L’absorbeur d’humidité : guide pour débutant

Aujourd’hui avoir une maison humide est un véritable cauchemar pour de nombreux foyers. Entre odeur de moisi et de renfermé, nombreux sont ceux-là susceptibles d’avoir des pépins de santé liée à ses odeurs. Autre fait rendant ce phénomène crade est l’infiltration d’eau dans les murs et le décollage du papier peint.

Une régulation au taux d’humidité s’impose dans l’ensemble de votre habitation, si vous rêvez d’avoir un confort permanent, car il n’est rare de constater dans certains cas un taux d’humidité très élevé. C’est donc à ce niveau qu’intervient un absorbeur d’humidité, ce dernier vous aidera non seulement dans la régularisation de ce taux mais aussi dans l’économisation considérable de l’énergie.

1. Le fonctionnement de l’absorbeur d’humidité électrique

D’entrée de jeu, il est essentiel de savoir que vous pouvez faire face à deux catégories d’absorbeur d’humidité à savoir électrique ou chimique. Quoique si on en croit les chiffres, le modèle électrique est bien plus efficace que le modèle chimique, pour cause sa capacité de déshumidification qui oscille entre 8 et 30 litres par jour.

Tout compte fait, tous deux assurent la même mission principale qui est de lutter proprement contre les infiltrations d’eau, on les appelle encore les dispositifs anti moisissure. En d’autres termes, ils arrivent comme un bataillon d’intervention rapide pour traiter et éradiquer le caractère peu convenable de l’air et des structures de votre logement humide.

Cependant, si vous optez tout de même pour l’usage d’un absorbeur d’humidité électrique, ce dernier à pour rôle de d’absorber, grâce à une ventilation, l’air ambiant. Ensuite, il faudra passer par un processus de condensation pour voir l’humidité ambiante se transformer en eau. Ce n’est qu’à partir de là que l’appareil pourra vider l’eau obtenue au fur et à mesure qu’il se remplit. L’assainissement des différents espaces de votre logement par l’air expulsé par l’appareil.

2. En quoi le modèle d’absorbeur d’humidité chimique est-il différent du modèle électrique ?

Bien que le déshumidificateur chimique pour pièces humides, a le même rôle que l’électrique, il est constitué d’une cartouche composée d’un produit chimique, qui est la plupart du temps du chlorure de sodium. C’est à ce niveau qu’il y a toute la différence, car contrairement au modèle électrique, le modèle chimique va décharger l’eau contenu dans l’air grâce sa cartouche. Cette eau va ensuite être recueillie continuellement dans le bac prévu pour cela et vider au moment opportun.

Vous pouvez donc voir un absorbeur d’humidité chimique comme un appareil autonome. Ceci dit, opter pour un tel dispositif revient à opter pour une adaptabilité considérable, car sur le marché vous pouvez trouver des tailles s’accommodant parfaitement aux dimensions de vos pièces humides.

Il est bon de savoir qu’un absorbeur d’humidité n’est conçu pour usage unique, mais dans une certaine limite, on peut tout même le réutiliser. En prenant en compte le volume d’air à traiter ou les dimensions des espaces humides, sa durabilité peut aller jusqu’à 03 mois.

3. Avantages et inconvénients d’un absorbeur d’humidité

Il est toujours important de bien prendre en considération les avantages et les inconvénients d’un équipement avant d’opter pour son choix. C’est la raison pour laquelle il sera question pour nous ici de mettre en exergue tous les avantages et inconvénients d’un appareil de traitement d’air.

Avantages :

  • L’opération est relativement facile. Placez-le simplement à un endroit dans la pièce et laissez-le tranquille. L’air ambiant se met à sécher après un certain temps.
  • Les équipements chimiques émettent peu ou pas d’odeur et ne nécessitent pas de consommation d’énergie.
  • Les déshumidificateurs électriques ont l’avantage de ne pas avoir besoin d’être rechargés. Par conséquent, les coûts des appareils sont amortis sur le long terme.
  • Excellente capacité de drainage avec un tuyau dédié.
  • Enfin, vous pouvez également opter pour un réglage automatique du taux d’humidité souhaité dans votre logement. Un gros avantage quand la domotique envahit tous les foyers français et contribue à la performance thermique du logement.

Inconvénients :

  • Un réapprovisionnement régulier est nécessaire pour assurer la fonctionnalité de l’équipement chimique. A long terme, cela représente un effort considérable, jusqu’à 250 € pour la troisième année consécutive.
  • Ces modèles contiennent des sels minéraux qui provoquent des irritations et des problèmes de santé.
  • A noter également que la capacité des réservoirs destinés à retenir l’eau issue des réactions chimiques est relativement limitée. Cette observation est suivie d’une autre observation plus restrictive. Le fonctionnement du déshumidificateur implique de vider le déshumidificateur très régulièrement.
  • Dans ce cadre, le modèle électrique peut être bruyant, selon le type de système de ventilation. 
  • Il consomme également de l’énergie, mais ce n’est pas toujours la solution à un problème de maison humide (si le problème est causé par un défaut de conception, un trou dans le mur ou un manque d’eau).

4. Comment réaliser des économies avec les appareils de traitement d’air ?

L’installation d’un déshumidificateur est très importante du point de vue de l’économie d’énergie, surtout dans un espace de vie humide. En fait, chauffer une maison humide est beaucoup plus difficile qu’une maison sèche. Pour atteindre la même température, il faut augmenter sa consommation d’énergie de 20 % en moyenne dans une maison humide. La présence de déshumidificateurs résout ce problème.

Et si vous dites que la consommation est faible, vous pouvez dire que les coûts énergétiques sont également faibles. Par conséquent, l’installation d’un déshumidificateur pour améliorer les performances thermiques de l’espace de vie est un moyen efficace d’économiser de l’énergie et de l’argent.

5. Les vidéos sur l’absorbeur d’humidité

Les sources pour la rédaction de cet article

Questions & Réponses

Où placer un absorbeur d’humidité dans une pièce ?

Le déshumidificateur peut être placé n’importe où sur les étagères, les placards ou le sol, mais il doit être tenu à l’écart de l’enfant pour l’empêcher de renverser le récipient et de renverser le liquide collecté.

Quand vider absorbeur d’humidité ?

La fréquence de charge varie selon le modèle. La durée moyenne est de 6 à 8 semaines, et dans certains cas jusqu’à 12 semaines. La baignoire doit être vidée régulièrement. La fréquence dépend de l’humidité de la pièce. Certains modèles d’absorbeurs sont équipés de manomètres pour éviter les manipulations inutiles.

Pourquoi mettre un absorbeur d’humidité ?

Les déshumidificateurs peuvent être électriques ou chimiques. Les deux modèles sont des dispositifs antifongiques qui combattent efficacement la pénétration d’eau. En bref, ils sont conçus pour gérer et éliminer la nature malsaine de l’air et de la structure de votre maison humide.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.