Le prix du tubage cheminé : guide pour débutant

La structure de votre maison est ancienne et vous envisagez de faire l’installation d’un poêle à bois, quelques travaux sont nécessaires pour la garantie de votre sécurité. Car pour pleinement profiter d’un confort et la convivialité d’un excellent feu de bois, des travaux sont nécessaires pour la mise en sécurité du conduit de cheminée qui assure l’évacuation des fumées vers l’extérieur. Parmi ces différents travaux, le tubage de cheminée peut se montrer indispensable. Qu’est-ce que le tubage de cheminée ? à quoi sert ce type de travaux ? quels en sont les atouts comme les inconvénients ? on vous parle de tout.

1. Qu’est-ce que le tubage de cheminée ?

Le tubage de cheminée consiste à positionner un tube en inox dans le conduit de la cheminée. Peu importe que vous soyez en possession d’une cheminée classique, un insert cheminé, un poêle à bois ou à granulés cette opération s’avère réalisable. Le but recherché au travers de cette installation est une optimisation de l’évacuation des fumées et des gaz de combustion vers l’extérieur. La mise en place de cette installation permet automatiquement de limiter le contact des résidus avec les parois de la cheminée. Il remplit également plusieurs autres différentes missions à savoir :

  • Vous assure l’étanchéité du conduit
  • Bloque toute corrosion causée par l’acidité des fumées
  • Limite l’accumulation de bistre responsable de nombreux feux de cheminée
  • Rend simple le ramonage de la cheminée
  • Garantit une bonne protection face au température engendrées par l’utilisation d’un poêle à bois ou granulés.

Comme vous le savez, un conduit de cheminée maçonné est très souvent réalisé en brique ou terre cuite. Il est clair qu’il s’abîme facilement au fil du temps avec le passage répété des fumées dans le conduit. Trois types de tubages de cheminée ont été conçu pour s’adapter au mieux et acheminé les fumées de l’âtre au sommet de la cheminée :

  • Le tube rigide en inox : il comprend des sections solides et droites ou coudées reliées les unes aux autres hermétiquement grâce à des colliers spécifiques. Il est plus adapté aux conduits rectilignes ou très légèrement déviés.
  • La gaine flexible en inox : il trouve son intérêt pour doubler un conduit de cheminée qui n’est pas totalement droit.
  • Le conduit à double paroi, disponible en version flexible ou droite, ce type de tubage de cheminée abaisse les très fortes températures du conduit. Et permet également d’assurer la sécurité du tubage dans l’éventualité où le contact entre le conduit et d’autres surfaces est inévitable (obligé de traverser un plancher, pièce de charpente à proximité, etc.)

Il vous est grandement conseillé de faire appel à un professionnel pour des raisons de sécurité. Un professionnel qualifié sera apte à vous fournir un certificat de pose attestant ainsi de la conformité de l’installation à fournir à votre assurance. Et il en va de soi qu’il appliquera la réglementation stricte lié à ce type de travaux (norme NF DTU 24.1), surtout en ce qu’il s’agit des obligations suivantes :

  • Ramoner le conduit avant le tubage
  • Réaliser un diagnostic avant la pose
  • Réaliser un tubage sur toute la longueur du conduit
  • Respecter un angle inférieur à 90°C au niveau des raccordements
  • Assurer la qualité de la ventilation du conduit

2. L’intérêt de faire tuber ma cheminée : avantages et inconvénients

Il est clair que si votre cheminée fonctionne normalement, il vous semblera inutile d’entreprendre de tels travaux d’innovations. Mais le tubage de cheminée comprend des avantages non-négligeables.

3. Les avantages du tubage de cheminée

Le premier atout du tubage est une économie d’Énergie. Effectuer le tubage d’un conduit de cheminée lui garantit une totale étanchéité, améliorant dans la même lancée le tirage de poêle auquel il est relié. Cela permet ainsi d’optimiser la combustion, augmentant ainsi le rendement de l’appareil. Vous assurant une diminution de la consommation de combustible concourant de la sorte à d’énormes économies d’énergies.

Par ailleurs, le tubage offre une réduction de l’accumulation de suies goudronnées et de bistre dans les conduits d’évacuation de fumées. Cela diminue grandement les risques d’incendie et préserve ainsi le diamètre de conduits d’évacuation tout en assurant le meilleur rendement.

Et pour finir donne une protection au conduit initial face à la corrosion. Car ce dernier n’étant plus en contact avec l’acidité des fumées, la pierre et la brique retrouvent une meilleure durabilité.

4. Les inconvénients du tubage de cheminée

Le tubage de cheminée ne présente presque aucun inconvénient majeur. Toutefois le coût de la réalisation du tubage de votre cheminée peut s’avérer être frein dans votre projet. Mais les économies que vous allez générer ainsi que la sécurité de l’installation de chauffage suffiront à vous mettre en confiance.

5. Les éléments influençant le prix du tubage de cheminée

Le professionnel qui sera chargé de la réalisation devra prendre en compte plusieurs critères afin de fournir le devis le plus sûr pour accomplir le tubage de votre cheminée. Parmi ces critères nous avons :

  • Le type de matériau utilisé : l’usage d’un tubage flexible à simple parois est moins onéreux que l’installation de tubes rigides à double paroi.
  • Le diamètre du tube à poser : en fonction de l’appareil de chauffage employé, le diamètre du conduit d’évacuation des fumées sera plus ou moins élevé. Plus ce dernier est en hauteur, plus le prix grimpe également.
  • La longueur du conduit de cheminée : puisqu’ils sont vendus au mètre, les gaines et tubes de cheminées voient leur prix se multiplier en fonction de la longueur.
  • La configuration du conduit initial : si votre choix se tourne vers un tubage rigide dans un conduit dévoyé, soyez conscient que les sections coudées sont plus coûteuses que les sections droites.

6. Les vidéos sur le prix du tubage cheminé

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & Réponses

Est-il obligatoire de gainer un conduit de cheminée ?

Depuis 2012, le revêtement de cheminée est devenu obligatoire pour toutes les nouvelles constructions. Pour les bâtiments anciens, cette obligation s’applique à l’installation de toutes les cheminées fermées : inserts.

Qui doit tuber une cheminée ?

Obligations légales concernant l’installation d’un tubage
Depuis 2012, tous les nouveaux bâtiments doivent avoir un couvercle de cheminée. Que vous soyez propriétaire ou bailleur, vous avez l’obligation légale de faire le travail (ou de demander au propriétaire de le faire).

Quelle tubage cheminée choisir ?

Il existe deux types de tuyaux. Choisissez en fonction de la configuration de la cheminée et du budget. Corps rigide : Idéal pour les colonnes droites sans ondulations. Tuyau flexible : Idéal pour les tuyaux inclinés ou courbes.

Quand changer un tubage de cheminée ?

Cela doit également être fait si le tuyau montre des signes d’usure et ne peut pas être réparé. Sinon, le tuyau fuira et générera de la fumée, causant de graves problèmes de santé à notre famille et entraînant le bon fonctionnement du radiateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.