Le prix d’une toiture : guide pour débutant

Au courant de l’année, votre toiture est soumise à l’influence de plusieurs intempéries. Elle est ainsi endommagée au fil du temps. Des besoins de rénovation ou d’achat d’une nouvelle toiture se font ainsi ressentir. Il faudra par conséquent tenir compte d’un certain nombre paramètres pour enclencher un processus de rénovation pour votre toiture. Parmi ces paramètres, l’aspect prix toiture revêt un rôle capital. Plusieurs déterminants influencent ainsi sa mise en place.

1. Penchez votre regard sur les divers matériaux utilisables pour la rénovation de votre toiture

Il existe une pléthore de matériaux pour les toitures. Nous avons par exemple l’ardoise qui est un matériau prisé. Elle peut être naturelle ou artificielle. Du bois massif ou du bardeau peut aussi être utilisé sur des toitures. Il en est de même pour le métal. Les toitures en métal fréquemment observées sont soit en acier, soit en zinc. Néanmoins, la tuile en terre cuite se veut, être le matériau far pour les toitures. Il existe d’autres déclinaisons de tuiles notamment en béton ou en photovoltaïques.  Des toitures en polycarbonate (ou PVC) sont utilisées. Leur présence est ponctuée sous diverses formes notamment en feuilles alvéolées ou alors ondulées. Il existe aussi des toitures en chaume. Celles-ci se composent de paille, de blé, etc. Concernant, les toitures végétalisées, elles ont pour caractéristique d’être naturelles et se déclinent en trois (03) types. Nous avons ainsi, celles extensives constituées de petites plantes, celles semi-extensives faisant référence à la mousse ou la pelouse et celles intensives constituées d’arbres ou encore d’arbustes.

2. Les caractéristiques de chaque matériau

Chaque matériau, se singularise par une ou plusieurs caractéristiques majeures.

  • Les toitures en tuiles de terre cuite par exemple, se caractérisent par leur robustesse et leur facilité d’installation. De plus, ils disposent d’une bonne capacité d’isolation phonique et thermique. Cependant, elle nécessite un entretien régulier pour assurer sa longévité. Les tuiles en béton, ont un éventail de couleur très vaste. Aucun entretien n’est nécessité pour ce type de matériau nonobstant, elles sont peu esthétiques et une possible décoloration est à craindre. Les photovoltaïques quant à eux, ont des propriétés écologiques. Ils permettent ainsi, de faire des économies d’énergie mais disposent d’un prix d’achat élevé.
  • Les toitures en ardoise, ont une longévité étendue par rapport aux autres matériaux malgré leur difficile mise en place. Ainsi, celles naturelles, peuvent dépasser 100 ans. Celles artificielles ont une durée de vie, un peu plus petite néanmoins, elle peut avoisiner les 70 ans. De plus, elles sont solides et procurent non seulement une bonne isolation et mais aussi une bonne étanchéité.
  • Les toitures en bois, sont écologiques. Elles ont pour atouts d’être non seulement recyclables mais aussi renouvelables. D’une grande résistance, leur durée de vie peut aller à 100 ans. De plus, elles disposent de propriétés isolantes.
  • Les toitures en acier sont malléables, légères, résistantes et s’entretiennent facilement. Néanmoins, elles disposent d’une mauvaise isolation (thermique et phonique). Exposées à la pollution, leur durabilité est réduite
  • Les toitures en polycarbonate possèdent les mêmes caractéristiques que les toitures en acier. La différence, se situe dans le fait qu’elle laisse passer la lumière. Ses performances isolantes, sont moindres, en particulier celles acoustiques.
  • Concernant, les toitures en chaume, sa durée de vie s’étend à 40 ans. Elle est imperméable et légère. Leur entretien doit se faire de façon régulière. Généralement sur une période allant de 3 à 5 années.
  • Parlant des toitures végétalisées, elles se distinguent par leurs propriétés écologiques et isolantes ainsi que leur durabilité. Les toitures végétalisées coûtent cher, doivent être souvent entretenues (surtout celles semi-intensives et extensives) et ne peuvent pas être installées sur tous les types de toitures.

3. Les possibles déterminants du prix des toitures

Vous l’aurez compris, le choix des matériaux et leurs différentes propriétés impactent de façon considérable le prix des toitures. Outre ces différents aspects, il faudra aussi prendre en compte d’autres paramètres comme le coût des matériaux. Le prix des toitures est par conséquent une variable disparate. Nous avons en addition :

  • La structure du toit : Elle s’apparente à l’état du chantier. Ainsi, suivant la structure interne et la forme de votre toit, les prix toitures en seront impactés.
  • La région : Suivant votre localisation, les besoins exprimés en étanchéité et en isolation varieront. Le climat qui prédomine dans votre région constitue à cet effet un élément important dans la détermination du prix toiture. Le niveau d’isolation requis pour un climat doux ne sera pas le même pour un climat plus agressif
  • Il faudra aussi noter, la complexité des travaux. Elle fait référence au degré d’accessibilité des travaux et à l’ampleur des travaux à prévoir.
  • Le prix de l’ouvrier, fait référence au coût de la main-d’œuvre. Elle variera ainsi, suivant ainsi suivant le degré d’expérience et de compétences. Il varie donc d’une personne à une autre.  

Acheter une nouvelle toiture, n’est pas chose aisée. Cela est assez onéreux. Ainsi, pour prolonger sa durée de vie et limiter les dépenses, il faudra prendre des mesures pour le nettoyage de votre toiture. En effet, des éléments tels que les mousses et autres résidus (lichens, etc.) fragilisent votre toiture et entraînent des répercussions négatives sur les propriétés hydrofuges de votre toiture. Un entretien régulier de votre toiture est donc encouragé. Dans certains cas, un nettoyage de la toiture quotidien peut être requis. Ce cas se vérifie lorsque la toiture est ancienne. Il faudra donc adapter le nettoyage de votre toiture suivant son ancienneté mais aussi suivant le matériau utilisé.

4. Vidéos sur le prix toiture

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & réponses

Quelles aides pour refaire une toiture ?

Sur la liste des subventions de rénovation de toiture pour cette année l’éco-PTZ est encore compris. Il est même possible de cumuler cette subvention avec d’autres subventions ainsi que bien d’autres aides.

Comment refaire son toit gratuitement ?

Hormis de l’état certaines entreprises du secteur privé proposent de refaire gratuitement votre toiture en contrepartie de la pose de panneaux solaires et la revente d’électricité obtenue. Ces engagements vont majoritairement entre 20 et 30 ans.

Quelle est la forme de toiture la moins coûteuse ?

Le moins cher en termes de type de toiture est sans conteste la toiture en shingle, qui est très abordable mais toutefois manque un peu de solidité. Ce type de toiture a une durée de vie comprise entre 20 et 25 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.