Le radiateur électrique a inertie fluide -> guide pour débutant

Même dans le monde des radiateurs, ou plus exactement celui du chauffage électrique, on observe des innovations qui ont marqué ces appareils. Nous avons d’une part les radiateurs classiques et puis les radiateurs, on va dire de nouvelles générations, c’est le cas des radiateurs à inertie fluide, aussi appelés radiateurs à chaleur douce. Que sont les radiateurs à inertie fluide, comment fonctionnent-ils ? A quoi peuvent-ils bien servir ?

1. Les radiateurs à inertie fluide ou à chaleur douce qu’est-ce que c’est ?

Le radiateur à inertie fluide est un dispositif ou un équipement dont l’objectif principal est de produire du chauffage à inertie par le biais d’un liquide caloporteur, ce liquide est un liquide connu de tous ceux qui ont déjà entendu parler des radiateurs peu importe de quel type il s’agit. Ce radiateur présente deux spécificités. A noter que, un bon radiateur à inertie fluide est celui doté d’un bon coefficient d’émissivité. L’analyse du marché nous permet de voir qu’un bon nombre de ces radiateurs sont fabriqués en fonte d’aluminium. Les radiateurs à inertie fluide fonctionnent à l’électricité.

  • La première qui est le liquide caloporteur : C’est la première particularité du radiateur à inertie fluide. Le liquide caloporteur dont il est question ici, peut être soit de l’huile, soit un autre liquide du nom de glycol. Alors pourquoi parler de ce liquide ? Ce que nous pouvons dire à propos c’est que, la résistance thermoplongée va chauffer le fluide caloporteur qui va chauffer, à son tour, toute la masse du radiateur. Ce mode de fonctionnement est différent de celui du radiateur à inertie sèche.
  • Ensuite, nous avons comme deuxième particularité le chauffage à inertie, cette particularité se traduit par le fait que le radiateur à inertie stocke la chaleur qu’il a produite et va la restituer peu à peu, souvent, une bonne période après que l’appareil se soit éteint. De par cette manière de cette manière de fonctionner, le radiateur à inertie fluide est différent des autres types de radiateurs électriques.

2. Quels avantages peuvent présenter les radiateurs électriques à inertie fluide ?

Le radiateur à inertie fluide présente de nombreux avantages comme les radiateurs classiques avant, nous pouvons énumérer entre-autre :

  • L’apport d’un meilleur confort aux utilisateurs vu que l’air n’est pas asséché ;
  • Le fait que de nombreuses options de programmation ou régulation de la température qui permettent un pilotage très précis et stable de la chaleur ;
  • Un investissement et un entretien faible, comparé à un système de chauffage central ;
  • Une chaleur homogène ;
  • Un confort que l’on peut rapprocher de celui apporté par un chauffage central ;

Oui, nous pouvons le voir les radiateurs à inertie fluide présentent de nombreux avantages ou des avantages certains, mais il n’empêche que ceux-ci présentent quelques tares ou inconvénients.

3. Inconvénients des radiateurs à inertie fluide

  • Les soudures sont la zone où le liquide caloporteur peut s’échapper. Cette zone constitue donc une zone à risque qu’il faut surveiller. Lorsque des mesures de surveillance ne sont pas appliquées, la seule solution, c’est de choisir un appareil d’une marque connue, respectant les normes françaises.
  • On échappe que la chaleur s’échappe des deux côtés de l’appareil, à l’avant comme à l’arrière.
  • Les radiateurs à inertie fluide ne sont pas pratiques, et cela s’explique, car ils sont souvent très lourds.
  • Le coût d’achat des radiateurs électrique à inertie fluide est élevé, comparés à tous les autres types de radiateurs, les radiateurs à inertie fluide ont un prix d’achat très élevé.
  • Les radiateurs à inertie fluide ne conviennent pas aux salles de bain.

4. Qu’en est-il du prix d’un radiateur à inertie fluide ?

Plusieurs critères entrent enjeu pour déterminer le prix d’un radiateur à inertie fluide, mais les plus connus d’entre tous sont les technologies que le radiateur intègre, sa puissance et sa marque. Des éléments qui peuvent venir augmenter le prix des radiateurs sont généralement des fonctions électroniques avancées comme des fonctions de programmation ou de commandes à distance. Néanmoins, pour ce qui est des prix observés sur le marché des radiateurs à inertie fluide, nous pouvons voir que ceux-ci sont compris entre 400 euros et 1.200 euros.

5. Comment installer son radiateur à inertie fluide ?

Pour une bonne installation, il est souhaitable qu’un circuit exclusivement réservé au chauffage électrique soit raccordé à votre radiateur, aucune prise ne doit être présente.

Maintenant pour ce qui est des dispositions, il est préférable de placer votre radiateur sur un mur donnant vers l’extérieur. L’objectif ici, est de tenir le radiateur le plus à distance possible de tout matériau qui puisse s’enflammer. Il faut aussi le tenir éloigné des objets tels que les canapés ou fauteuil, tout ceci pour que la chaleur puisse s’échapper vu qu’elle sort des deux côtés.

6. Les radiateurs à inertie fluide s’entretiennent ! Mais de quelle manière ?

Côté entretien, il faut se limiter à dépoussiérer les radiateurs mais cela doit se faire de façon régulière et non une fois juste en passant, parce que plus il y a de poussières, plus il y a de fortes chances que les performances de l’appareil soient altérées.

Alors, une petite information qui ne fait pas de mal, les radiateurs à inertie fluide connaissent un franc succès, et donc ils sont vraiment recommandés, alors et vous qu’est-ce que vous attendez de vous procurer votre radiateur à inertie fluide ? Ne vous inquiétez pas quand vous les aurez testés vous serez satisfaits.

7. Vidéos sur le radiateur électrique a inertie fluide

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & réponses

Quelle est le mieux entre l’inertie fluide et l’inertie sèche ?

On constate une meilleure inertie aux radiateurs à inertie sèche à cause de leurs capacités à emmagasiner plus de calories. Ils sont également dotés d’une meilleure robustesse ainsi qu’une bonne durée de vie comparée au radiateur à inertie fluide qui présente souvent des fuites au niveau des soudures.

Quelle différence entre un radiateur à inertie fluide et sèche ?

Un radiateur à inertie est très coûteux à l’achat mais revient moins cher sur le long terme. Toutefois le radiateur à inertie fluide chauffe plus rapidement et coûte moins à l’achat mais est également moins résistant.

Quel radiateur à inertie sèche choisir ?

Lorsque l’on parle du choix de radiateur à inertie sèche le choix se décide sur la nature de son cœur de chauffe. Pour des économies faites le choix d’un cœur de chauffe en aluminium et pour une haute performance un cœur de chauffe en matériaux réfractaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.