Le sèche serviette : guide pour débutant

Avant tout, il faut savoir que le sèche-serviette est un radiateur, au même titre que les radiateurs électriques et autres que nous connaissons. Sauf qu’il faut ajouter une nuance au sujet du sèche-serviettes ou radiateur sèches-serviettes, contrairement aux radiateurs classiques, qui se limitent strictement à leur fonction de chauffer, et sur lesquels il est déconseillé de poser quoi que ce soit, le sèche serviettes permet de chauffer et surtout de sécher ses serviettes. D’ailleurs, l’endroit où l’on le retrouve est une salle de bain. Pendant que les radiateurs classiques contribuaient à nous donner un réconfort optimal dans toute la maison, le sèche serviette, lui nous offre un confort optimal à la sortie de la douche.

Avant de nous avancer dans quoi que ce soit, intéressons-nous à ce qu’est un sèche-serviettes.

1. Un radiateur sèche-serviette, en gros, qu’est-ce que c’est ?

Les radiateurs sèche-serviettes ou tout simplement les sèche-serviettes, disons-le ainsi, sont des radiateurs avant tout, mais des radiateurs particuliers en ce sens qu’ils constituent de sortes d’équipements qui permettent dans un premier temps de chauffer une salle de bains, mais aussi de sécher des serviettes, sachant que pour les radiateurs classiques, il n’est pas permis de déposer des choses dessus. Donc pendant que les radiateurs classiques nous assurent un certain confort dans la maison en général, les sèches-serviettes nous accordent un bien-être et un confort plus intime.

2. Quel prix pour ces radiateurs particuliers ?

Vu la sophistication qu’on se dit qu’il peut y avoir derrière les sèches-serviettes, il est tout à fait normal de penser que les prix de ceux-ci seront élevés. Mais la réalité est qu’il n’en est rien, dans la mesure où les prix des radiateurs sèche-serviettes sont à des prix vraiment abordables, on parle des prix pouvant partir de 79 euros à 1.000 euros. Maintenant, ce qu’on peut dire c’est que les différences de prix s’expliquent par la puissance, le design, le nombre de tubes, les fonctionnalités de programmation, la fonction soufflerie.

3. Présentation et types de sèche-serviettes

Les radiateurs sèche-serviettes ont pour principal objectif de produire une chaleur douce et homogène, et surtout agréable pour le corps, sauf que sent dit pas long sur comment ils se présentent. Alors, comment ils se présentent ?! Les radiateurs sèche-serviettes se présentent tout simplement sous la forme d’une sorte d’espalier. Mais jusque-là…Ce n’est pas toujours clair. Néanmoins, ce qu’on peut ajouter c’est qu’en plus de cette silhouette particulière, nous avons des tubes transversaux plats ou arrondis qui assurent le chauffage, vous l’aurez donc compris, c’est sur ces tubes que vous déposerez vos serviettes pour qu’elles soient chauffées. Maintenant d’autres petites précisions peuvent être apportées. En effet, les radiateurs avec fluide contiennent un liquide caloporteur, un liquide que nous devons tous connaître d’ailleurs, ce liquide est donc chauffé soit par des résistances, soit par le biais du chauffage central et les radiateurs sans fluide quant à eux, contiennent des éléments chauffants internes.

La matière par excellence utilisée pour la fabrication de ces sèches-serviettes est l’acier, cependant, on peut noter que les modèles en alliage d’aluminium ont une montée en chauffe plus rapide et sont plus légers. Maintenant, certains de ces sèches-serviettes ont un design très original qui les transforme en élément décoratif à part entière.

Plus haut, nous abordions cette partie en parlant des types, et pour revenir dessus, nous dirons qu’on distingue :

  • Les radiateurs électriques qui fonctionnent de façon indépendante ;
  • Les radiateurs à eau ou à huile qui sont reliés au chauffage central
  • Les radiateurs mixtes qui utilisent l’un ou l’autre système à la demande ;

4. Que dire quant à l’entretien et à l’installation des radiateurs sèche-serviettes ?

Les radiateurs sèches-serviettes sont des dispositifs dont l’installation n’est en aucun cas compliquée, vous n’aurez donc pas besoin d’être assisté ou suivi. Quant à l’entretien, c’est pareil, aucune complication, pas besoin de tirer de long en large. Un simple coup de chiffon suffit à retaper votre sèche-serviette, de plus il faut ajouter que des systèmes antisalissure sont mis en place et contribuent encore plus à l’entretien et pour couronner le tout, un double revêtement anticorrosion augmente la durée de vie de l’appareil.

Maintenant concernant l’aspect sécuritaire, les radiateurs sèche-serviettes doivent être conformes au minimum à la norme NF Electricité.

5. Des innovations pour les sèche-serviettes ?

A cette question, nous disons, oui. Les fabricants de sèche-serviettes ont pensé et continuent de penser à de nombreuses solutions, telles que celles en rapport avec le contrôle à distance ou encore d’autres plus intelligentes capables de réagir à certaines interactions. Le but ici, est de proposer des  systèmes programmables permettant aux utilisateurs  de contrôler leur appareil et par la même occasion leur consommation d’énergie.

6. Quelle puissance paramètre pour un meilleur confort offert par votre sèche-serviettes et aussi pour des besoins de sécurité ?

Le premier élément qui va vous servir ici, c’est la superficie de la pièce où vous voulez mettre votre sèche-serviettes, c’est très important de connaître ce paramètre.

La puissance d’un sèche-serviettes électrique se calcule de manière très simple, soit 130W par m2. En ce qui concerne les sèche-serviettes, il faut savoir que leur surface de chauffage est moins importante qu’un  radiateur. Une salle de bain disposant d’une surface supérieure peut être équipée d’un deuxième sèche-serviette électrique ou d’un second appareil de chauffage indépendant.

Contrairement à ce que l’on peut croire, l’idéal dans une salle de bain est d’y installer uniquement un sèche-serviettes. Maintenant aussi, lorsque la salle de bains est déjà équipée d’un dispositif de chauffage, le sèche-serviettes peut venir en complément  si le volume à chauffer est important.

7. Vidéos sur le sèche serviette

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & réponses

Est-ce qu’un sèche-serviette consomme beaucoup en électricité ?

La consommation d’un sèche-serviette fonctionnant avec de l’électricité n’est pas trop élevée, on l’évalue entre 0,6 et 0,10 Kwh. Il est estimé qu’au cours d’une année elle puisse arriver jusqu’à 530 Kwh.

Est-ce qu’un sèche-serviette est capable de chauffer la pièce ?

Si votre sèche-serviette est suffisamment puissant, il est possible qu’il assure le chauffage d’une pièce d’autant plus s’il est équipé d’un système de soufflerie.

Quelle sèche-serviette est plus économique ?

Dans un besoin constant de réaliser des économies, en ce qui concerne les sèches serviettes il est conseillé de faire usage d’un sèche-serviette mixte. Toutefois le sèche-serviette à eau ne reste pas moins le plus économe de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.