La pompe à chaleur air-eau -> guide pour débutant

De nos jours assurer le chauffage de la maison n’a jamais été aussi facile et économique qu’aujourd’hui. La pompe à chaleur air-eau ne se limite pas à des tâches basiques comme le chauffage ou la climatisation. Ce dispositif est plus complet que ses homologues. Découvrons cet appareil bourré d’opportunités.

1. Fonctionnement de la pompe à chaleur air-eau

            La pompe à chaleur ou pompe aérothermique air-eau a un fonctionnement identique à sa sœur la pompe air-air à quelques détails près. En effet, ce système de chauffage capte les calories de chaleur au sein de l’air extérieur le but étant de permettre le chauffage du logement mais cela se fait par transport de l’air par l’eau et non pas par restitution. Le processus commence par la canalisation des calories de chaleur par l’unité extérieure. Cependant, le climat de la région conditionne fortement le rendement de la pompe ; lorsque la température devient trop basse, un chauffage d’appoint doit venir soutenir l’action de la pompe aérothermique. Le dispositif perd son intérêt lorsqu’on doit faire appel à beaucoup d’électricité pour réchauffer l’eau de chauffage car le rendement de celui6ci baisse mais la consommation électrique augmente.

2. Mode opératoire détaillé

       La pompe à chaleur air-eau transforme les calories d’air en air chaud en passant par plusieurs étapes nous pouvons les présenter comme suit :

  • Le recueil des calories de chaleur est comme susmentionné l’étape préliminaire. Sans elle il n’y a ni acheminement de chaleur ni chauffage ;
  • Le fluide frigorigène prend le relai en récupérant les calories thermiques le contact entre ces derniers produit un gaz suite à une évaporation ;
  • Le compresseur comprime le fluide gazeux afin d’augmenter sa pression et le rendre chaud ;
  • Le condensateur transmet la vapeur haute pression à l’eau afin de la chauffer suite à cette étape le gaz redevient liquide.
  • Le détendeur est la pièce qui se charge de baisser la pression du fluide frigorigène et le prépare à l’évaporation.

3. Questions de rendement et de rentabilité de la pompe à chaleur air-eau

      Les questions de rendement et de rentabilité de la pompe à chaleur air-eau sont au cœur de la problématique de choix de ce moyen de chauffage. Certes cette pompe permet de réaliser à priori d’importantes économies sur le long terme. Cependant l’effet des saisons oblige souvent un apport thermique supplémentaire soit par une chaudière soit une cheminée. En clair tant que la pompe air-eau dispose de conditions adaptées pour son bon fonctionnement, elle présente un intérêt. Ayant conscience de cette cruelle limite, il est légitime de se demander si la pompe à chaleur air-eau est bien appropriée pour les besoins de la maison et si un autre moyen de chauffage ne permettrait pas de générer plus d’économies.

      De plus il faut noter que ce système consomme de l’énergie électrique. En effet, le moteur électrique sert à la compression du fluide frigorigène. Il ne s’agit pas d’un appareil très énergivore mais l’apport en électricité vient tout de même gonfler le cahier de charges du dispositif.

4. Comment installer sa pompe à chaleur air-eau ?

            La PAC air-eau nécessite comme la pompe à chaleur air-air l’expertise d’un technicien. En effet, il n’est pas conseillé à un particulier d’installer ce dispositif par ses propres moyens. Fort heureusement la mise en place de la pompe à chaleur air-eau n’entraîne pas d’importants chantiers en effet, ce dispositif est très économique en termes d’espace autant à l’intérieur qu’à l’extérieur du logement. Attention néanmoins à ne pas installer la pompe à proximité du voisinage car la pompe peu être la cause de nuisances sonores. La disposition des composants de la pompe à chaleur sont très importants :

  • L’unité extérieure suffisamment compact peut être installé sur un la terrasse ou sur une véranda une attention particulière doit être allouée à cette pièce car elle doit être située à l’abri des vents dominants afin de préserver le moteur.
  • L’unité intérieure est située à l’intérieure du logement avec le condensateur et doit être installée à proximité du système de chauffage central existant pour rendre la connexion avec le circuit de chauffage aisée.

5. Entretien d’une pompe aérothermique air-eau

            L’entretien de la PAC air-eau est indispensable si on veut lui assurer une grande longévité. Il doit se faire de concert avec un professionnel qualifié qui sera chargé notamment de l’entretien des éléments clés du dispositif comme le condensateur, les connexions électriques et les modules internes et externes. Le professionnel aura en plus la charge de vérifier la performance du système et l’étanchéité générale.

            Il est possible de porter main forte au professionnel en posant quelques gestes simples visant à augmenter la qualité de l’entretien du matériel il faut entre autres :

  1. Entretenir l’unité extérieure pendant les périodes de grand froid en supprimant le givre et la neige accumulés.
  2. Dépoussiérer les bouches d’insufflation
  3. Vérifier régulièrement qu’aucun objet ne vienne coincer les bouches d’insufflation à l’instar des feuilles, pierres etc…

6. Atouts et limites de la pompe à chaleur air-eau

            Les atouts de ce dispositif de chauffage sont les suivants :

  • Il a une durée de vie assez élevée ;
  • Il est facile à installer ;
  • Ce dispositif est écologique et responsable ;
  • La pompe à chaleur air-eau permet de bénéficier de subventions qui amortissent le coût de départ.

En dépit de ces nombreux avantages la pompe aérothermique a quelques limites à savoir :

  • Elle est moins efficace en hiver et réduit la rentabilité du dispositif pendant cette période ;
  • L’unité interne peut engendrer des nuisances sonores.

7. Les vidéos sur la pompe à chaleur air-eau

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & Réponses

Quelle est la durée de vie d’une pompe à chaleur ?

La durée de vie moyenne d’un système pneumatique de bonne qualité est d’environ 20 ans. Cela nécessite un entretien régulier et une attention particulière au compresseur, qui est la partie la plus délicate de la pompe à chaleur air-air.

Quand remplacer sa pompe à chaleur ?

En moyenne, les pompes à chaleur aérothermiques ont une durée de vie de 15 à 20 ans. Cependant, un mauvais réglage peut affecter la durée de vie. Par conséquent, assurez-vous qu’il est adapté à votre appareil.

Est-ce que la pompe à chaleur est économique ?

Certes, les pompes à chaleur air-air permettent d’économiser en moyenne 901 euros contre 301 euros pour les radiateurs inertiels, mais les pompes à chaleur représentent un investissement bien plus important que l’installation d’un radiateur inertiel dans votre logement.

Est-ce qu’une pompe à chaleur est rentable ?

Il ne consomme pas beaucoup d’énergie. Après avoir consommé 1kWh de puissance, la pompe à chaleur récupère 3-4kWh de chaleur. Comment réduire les factures de services publics. Longue durée de vie (jusqu’à 20 ans). Vous pouvez obtenir des avantages fiscaux pour l’installation de votre pompe à chaleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.