L’isolation sous-sol -> guide pour débutant

Le sol est considéré comme étant la pièce la plus froide dans une maison. Partant de ce constat, il est consigné de créer un vide sanitaire entre 20 à 50 cm de hauteur entre la terre et le plancher. Cette méthode sert à protéger les écoulements d’eau c’est-à-dire isoler le froid du sol.

1. Isoler un sous-sol, pourquoi ?

Tout comme l’isolation des combles, faire l’isolation d’un sous-sol est une bonne façon de commencer à faire entrer sa maison ou son bâtiment dans un processus de transition énergétique. En effet, le sous-sol est l’endroit du logement qui présente les caractéristiques suivantes :

  • Il est difficile à aménager car les matériaux utilisés pourrissent à cause du froid.
  • Le froid est très souvent en contact direct avec l’extérieur
  • En absence d’une isolation suffisante, le sous-sol a tendance à faire remonter l’humidité à travers les murs jusqu’au niveau de l’habitation.

      Isoler le sous-sol de notre habitation est idéal pour bénéficier d’une température normale, car à travers les pièces de vie, la chaleur remontera. Isoler le sous-sol permet également d’exposer les objets de l’appartement sans crainte de voir ces objets s’abimer ou rouiller.

2. Quelques techniques d’isolément de sous-sol

                   Diffèrent types de technique sont mises à notre disposition pour avoir une température normale à l’intérieur de nos habitations. En fonction donc de notre budget, nos contraintes et nos envies ; nous procéderons de façons différentes. On peut avoir envie d’isoler les murs, le sol ou le plafond.

  • Isoler par les murs son sous-sol

                       Les murs sont généralement les premières pièces d’une dépendance à subir les conséquences de l’humidité. Son isolation est donc une solution pour lutter contre la formation des moisissures. On peut :

  • Isoler le mur par l’extérieur : Bien que cette technique soit plus coûteuse, son efficacité n’est plus à démontrer. Notons également que l’isolation par l’extérieur concerne uniquement les sous-sols semi-enterrés ;
  • Isoler le mur par l’intérieur : mois conteuse que la première et sa mise en place est moins compliqué également. Cette méthode est utilisée pour tout type de sous-sol.
  • Isoler par le plafond son sous-sol

                        Le principe d’isolation est le même que pour les murs. L’isolation du plafond permet la perte de chaleur qui provient de nos pièces à vivre, sert aussi à diminuer les ponts thermiques. On note ici que la mise sur pieds du pare-vapeur n’est pas nécessaire.

             Pour simplifier la pose de l’isolation au plafond, il est préférable d’utiliser les matériaux légers et en panneau tel que le polystyrène ou le liège. Mais à l’absence de ce dernier, on peut faire recourt aux panneaux rigides. Ces différents matériaux sont trouvables dans les structures telles que Leroy Merlin.

  • Isoler le sol de son sous-sol

        D’entrée de jeu, il faut noter que l’isolation du sol n’est pas parfaite. Pour pouvoir l’installer, il faut au préalable préparer son mur afin d’éviter l’humidité qui pourrait causer les complications d’étanchéité à la longue.

         Le sol est la partie directement reliée à la terre de son appartement. Pour ce fait, il est difficile voire même impossible d’isoler un sous-sol par le dessous. Toutefois, on peut faire l’usage d’une chape isolant, des panneaux isolants ou bien du plancher hourdis.

       De ce qui précède, nous notons que l’isolation du sol est faite lorsqu’on veut transformer le sous-sol en garage, d’espace d’entreposage, pour limiter les variations de température et pour réduire le risque d’humidité.

Les meilleurs isolants pour un sous-sol

             L’universalité des isolants n’étant pas encore démontrée, l’utilisation de ces derniers dépend de nos besoins, de la structure et des différentes contraintes naturels de notre sous-sol. Par contre nous proposons les suivants :

  • L’isolant naturel : encore appelé isolant biosourcés, font partie des isolants le plus saints et écologiques du marché. Généralement constitue des matériaux recyclés et des fibres animales ou végétales ; leurs effets sur l’environnement est presque négligeable.
  • L’isolant minéral : Grâce à sa simplicité et son efficacité, beaucoup de ménage français utilisent cet isolant qu’on trouve abordable sur le marché. Ce choix économique (meilleur rapport qualité/prix) n’est pas la seule raison ; nous notons aussi que c’est un isolant à la fois thermique et phonique.
  • L’isolant synthétique : constitué des matériaux tel que le polystyrène, polyuréthane…, il assure une meilleure performance en un minimum d’espace et est reconnu comme un isolant qui ne permet pas de trop perdre d’espace d’habitation.

         Le choix de l’isolant doit prendre en compte le facteur de compression que les occupant exercés sur le sous-sol. Les matériaux doivent suffisamment être robustes pour éviter les laines minérales qui ont pour aptitude de s’affaisser au fur et mesure que le temps passe.

3. Prix d’une isolation du sous-sol

    D’après le site gouvernemental, le coût total pour isoler un sous-sol est très variable. Ce prix dépend du choix d’isolation, des qualités des matériaux et de la surface à isoler.

    En somme, nous notons que l’isolation du sous-sol peut se faire lors de la construction de l’édifice ou même après. Dépendamment de la fonction qu’on veut donner à notre sous-sol (garage, espace d’entreposage, chambres), l’isoler par le sol n’est pas un impératif.

Que faut-il isoler en premier ? Avant de commencer les travaux de rénovation de son habitation, il faut maîtriser ses besoins et le type de sol. En fait, l’isolation du sous-sol semi-enterré ne peut pas être la même selon les projets. Par exemple pour protéger son espace des bruits, l’isolation du sous-sol par le plafond est conseillée.

4. Vidéos sur l’isolation sous-sol

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & réponses

Quelle épaisseur pour l’isolation sous-sol ?

Si votre objectif est d’obtenir une excellente isolation de votre sous-sol, le matériau d’isolation doit être au moins de 4 à 6 cm en fonction de sa nature. Il est important de savoir que le coût de vos travaux augmentera en meme temps avec le choix d’épaisseur de votre isolant. La meilleure des isolations du sous-sol est comprise entre 9 et 16 cm pour un meilleur confort thermique.

Comment bien isoler mon sous-sol ?

Trois principaux types d’isolants sont utilisés pour l’extérieure des murs d’un sous-sol. Les panneaux rigides en laines minérales, le polystyrène à haute densité de type 4, des panneaux en polyuréthane et en polyisocyanurate.

Quel est le meilleur isolant pour une cave ?

Il n’est que possible d’isoler les caves que de l’intérieure au travers de l’application d’une couche d’isolant sur les murs et le plafond. Une surface régulière vous offre la possibilité de directement placé une plaque isolante dessus qui est très efficace et assure une bonne protection de l’espace.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.