Les portes à galandage -> guide pour débutant

Le gain d’espace est l’une des choses les plus recherchées lorsque l’on parle de construction ou de rénovation. De nombreuses méthodes et moyens sont disponibles pour être sûr d’atteindre cet objectif. Toutefois il est important de la faire tout en gardant l’habitation toujours esthétique et pratique. C’est dans cet objectif que s’insère la porte à galandage. Ce nom vous est sûrement étranger, donc il est important de vous édifiez sur ce qu’il s’agit.

1. Qu’est-ce qu’une porte à galandage ?

La porte intégrée ou encore porte à galandage est un type de porte coulissante qui à l’ouverture sincère dans la cloison. A l’aide d’un chariot glissant sur un rail, le vantail (le panneau de la porte) s’escamote à l’intérieur de la cloison. Ne laissant ainsi que de manière apparente la portion comportant la poignée, puisque ouverte elle est presque invisible. Le rail est installé sur la partie haute de l’encadrement de la porte.

Très souvent intégré dans la cloison, le rail du bas n’est donc pas visible à l’ouverture de la porte à galandage. Néanmoins d’autres modèles avec rails au sol apparent sont disponibles dans le cas où le vantail serait haut et imposant.

Après Montage du système de galandage, il est simple de masquer la structure de la cloison avec deux plaques de plâtre. Il est indéniable qu’après une pose d’une porte en galandage que des travaux de finitions seront nécessaires. Il s’agit de repeindre le mur et la cloison ou encore poser du papier peint.

2. Quels sont les types de systèmes de galandages existants ?

Il est clair que le principe de base reste inchangé, mais il est disponible sur le marché deux types de produits. D’un côté nous avons des kits ̈ prêts à monter ̈, sur lesquels sont adaptés des portes de dimensions standard (généralement du 63 au 83 cm, l’ouverture la plus fréquente étant de 73 cm). Il est également possible de faire la fabrication et l’installation de portes à galandage sur mesure. Il est bon de savoir aussi que pour cela l’investissement sera supérieur.

Un grand nombre de variété de porte à galandage sont disponibles :

·         Coulissant sur un ou deux rails

·         Alignés ou en angle

·         Pour l’intérieur ou l’extérieur

·         De 1 à 4 vantaux

·         Etc.

Il est du moins disponible sur le marché des kits complets doté du châssis et de l’habillage pour créer soi-même une ouverture à galandage en toute simplicité. Vous êtes libre à la fin de faire le choix de ce qui sied le mieux à vos goûts.

3. Quel est l’objectif visé avec une porte à galandage ?

Ce type de porte nous offre comme atout : le gain de place. Grâce à son système de coulissage à l’intérieur d’une cloison, il est clairement inutile de prévoir un dégagement pour le vantail lors de l’ouverture. Ce type de porte est idéale lorsqu’il s’agit d’optimiser l’agencement des petites surfaces. Son esthétique apporte grandement une touche de modernité et d’originalité aux intérieurs. Pour une salle de bain très réduite ou dans une suite pour séparer certaines parties, la porte à galandage saura vous satisfaire.

4. Quels sont les avantages et inconvénients des portes à galandage ?

Les avantages de la porte à galandage

La première chose dont vous profiterez avec l’installation d’une porte à galandage est un atout fonctionnel : au moyen de son système d’ouverture latéral, la porte à galandage offre un gain de 1 m2 au sol, qui est équivalent à l’espace de dégagement nécessaire à une porte à débattement classique. Ce gain de place offert par la porte à galandage est non négligeable et vous offre une optimisation de l’espace pour tous ceux disposant d’une petite surface d’habitation.

La porte à galandage offre également une solution dans le cadre d’aménagements PMR (personne à mobilité réduite). Son système d’ouverture de glissement du vantail sur rail à l’intérieur de la cloison facilite l’ouverture et le passage. Elle est idéale pour améliorer la circulation dans une salle de bain PMR.

On ne saurait parler de ses atouts en mettant de côté son esthétique soignée et épurée. La porte à galandage met à votre disposition de nombreuses possibilités décoratives. Elle s’ouvre avec élégance en coulissant à l’intérieur de la cloison donnant plus de style. Les portes à galandages sont disponibles en divers matériaux comme le bois, l’aluminium, le PVC et le verre. L’idéal pour une pièce sombre dont on souhaite faire pénétrer la lumière est une porte à galandage en verre. Ce système de porte coulissante est très sollicité dans les intérieurs designs et modernes.  Des portes à galandages style verrière sont également disponibles pour offrir une touche industrielle.

Inconvénients de la porte à galandage

Il est clair que la porte à galandage dispose de nombreux atouts, mais son installation dispose tout de même de quelques contraintes et inconvénients. Il vous sera impossible d’installer une porte à galandage dans un mur porteur, ce qui traduit que la nature du mur est à prendre en compte. Il vous sera très difficile de réaliser ce type de porte en rénovation, à cause du besoin qui s’impose de créer la dans la cloison un espace. Dans ce type de situation il ne reste plus que la solution des kits complets sur lesquels s’adaptent la majeure partie des portes standard. Toutefois, cela oblige le montage d’une contre cloison.

Le prix de ce type d’installation de porte est relativement plus élevé que celui d’une porte à ouverture standard. Celle-ci exige également de nombreux travaux d’où l’idéal est de prévoir l’installation de la porte à galandage dès la conception de la maison. De la sorte les cloisons seront montées en conséquence.

5. Les vidéos sur les portes à galandage

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & Réponses

C’est quoi le galandage ?

Documenté dès le début du XVIIIe siècle, le terme vient de Garlander (d’où Garland). Au sens de paravent, il désigne à la fois les parois verticales, fines et creuses de répartition de la lumière en briques de « gypse » et ce type de structure.

Quelle épaisseur de mur pour une porte à galandage ?

L’épaisseur dépend du matériau et de la taille de la porte. Pour le bois, il est de 2 cm à 5 cm ou plus, mais pour le verre, il est toujours inférieur à 1 cm (généralement 6 à 8 mm).

Quel rail utiliser pour la pose d’une porte à galandage ?

Il existe deux largeurs de rail standard, en fonction de l’épaisseur d’isolation requise. 48 mm ou 70 mm . Autre point : Pour les rails R48 ou R70, il faut respecter le dégagement de l’ouverture. Plus le vantail est large, plus l’écart est grand.

Comment déposer une porte à galandage ?

Il suffit de démonter les portes coulissantes et les ailes.
Ce n’est pas si compliqué ! Retirez la barre de couverture, desserrez la butée, desserrez l’écrou sur la vis à la hauteur du chariot, et enfin soulevez la porte pour la retirer du rail intérieur supérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.