ?

Indispensable pour de nombreux foyers comme on l’a mentionné plus haut, avoir de l’eau chaude sanitaire représente près de 15% de la facture énergétique d’une habitation. D’où l’importance de mettre un accent sur le choix du matériel à acheter. Un bon choix de son matériel se résume aux critères suivants :

  • L’économie qu’il pourra vous faire faire dans les factures
  • La praticité, cela prend en compte plein de paramètres indispensables au bon rendement du matériel notamment vos besoins en fonction de la taille de votre famille, son emplacement par rapport à la structure de votre logement etc.
  • La durée de vie qui est tout aussi importante car votre investissement doit y être proportionnel.
  • Le confort. Bien évidemment le fait de pouvoir profiter de l’eau chaude à sa guise, tout en prenant compte de l’investissement de base, est à prendre en considération.

Gardez en esprit que l’espace dont vous disposez dans votre logement est d’une importance cruciale, car c’est grâce à ce paramètre que vous pourrez opter pour un modèle vertical, horizontal, mural ou au sol. Le chauffe-eau doit en moyenne produire environ 40 litres par jour par personne. Sachez que plus le ballon d’eau chaude est petit, plus cela à de l’impact considérable sur le confort de votre logement.

5. Vidéos sur le ballon d’eau chaude

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & réponses

À quel moment se recharge le ballon d’eau chaude ?

À chaque fois que vous utilisez de l’eau, le réservoir du chauffe-eau électrique se vide, il est rempli par la suite d’eau froide qui est réchauffée dans la nuit et le processus se répète à chaque fois.

Comment identifier un ballon d’eau chaude mort ?

Il existe des moyens relativement simples pour déterminer cela. Lors du temps de chauffe vous devez voir l’eau coulée en goutte, si tel n’est pas le cas alors il doit avoir un souci.

Quel est le prix d’un ballon d’eau chaude ?

Son prix est compris entre 600 et 1000 € avec l’installation pour un ballon d’eau chaude à gaz, entre 500 et 1000 € pour un ballon thermodynamique et dans un intervalle de 200 à 500 € pour un cumulus échangeur.