L’isolant sous rampant -> guide pour débutant

Un rampant représente l’élément structurel en pente d’un toit en pente. Pour améliorer les performances énergétiques de votre habitation, il est nécessaire d’isoler la pente du toit. Pourquoi ? Car les toitures et les combles sont à l’origine de près de 30 % des déperditions de chaleur ! Technologie, isolation, aide financière et avantages, on fait le point sur l’isolation de la voie, une solution efficace à un coût modéré.

1. Pourquoi isoler les rampants d’une toiture ?

Les toits sont l’une des principales causes de déperdition de chaleur. Par conséquent, afin d’éliminer les ponts thermiques, une isolation est nécessaire. La rénovation du grenier est particulièrement importante si votre maison a été construite avant 1974. Jusque-là, il n’existait aucune réglementation concernant l’isolation thermique.

2. Quels sont les avantages de l’isolation des rampants ?

Les avantages d’éliminer les ponts thermiques du toit par l’isolation sont nombreux :

  • Température idéale toute l’année pour améliorer votre confort thermique.
  • Économisez de l’énergie et réduisez les factures de chauffage grâce à l’élimination des pertes de chaleur.
  • Le prix de votre logement augmente grâce à un meilleur classement sur les étiquettes énergétiques.
  • Réduisez votre empreinte carbone car votre habitation consomme moins d’énergie et ses performances énergétiques sont meilleures.

3. Quelles sont les techniques d’isolation des rampants de toiture ?

L’isolation des pans de toiture consiste à insérer une ou deux couches d’isolant entre et/ou sous les chevrons. Tout dépend de la configuration de votre charpente et de vos combles (perdus ou aménagés) et de l’espace disponible entre les chevrons.

Cette technique d’isolation intérieure est particulièrement adaptée si vous souhaitez isoler un grenier réaménagé sans perdre de surface au sol. L’isolation de type chenille de l’intérieur fonctionne bien avec l’isolation du sol et du sol dans une configuration de type loft perdu. Par exemple, dans le cas de l’aménagement d’un grenier, vous devez réaliser des finitions et finitions intérieures Placoplâtre.

L’installation d’une membrane pare-vapeur est indispensable. Il s’agit d’une membrane étanche à la vapeur d’eau qui permet d’éviter la condensation. Le pare-vapeur est installé sur la face de l’isolant qui est tournée vers l’intérieur de votre maison. À ne pas confondre avec le pare-pluie, un écran installé sous le revêtement extérieur des murs ou de la toiture qui protège des infiltrations et évacue la vapeur d’eau.

4. Quel type d’isolant installer sous le rampant ?

Parmi les différents matériaux que vous pouvez utiliser pour l’isolation de votre plafond sous rampant, vous avez la ouate de cellulose, la laine de bois, la laine de verre, la laine de roche, la laine de mouton et les textiles recyclés.

  • La fibre de bois Connue également sous l’appellation fibre de bois, la laine de bois provient des fibres qui se trouvent dans les troncs et/ou les branches d’arbres
  • La laine de verre Issue du mélange de débris de verre avec du sable, la laine de verre quant à elle a un pouvoir isolant de 0,032 à 0,046 W/m.K.
  • La laine de roche Vendue en rouleau de 6 m², et issue d’une pierre basaltique, la laine de roche a un pouvoir isolant de 0,033 à 0,044 W/m.K.
  • La laine de mouton Comme son nom l’indique, la laine de mouton provient de la tonte de plusieurs moutons. Son pouvoir isolant se situe entre 0.035 et 0.045 W/m.K.
  • Les fibres textiles Les fibres textiles issues des produits vestimentaires destinés au recyclage sont également d’excellents d’isolants thermiques.

5. Quels matériaux isolants utiliser pour isoler des rampants

Chaque matériau possède ses qualités isolantes, tant sur le plan thermique qu’acoustique. On distingue trois principaux types d’isolants :

  • Polystyrène expansé (PSE) ou extrudé (XPS), polyuréthane (PUR)…
  • Laine de verre, laine de roche, perlite ou verre cellulaire
  • Recyclés ou biosourcés
  • Fibre et laine de bois, chanvre, ouate de cellulose, liège, laine de mouton…

Pour ce type d’isolation par l’intérieur (ITI), l’utilisation de la laine de verre ou de roche est très fréquente en raison de son bon rapport qualité/prix, ainsi que de son installation facile. Sous la forme de rouleaux ou matelas souples, la laine de verre et de roche se découpent et se placent facilement entre les chevrons. Il faut néanmoins prévoir une structure secondaire généralement métallique pour l’accrocher.

6. Comment bien choisir l’isolant pour ses rampants ?

Pour déterminer les matériaux nécessaires à la rénovation thermique des stores, comparez les performances des matériaux suivants :

La conductivité thermique « λ » est exprimée en W/m.K. Plus l’indicateur est grand, moins le matériau est isolant. La résistance thermique « R » est exprimée en m2.K/W. Plus l’indice est élevé, meilleures sont les propriétés isolantes du matériau.

7. Combien coûte l’isolation sous rampant ?

Le coût de vos travaux d’isolation des rampants dépend principalement de :

  • La technicité de la pose liée à la configuration de vos combles (perdus ou aménagés) ou à la disposition des chevrons,
  • Le coût des matériaux choisis,
  • Le prix de la main-d’œuvre.

L’isolation par insufflation de la ouate de cellulose peut coûter entre 10 et 13 euros. Si vous optez pour du panneau, le tarif peut aller de 36 à 50 euros.

La mise en place de la laine de bois, la laine de verre et la laine de roche varie de 25 et 40 euros par m², sauf pour le cas de la pose de laine de verre avec plâtre dont le montant est de 60 à 80 euros. Avec un prix de 30 à 56 euros par m², la pose de panneau ou de rouleau de laine de mouton est la plus chère.

8. Les vidéos sur l’isolant sous rampant

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & Réponses

Comment faire une isolation sous rampant ?

Les rampants peuvent être isolées de l’intérieur de deux manières. L’un est constitué de rouleaux fixes ou de panneaux semi-rigides qui peuvent être envisagés dans la construction de maisons. Et l’autre est qu’il est fait avec beaucoup d’isolation, ce qui en fait un choix économique lors de l’embauche d’un spécialiste.

Qu’est-ce que l’isolation sous rampants ?

Il s’agit d’un matériau en forme de film qui permet à la peau extérieure du bâtiment de respirer et empêche l’accumulation d’humidité. L’isolation à deux couches sur un toit en pente est plus efficace. La première partie de l’isolation est la même que celle de la technique monocouche.

Comment isoler des rampants inaccessibles ?

Si vous perdez votre grenier, les méthodes de soufflage sont indispensables, même si elles sont difficiles ou inaccessibles de l’intérieur. Le soufflage consiste à souffler de l’isolant feuilleté à l’aide de tuyaux flexibles et d’une souffleuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.