Le radiateur céramique -> guide pour débutant

Vous êtes à la recherche d’un équipement de chauffage qui saura vous apporter bien-être et réconfort et surtout chauffer votre logement comme vous le souhaitez ? Un équipement qui en plus d’êtres performant sera accessible pour tous ceux qui voudront s’en procurer ? Eh bien, si vous cherchiez des réponses ou des solutions à vos questions, ne cherchez plus, car il existe désormais le radiateur céramique.

1. C’est quoi le radiateur céramique ?

Le radiateur céramique est un équipement de chauffage qui fait partie de la grande famille des radiateurs électriques, sauf que, contrairement aux radiateurs électriques connus déjà de tous, le radiateur en céramique est bien différent, et c’est bien normal. Le radiateur en céramique est un modèle de radiateur électrique qui se reconnaît facilement grâce son cœur de chauffe en céramique, mais pas que, en effet celui-ci a la particularité de présenter un mode de fonctionnement à inertie sèche. Comment cela se manifeste ? Alors, le processus est simple, La chaleur produite est stockée dans le cœur du matériau réfractaire, ça c’est le procédé de base, mais dans le cas du radiateur en céramique, il s’agit de ce qu’on va appeler une brique en céramique. Ce procédé permet de restituer la chaleur de façon optimale, constante et régulière.

Ce qu’on peut ajouter ici, c’est qu’il ne faut pas faire de confusion entre le radiateur et le convecteur. Le radiateur à inertie est doté d’une technologie plus élaborée, et il est aussi beaucoup moins énergivore que le convecteur.

Le radiateur céramique dispose comme c’est aussi le cas pour les panneaux rayonnants d’un thermostat, sauf que contrairement aux panneaux rayonnants, pour ce qui est du radiateur céramique, on ajoute au thermostat une centrale de programmation. Cet ensemble permet de réguler et d’adapter la température pour chaque pièce, permettant ainsi d’éviter le sur chauffage ou encore et surtout une augmentation des factures.

2. Combien de types d’Inertie pour les radiateurs en céramique ?

Les dernières avancées technologiques, nous ont permis de voir qu’il n’existe pas que des radiateurs à inertie sèche, dans ce sens qu’il y en qui sont à inertie fluide. Nous pouvons donc nous poser la question de savoir, à quoi renvoie chaque type d’inertie ou alors quelle est leur particularité.

  • L’inertie sèche, le caractère sec de cette inertie peut s’expliquer tout simplement à travers la rudesse des matériaux ici, en effet il s’agit du métal (aluminium, acier ou fonte) ou en matériau réfractaire (céramique ou stéatite) ;
  • L’inertie fluide quant à elle, vous l’aurez compris fait directement penser à tout ce qui est liquide. Composé d’un fluide caloporteur (généralement à base de glycol, d’huile végétale ou d’un dérivé du pétrole.

3. Pourquoi choisir un radiateur en céramique ?

D’abord, pour sa facilité d’installation. En effet, les radiateurs en céramique sont très faciles à installer. Néanmoins, cette facilité d’installation ne veut pas dire qu’il n’est pas important de respecter un certain nombre de consignes. Il est recommandé d’installer le radiateur céramique à 20 centimètres du sol. Pourquoi cette exigence ? Tout simplement parce que cela permet à la chaleur de bien se répandre dans la pièce. Maintenant à cela, une note d’information à ne pas négliger qui est que le radiateur céramique doit être branché sur un circuit électrique rien qu’à lui. De plus, pour plus de sécurité, le radiateur céramique doit être installé loin d’objets susceptibles de s’enflammer.

Comme autre avantage majeur que l’on reconnaît au radiateur en céramique, c’est sa bonne composition. En effet, sa composition est sûrement son meilleur atout. Les radiateurs céramiques sont constitués d’un matériau réfractaire directement chauffé par des résistances électriques.

Bien que les atouts cités plus haut puissent constituer les principaux atouts du radiateur céramique, l’on note d’autres petits avantages à ce type de radiateur électriques, parmi lesquels :

  • Les radiateurs céramiques sont ultra silencieux ;
  • Ils peuvent aussi être considérés comme des moyens d’embellissement de votre logement ;
  • Ils sont personnalisables selon vos besoins ;

4. Un radiateur en céramique, comment ça s’installe ?

Certains vous diront que l’installation d’un radiateur en céramique est vraiment évidente, et bien sachez-le, c’est vrai ! Néanmoins, cela ne signifie pas que vous ne devrez pas vous faire aider au contraire, le branchement électrique devra se faire par un professionnel certifié, Reconnu Garant de l’environnement pour éviter tout risque. Le professionnel qui devra vous aider, devra vérifier certains éléments, c’est par exemple :

  • L’espace autour du radiateur pour une meilleure transmission du rayonnement et pour améliorer la circulation d’air autour de l’appareil ;
  • Faire attention à ce que, si plusieurs radiateurs sont présents sur un même circuit, que leur puissance réunie ne soit pas au-delà d’une certaine limite, limite fixée en fonction de la section du fil utilisé ;
  • Il n’assèche pas l’air ambiant ;

Voilà là, quelques éléments qui entrent en compte dans l’installation d’un radiateur céramique. Jusqu’ici, on va dire que nous avons présenté tout ce qu’un radiateur en céramique avait de bon, jusqu’au niveau de l’installation, mais il faut aussi noter que le radiateur en céramique présente des inconvénients.

5. Quels inconvénients pour un radiateur en céramique ?

  • Le radiateur en céramique n’est pas éligible aux aides dites écologiques ;
  • On va dire que le radiateur en céramique est corpulent car il prend vraiment de l’espace.

Quel prix pour les radiateurs en céramique ?

Le prix du radiateur en céramique est fonctions de pas mal de critères, mais les plus importants sont :

  • La marque choisie ;
  • Le niveau de gamme (bas, moyen ou haut) ;
  • Le coût de l’installation ;

Mais ce que nous pouvons dire, c’est que pour un radiateur en céramique de qualité, haut de gamme intelligent, il faut prévoir entre 550 et 2.000 euros TTC.

6. Vidéos sur le radiateur céramique

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & réponses

Comment fonctionne un chauffage en céramique ?

Un chauffage en céramique est un chauffage électrique qui tourne à l’inertie sèche. On parle de céramique à cause de son corps de chauffe composé de résistances électriques qui est recouvert de céramique qui accumule de la chaleur pour la libérée de manière constante et homogène.

Comment choisir un radiateur céramique ?

Plus vous choisirez un avec une puissance élevée plus il sera énorme et également coûteux. Ce type de radiateur est beaucoup cher qu’un radiateur à inertie fluide d’où bien se rassurer de son budget pour ce dernier.

C’est quoi l’inertie céramique ?

Un radiateur à inertie céramique fait usage du principe de l’inertie sèche. La céramique constitue le cœur de chauffe du radiateur, elle accumule la chaleur rapidement et la restitue en douceur même si la résistance n’est plus sous tension.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.