Le panneau solaire nouvelle génération -> guide pour débutant

Bien que sur le marché il existe des panneaux solaires conventionnels résolvant les problèmes d’économie d’énergie, une nouvelle génération se dresse sur le chemin de ces derniers. Vous êtes sans ignorer que dans le monde technologique, plus le temps passe des ingénieurs qualifiés trouvent toujours le moyen de faire des pas considérable dans la conception et le développement de ce qui est déjà. C’est dans ce sens que nous avons vu apparaître le panneau solaire hybride.

1. Le panneau solaire hybride ou PV-T (photovoltaïque – thermique)

Comme sa désignation « Hybride » l’indique, ce panneau solaire est une mixture entre le système solaire photovoltaïque et le système solaire thermique. Ceci dit, ce dernier va prendre en compte deux solution en un c’est-à-dire pouvoir à la fois s’alimenter de la lumière et de la chaleur solaire, ce qui est à la fois écologique qu’efficace.

2. Fonctionnement des panneaux solaires hybrides

Aussi appelé capteur mixte, le panneau solaire hybride va fonctionner à la fois comme des capteurs photovoltaïques et des capteurs thermiques. Nous pouvons tout simplement résumer son fonctionnement de la manière suivante :

  • D’entrée de jeu, les cellules solaires photovoltaïques dont est constitué le capteur mixte, vont entièrement se reposer sur les capteurs thermiques à haut rendement
  • Ensuite, ces mêmes cellules photovoltaïques vont permettre l’obtention de l’électricité grâce à la transformation des rayonnements solaires
  • Les capteurs thermiques à leur tour, vont se charger d’emmagasiner la chaleur émise par le soleil à l’aide soit d’un fluide caloporteur injecté par un échangeur, ou alors soit à un collecteur d’air chaud

La mixture des deux rôles joués par le panneau solaire hybride fonctionne grâce à ses deux faces distinctes notamment :

  • En couche supérieur (côté soleil) : dès lors que les cellules photovoltaïques sont exposées au rayonnement solaire, ces dernières se mettent à produire de l’électricité de façon considérable
  • En couche inférieure (côté intérieur) : le soleil dégageant une chaleur importante qui joue un rôle dans le fonctionnement du panneau solaire hybride, car les capteurs solaires thermiques situés à ce niveau de la couche vont absorber toute cette chaleur.

3. Les types de systèmes solaires hybrides ou PV-T

Il existe naturellement plusieurs types de systèmes solaires hybrides qui reposent sur un fonctionnement bien distinct :

  • Les capteurs solaires hybrides à eau.

Dans le monde des panneaux solaires hybrides, il existe des solutions hybrides qui fonctionnent essentiellement avec de l’eau, ce qui favorise considérablement le refroidissement des panneaux de façon efficace.

Dans le système solaire hybride à eau, le fonctionnement est axé sur la circulation de l’eau plutôt que de l’air comme dans le système solaire hybride à air et cela permet non seulement la production de l’électricité mais aussi de l’eau chaude sanitaire. Mais le plus important dans ce système reste ses caractéristiques qui sont notamment :

  • Un rendement en hausse : ici le rendement de ce type de panneau par rapport à une solution basique sera revu à la hausse naturellement grâce à son système de refroidissement efficace. 
  • Un système de refroidissement efficace : grâce à l’échangeur de chaleur à eau dont est muni les capteurs photovoltaïques, le panneau sera efficacement refroidi ce qui va favoriser la production d’électricité et de l’eau chaude.
  • Les panneaux hybrides à air ou aérovoltaïques ;

Le panneau hybride à air maximise l’utilisation de l’énergie solaire captée. Ici le système favorise plus l’apprivoisement en chaleur produit sous les panneaux à la différence des panneaux classiques comme le photovoltaïque.

Les panneaux hybrides à air se caractérisent principalement par le fait qu’ils combinent :

  • des panneaux solaires thermiques : un système de ventilation pour récupérer et ensuite diffuser de l’air chaud à l’intérieur de votre logement ou à l’intérieur d’une prise d’air d’un ballon thermodynamique, est mise en place grâce à la face arrière de ces panneaux. Ce système de ventilation va favoriser une hausse du rendement des panneaux par rapport à une installation classique.
  • des panneaux solaires photovoltaïques : avec sa face exposée au soleil, ces derniers vont produire de l’électricité à l’image des panneaux photovoltaïques basiques.

4. Installation des panneaux solaires hybrides

Pour prétendre vouloir faire une installation de ce genre, il est primordial de respecter certains critères pour être pleinement satisfait de vos panneaux :

  • Assurez-vous que votre toit soit orienté vers le Sud ;
  • Assurez-vous que votre toiture bénéficie d’une inclinaison de 30° ;
  • Assurez-vous que votre toit ne se trouve pas dans une zone ombragée (arbre, immeuble, voisin, conduit de cheminée…).

C’est seulement après avoir rempli toutes ces conditions que vous pourrez envisager de faire une installation de vos panneaux. Cependant, cela nécessite tout de même (et il est important que vous le sachiez) :

  • La fixation des panneaux sur le toit de votre logement
  • L’installation des câbles électriques et équipements spécifiques comme un onduleur
  • L’exposition totale de votre toiture

5. Entretenir des panneaux solaires hybrides

Comme tout dispositif, les panneaux solaires hybrides ont besoin de recevoir un entretien sous peine de voir leur rendement baisser considérablement. Donc il est important d’assurer les tâches d’entretien comme ôter les poussières et saletés accumulées au quotidien sur vos panneaux.

Nous avons tout de même pensé à vous énumérez quelques conseils qui vont permettront d’assurer votre entretien de manière optimal :

  • Pensez à vérifier votre compteur de façon régulière : cela vous permettra d’éloigner tout risque de dysfonctionnement technique
  • Pensez à régulièrement dépoussiérer les entrées d’air
  • Pensez à limiter le risque de traces blanches pouvant baisser la production d’électricité en réfléchissant les rayonnements de soleil

Pensez à éloigner tout risque de choc thermique

6. Les vidéos sur le panneau solaire nouvelle génération

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & Réponses

Quel est le rendement des panneaux solaires ?

En pratique, l’efficacité réelle des modules solaires est généralement de 7 à 24 % (Source : Selectra). Cela signifie que, par exemple, un panneau avec une efficacité de 15 % peut convertir 15 % de la lumière reçue en électricité.

Est-ce rentable d’installer des panneaux photovoltaïques ?

Plus précisément, Solar System : Réduisez la facturation jusqu’à 50 %. Ou vendez votre travail et générez jusqu’à 1 800 € de revenus par an. Et où que vous soyez en France, vous rentabiliserez en 8 à 12 ans.

Comment calculer installation photovoltaïque ?

Pour calculer le nombre de panneaux, divisez la consommation annuelle par le facteur de conversion (0,85). Par exemple, si vous utilisez 3 500 kWh d’électricité par an, vous avez besoin d’un système d’une puissance de 3 500 / 0,85 = 4 117 Wc (puissance nominale).

Quelle est la puissance des nouveaux panneaux solaires ?

Les modules solaires sur le marché deviennent de plus en plus puissants. En 2021, la puissance nominale était généralement de 300 Wc à 330 Wc, tandis qu’une certaine puissance était de 375 Wc à 400 Wc. Ainsi, en un an, les panneaux solaires produisent 270kWh à 420kWh.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.